Auteurs Articles de Poker52

Poker52

10257 ARTICLES 0 COMMENTAIRES

Adrián Mateos Díaz

Tout était parti d’une blague en salle de presse au début du Jour 1A : “Bon, cette année c’est un Team Pro Winamax qui le gagne celui-là logiquement. Vu qu’il y en a un qui le gagne tous les deux ans. Davidi Kitai en 2014, Kool Shen en 2016“. Une prophétie lâchée sur le ton de l’humour, mais qui s’est pourtant réalisée. Et qui de mieux qu’Adrián Mateos Díaz pour devenir le nouveau vainqueur du Main Event Winamax Sismix 2018. Un champion parmi les champions. Le joyau de l’élite internationale. L’un des meilleurs joueurs, voire le meilleur du monde à l’heure actuelle.

Rendez-vous bien compte : celui qui a pour habitude de disputer des tournois à 10 000 € minimum a fait le déplacement à Marrakech pour participer à l’un des tournois phares de l’opérateur français, un tournoi à 550 €. Disons que le garçon aurait pu susciter qu’un faible intérêt à l’égard de cet événement. Mais non. Ce compétiteur dans l’âme n’était pas venu pour enfiler des perles. Au contraire, son ascension constante dans le classement et sa qualification au Jour 3 avec le quatrième plus gros tapis faisait justement de lui l’un des prétendants les plus sérieux au titre. Son immense talent, mêlé à une variance en sa faveur, le rendait tout simplement intouchable.

Adrián Mateos Díaz a maîtrisé son sujet de A à Z, en menant sa barque avec perfection lors d’une table finale à sens unique. Son agressivité a littéralement étouffé le reste des finalistes, incapables, pour la plupart, de rivaliser avec lui. Pour finalement conclure sur une victoire de prestige : car oui, si le membre du Team Pro Winamax n’a empoché “que” 89 946 € (en soit, à peine deux buy-in à 50 000 €), le joueur ibérique s’est surtout imposé devant un field record composé de 1252 inscriptions. Respect et bravo.

Nous concernant, je vous retrouve dans… cinq jours, oui déjà, à l’occasion du BPT Toulouse 2018, dont le coup d’envoi sera donné vendredi 18 mai à 19 heures. En espérant y croiser un Mateos chaud d’action, mais on peut sûrement rêver. Sur ce, je vous laisse, une longue soirée au Theatro nous attend… Merci à tous d’avoir suivi ce coverage, et à la prochaine autour des tables. Peace.

Grégoire H

La victoire d’Adrián Mateos Díaz en images
Le nouveau champion devant les caméras de la Winamax TV.
Trois hommes, trois vainqueurs : Adrián Mateos Díaz (2018), Bruno “Kool Shen” Lopes (2016) et Davidi Kitai (2014).
Adrián Mateos Díaz interview par Veunstyle, en plein Facebook Live pour Club Poker.
Adrián Mateos Díaz aux côtés de Jean-Alexandre Bauchet, le boss des lieux.
Célébration avec Mathieu Durand et Jean-Alexandre Bauchet.
Le Team Winamax exalte !
Adrián Mateos Díaz avec tout le staff W, heureux de voir leur joueur ramener le trophée à la maison.
Affluence de l’édition 2018

Jour 1A : 276 entrées, 51 survivants
Jour 1B : 458 entrées, 98 survivants
Jour 1C : 518 entrées, 104 survivants
Total : 1252 (dont 483 re-entries)

Historique du Winamax Sismix

Edition 2014 : Davidi Kitai – 56 000 € / 670 entrées
Edition 2015 : Jérôme Sgorrano – 64 400 € / 872 entrées
Edition 2016 : Bruno “Kool Shen” Lopes – 78 341 € / 901 entrées
Edition 2017 : Hugo Larachiche – 91 388 € / 1078 entrées
Edition 2018 : Adrián Mateos Díaz – 89 496 € / 1252 entrées

Tous les résultats

Vainqueur : Adrián Mateos Díaz – 1 000 000 MAD / 89 496 €
2e : Henrique Pinho – 730 000 MAD / 65 332 €
3e : Mehdi Merai – 510 000 MAD / 45 643 €
4e : Corentin Ropert – 360 000 MAD / 32 218 €
5e : Miguel Tavares – 265 000 MAD / 23 716 €
6e : Kamel Atoui – 195 000 MAD / 17 541 €
7e : Francesco Pillitteri – 150 000 MAD / 13 424 €

8e : Sylvain Loosli – 115 000 MAD / 10 292 €
9e : David Broman – 115 000 MAD / 10 292 €
10e : Julien Polge – 90 000 MAD / 8055 €
11e : Vincent Mansour – 90 000 MAD / 8055 €

12e : Thomas Papazoglou – 71 000 MAD / 6354 €
13e : Ruben Perez – 71 000 MAD / 6354 €
14e : Loic Blarez – 71 000 MAD / 6354 €

15e : Moundir Zoughari – 57 000 MAD / 5101 €
16e : Ali Chbihi – 57 000 MAD / 5101 €
17e : Mathieu Gomez – 57 000 MAD / 5101 €

18e : Jonathan Guez – 46 000 MAD / 4117 €
19e : Ramon Colillas – 46 000 MAD / 4117 €
20e : Bernard Guigon – 46 000 MAD / 4117 €
21e : Vincent Coquil – 46 000 MAD / 4117 €
22e : Renee Semjakin – 46 000 MAD / 4117 €
23e : Mickael Denoyelle – 46 000 MAD / 4117 €

24e : Sébastien Reynaud – 38 000 MAD / 3401 €
25e : Alexandre Annovazzi – 38 000 MAD / 3401 €
26e : Axel Colin – 38 000 MAD / 3401 €
27e : Steven Prouteau – 38 000 MAD / 3401 €
28e : Mike Alonso – 38 000 MAD / 3401 €
29e : Mathieu Paineau – 38 000 MAD / 3401 €

30e : Paul-François Tesdechi – 32 000 MAD / 2864 €
31e : Michael Chassard – 32 000 MAD / 2864 €
32e : Hamamsi Elmadani – 32 000 MAD / 2864 €
33e : Abdelhamid El Khayati – 32 000 MAD / 2864 €
34e : FOuad Zouiten – 32 000 MAD / 2864 €
35e : Tristan Forge – 32 000 MAD / 2864 €

36e : Mathieu Maroccini – 27 200 MAD / 2434 €
37e : Pierre Thonnerieux – 27 200 MAD / 2434 €
38e : Thomas Lhommelet – 27 200 MAD / 2434 €
39e : Mohammed Drissaoui – 27 200 MAD / 2434 €
40e : Mounim Kaddouri – 27 200 MAD / 2434 €
41e : Saber Harrazi – 27 200 MAD / 2434 €

42e : Hugo Chesne – 23 500 MAD / 2103 €
43e : Jean De Hass – 23 500 MAD / 2103 €
44e : Jalil Mekouane – 23 500 MAD / 2103 €
45e : Yann Linka – 23 500 MAD / 2103 €
46e : Jérôme Paveaux – 23 500 MAD / 2103 €
47e : Emil Simonea – 23 500 MAD / 2103 €

48e : Raphael Montefalcone – 20 500 MAD / 1835 €
49e : Julien Ehrhardt – 20 500 MAD / 1835 €
50e : Bruno De Campos – 20 500 MAD / 1835 €
51e : Rémi Blanc – 20 500 MAD / 1835 €
52e : Redouane Abed – 20 500 MAD / 1835 €
53e : Alexandru Von Bergen – 20 500 MAD / 1835 €

54e : Toma Von Bergen – 18 300 MAD / 1638 €
55e : Jean Dumartin – 18 300 MAD / 1638 €
56e : Rodrigo Conde – 18 300 MAD / 1638 €
57e : Malika Mamodhoussen – 18 300 MAD / 1638 €
58e : Alexandre de Zutter – 18 300 MAD / 1638 €
59e : Mohamed El Berrak – 18 300 MAD / 1638 €

60e : Hugues Mazerolle – 16 500 MAD / 1477 €
61e : Vicente Gutierrez – 16 500 MAD / 1477 €
62e : Aurélia Pioget – 16 500 MAD / 1477 €
63e : Mantas Petrauskas – 16 500 MAD / 1477 €
64e : Arnaud Etchebarne – 16 500 MAD / 1477 €
65e : Michel Gaude – 16 500 MAD / 1477 €
66e : Mickael Boul – 16 500 MAD / 1477 €
67e : Laurent Donfut – 16 500 MAD / 1477 €
68e : Romain Nardin – 16 500 MAD / 1477 €
69e : Bernard Garibaldi – 16 500 MAD / 1477 €
70e : Roman Gombosi – 16 500 MAD / 1477 €
71e : Aurélie Reard – 16 500 MAD / 1477

72e : Yannick Ansenne – 15 200 MAD / 1360 €
73e : Michel Bernard – 15 200 MAD / 1360 €
74e : Carbo Santamaria – 15 200 MAD / 1360 €
75e : Aurelian Cassagne – 15 200 MAD / 1360 €
76e : Maxime Ribeiro – 15 200 MAD / 1360 €
77e : Fadhil Farag – 15 200 MAD / 1360 €
78e : Dominique Mura – 15 200 MAD / 1360 €
79e : Alexandre Dechanet – 15 200 MAD / 1360 €
80e : Lucas San Pedro – 15 200 MAD / 1360 €
81e : Brahim Hassani – 15 200 MAD / 1360 €
82e : Vitor Abreu – 15 200 MAD / 1360 €
83e : Maxime Chilaud – 15 200 MAD / 1360 €

84e : Matthieu Renoud – 14 200 MAD / 1271 €
85e : Bruno Mandagaran – 14 200 MAD / 1271 €
86e : Fredericos Dos Santos – 14 200 MAD / 1271 €
87e : Ruben Puras – 14 200 MAD / 1271 €
88e : Said Haho – 14 200 MAD / 1271 €
89e : Perez Moran – 14 200 MAD / 1271 €
90e : Franck Lelong – 14 200 MAD / 1271 €
91e : Laurynas Auglys – 14 200 MAD / 1271 €
92e : Paul Patouillard – 14 200 MAD / 1271 €
93e : Cheng-Wei Yin – 14 200 MAD / 1271 €
94e : Victor Janiszewski – 14 200 MAD / 1271 €
95e : Jean-Christophe Chenonier 14 200 MAD / 1271 €

96e : Joao Paul Rodrigues – 13 400 MAD / 1199 €
97e : Cecile Metoth – 13 400 MAD / 1199 €
98e : Olivier Hegy – 13 400 MAD / 1199 €
99e : Sergio Da Silva – 13 400 MAD / 1199 €
100e : Julien Bladassare – 13 400 MAD / 1199 €
101e : Romain Guibas – 13 400 MAD / 1199 €
102e : Mohamed Hossam – 13 400 MAD / 1199 €
103e : Julien Bendriss – 13 400 MAD / 1199 €
104e : Kamal Astitou – 13 400 MAD / 1199 €
105e : Alberto Novoa – 13 400 MAD / 1199 €
106e : Vytenis Navickas – 13 400 MAD / 1199 €
107e : Raphael Loiseau – 13 400 MAD / 1199 €

108e : Matthieu Brule – 12 600 MAD / 1128 €
109e : Adil Oubaaous – 12 600 MAD / 1128 €
110e Mathieu Morel – 12 600 MAD / 1128 €
111e : Najib Tahiri – 12 600 MAD / 1128 €
112e : Stéphane Marcillaud – 12 600 MAD / 1128 €
113e : Malik Chinoune – 12 600 MAD / 1128 €
114e : Rabah Ait Abdelmalik – 12 600 MAD / 1128 €
115e : Samir Beldjoudi – 12 600 MAD / 1128 €
116e : Etienne Aubugeau – 12 600 MAD / 1128 €
117e : Benoit Meric – 12 600 MAD / 1128 €
118e : Yoann Martinez – 12 600 MAD / 1128 €
119e : Mehdi El Meray – 12 600 MAD / 1128 €
120e : Youenn Andre – 12 600 MAD / 1128 €
121e : Pierre Calamusa – 12 600 MAD / 1128 €
122e : Michael Gil – 12 600 MAD / 1128 €
123e : Marc Juin – 12 600 MAD / 1128 €
124e : Abdeliah Belalia – 12 600 MAD / 1128 €
125e : Pierre Deville – 12 600 MAD / 1128 €

126e : Nicolas Martinez – 12 000 MAD / 1074 €
127e ; Guillaume Rager – 12 000 MAD / 1074 €
128e : Alexandre Reard – 12 000 MAD / 1074 €
129e : Jean-Sébastien Benoit – 12 000 MAD / 1074 €
130e : Cyril Marc Meilhon – 12 000 MAD / 1074 €
131e : Michael Van Der Ghinst – 12 000 MAD / 1074 €
132e : Yan Dany – 12 000 MAD / 1074 €
133e : Gonzalez – 12 000 MAD / 1074 €
134e : Kevin Aubry – 12 000 MAD / 1074 €
135e : Jamal Tahtah – 12 000 MAD / 1074 €
136e : Gil Thierry – 12 000 MAD / 1074 €
137e : 1Fabrizio Abbracciavento – 2 000 MAD / 1074 €
138e : Patricia Anne Baggott – 12 000 MAD / 1074 €
139e : Bruno Soutavong – 12 000 MAD / 1074 €
140e : Patrick Mouret – 12 000 MAD / 1074 €
141e : Reda Benjelloun – 12 000 MAD / 1074 €
142e : Dominguez Esribano – 12 000 MAD / 1074 €
143e : Alexander Meyer – 12 000 MAD / 1074 €
144e : Tayeb Ouldji – 12 000 MAD / 1074 €
145e : François Perault – 12 000 MAD / 1074 €
146e : Florian Humain – 12 000 MAD / 1074 €
147e : Ramuntxo Oxandaboure – 12 000 MAD / 1074 €
148e : Gerard Mata – 12 000 MAD / 1074 €
149e : Alexandre Alvarez – 12 000 MAD / 1074 €
150e : Emmanuel Da Silva Mota – 12 000 MAD / 1074 €
151e : Yassin Bitar – 12 000 MAD / 1074 €
152e : Alexandre Blanc – 12 000 MAD / 1074 €
153e : Hugo Becker – 12 000 MAD / 1074 €
154e : Badr El Arja – 12 000 MAD / 1074 €
155e : Martti Klaus – 12 000 MAD / 1074 €

Henrique Pinho

On aurait pu croire à un heads-up long et intense. Mais non. Malgré la profondeur des tapis d’Adrián Mateos Díaz et d’Henrique Pinho, ce duel final n’aura même pas duré 1h30. Pourtant, la partie n’a pas été facile pour l’Espagnol : suite à un 5-bet all-in bien placé sur un flop 563 avec deux piques, le Portugais parvenait à revenir à la hauteur de La Machina. Avant que ce dernier ne regrapille quelques jetons pour reprendre une légère avance.

Puis une main en particulier s’est littéralement emballée : du bouton, Mateos relance une énième fois à 600 000, sur les blindes 150 000 – 30 000, ante 50 000. Son adversaire se ne laisse pas faire et place un imposant 3-bet à 3 millions. C’est payé. Sur le flop 7TJ, ce dernier va check raise tapis 29 millions de jetons le bet de 4 millions d’Adrián, qui snap avec AJ, pour top paire top kicker. En face, Pinho ne peut montrer mieux qu’un KT fatigué, qui ne trouve aucun outer pour améliorer. Et Henrique Pinho de chuter au pied de la première place pour un joli gain de 65 332 €.

2e : Henrique Pinho – 730 000 MAD / 65 332 €

Corentin Ropert

Il est 20h20 ici à Marrakech, et nous tenons déjà notre heads-up. Assez improbable, mais bel et bien vrai. Et les deux grands protagonistes de cette fin de tournoi se nomment Adrián Mateos Díaz et Henrique Pinho, les deux finalistes.

En premier lieu, le Team Pro Winamax s’est occupé de Corentin Ropert au cours d’un setup inévitable. Pour contextualiser, La Machina a été impliquée dans environ 80 % des coups, plaçant des relances et des 3-bet à tout va. Juste impressionnant. Après un énième raise (500 000) de Mateos, le jeune grinder français le 3-bet à 1,8 million de jetons. Ca passe. La main suivante, rebelote : 500 000 du régulier des High Roller, 1,6 million chez Ropert. Mais cette fois-ci, l’Espagnol ne se laisse pas faire et 4-bet à 3,9 millions. Tapis annoncé (14 millions) chez Corentin, snap chez Adrián ! Ce dernier dévoile deux solides barbus, et domine le AK adverse. Le board 96832 ne change rien à l’affaire, malgré les cries d’encouragement du rail tricolore.

4e : Corentin Ropert – 360 000 MAD / 32 218 €

Mehdi Merai

Et l’action n’allait pas fléchir à quelques secondes du dinner break. Mehdi Merai, short stack officiel à 3 left, pousse sa dizaine de blindes du bouton avec A9. Le numéro 2 au classement GPI call de petite blinde, mais refuse de payer le tapis d’Henrique Pinho, chaud d’action avec les neufs. Une paire qui reste devant à l’issue d’un tableau final inoffensif. Voilà comment, en l’espace de quelques minutes, s’est dessiné le heads-up de cette TF.

3e : Mehdi Merai – 510 000 MAD / 45 643 €

Chipcount complet :
Adrián Mateos Díaz : 36 225 000
Henrique Pinho : 26 400 000

Pause dîner d’1h15. Retour à 21h40, heure marocaine. 

Il reste 2 joueurs (sur 1252 inscriptions)
Reprise sur le Level 32 / Blindes : 150 000 – 300 000, ante 50 000
Moyenne : 31 300 000

 

 

Miguel Tavares

Un nouveau scalp à attribuer à Adrián Mateos Díaz ! C’est Miguel Tavares qui a cette fois-ci essayé de se frotter à l’un des meilleurs du monde. Tavares a défendu sa grosse blinde suite à la relance du bouton de Mateos. Sur le flop K64, Miguel check call le c-bet du Team Pro Winamax, à hauteur de 400 000. Avant de check-raise à tapis (4,3 millions) le second barrel de l’Espagnol sur le turn 7, 1,3 million. Snap call ! Miguel Tavares retourne 56, pour une paire et un tirage quinte par les deux bouts, derrière le AK du joueur ibérique. La river T fait exploser le rail de joie, visiblement derrière La Machina, qui passe ainsi à 23 millions de jetons.

5e : Miguel Tavares – 265 000 MAD / 23 716 €

Il reste 4 joueurs (sur 1252 inscriptions)
Level 31 / Blindes : 125 000 – 250 000, ante 50 000
Moyenne : 16 500 000

 

Très court break de quelques minutes, l’occasion d’aller chiper le chipcount réalisé par Will de Pokernews.

Chipcount complet : 
Corentin Ropert : 19 000 000
Adrian Mateos Diaz : 18 000 000
Henrique Pinho : 14 600 000
Mehdi Merai : 8 000 000
Miguel Tavares : 5 200 000

Il reste 5 joueurs (sur 1252 inscriptions)
Level 30 / Blindes : 100 000 – 200 000, ante 25 000
Moyenne : 12 520 000

Kamel Atoui

Clap de fin pour Kamel Atoui. Et ça y est, les choses s’accélèrent sur cette table finale du Winamax Sismix 2018. Tout est parti d’un open à 450 000 d’Henrique Pinho, qu’Adrian Mateos Diaz 3-bet une énième fois, à hauteur d’1 575 000. Derrière, Kamel Atoui en profite pour placer un 4-bet all-in à 3,6 millions. Le Portugais part à son tour à tapis, entraînant un fold du Team Pro Winamax.

Henrique Pinho : paire de dix
Kamel Atoui : paire de neuf

Le board 4AQ43 conserve l’avantage de la meilleure de départ, et envoie Atoui dans le rail.

6e : Kamel Atoui – 195 000 MAD / 17 541 €

Il reste 5 joueurs (sur 1252 inscriptions)
Level 30 / Blindes : 100 000 – 200 000, ante 25 000
Moyenne : 12 520 000

Francesco Pillitteri

Décidément, Adrián Mateos Díaz est innarêtable. En vérité, difficile de ne pas le voir remporter ce tournoi : tout le talent qu’on lui connaît mêlé à belle réussite fait de lui un participant redoutable presque impossible à éliminer. Preuve en est avec ce coup d’envergure : du HJ, Francesco Pillitteri open à 450 000. L’Espagnol le 3-bet à 1,4 million du cut-off, avant de call le tapis de 5,7 millions du Sicilien vivant à Bruxelles. Les jeux messieurs : paire de huit chez le Team Pro Winamax , AQ chez Pillitteri. Le flop est sans appel : TT8, pour full floppé… Le turn A apporte un maigre espoir, mais la river Q ne change rien à l’affaire. Adrián Mateos reprend le chipleade avec 20 millions de jetons.

7e : Francesco Pillitteri – 150 000 MAD / 13 424 €

Il reste 6 joueurs (sur 1252 inscriptions)
Level 30 / Blindes : 100 000 – 200 000, ante 25 000
Moyenne : 10 400 000

Corentin Ropert

Corentin Ropert rend une copie très propre depuis l’entame de cette table finale. Le jeune grinder a multiplié les coups gagnants pour monter tout en haut du classement et s’emparer du chiplead : 17 millions de jetons aux dernières nouvelles. Deux crans à sa droite, Adrián Mateos Díaz s’est montré actif en s’impliquant dans une multitude de pots, souvent avec réussite.

Mais l’Espagnol a perdu quelques plumes après avoir fait doubler Miguel Tavares et son capital d’1,725 million de jetons : KT pour Miguel, J9 de cœur pour le Team Pro Winamax. Un tableau 76A68 qui n’améliore personne. Back to de 3,5 millions. Diaz chute quant à lui à 15 millions environ, un tapis encore très confortable à ce stade de la partie.

Il reste 7 joueurs (sur 1252 inscriptions)
Level 30 / Blindes : 100 000 – 200 000, ante 25 000
Moyenne : 8 900 000

Chipcount et seatdraw de la table finale :

Siège 1 : Henrique Pinho – 9 225 000 (62BB)
Siège 2 : Mehdi Merai – 9 335 000 (62BB)
Siège 3 :  Francesco Pillitteri – 9 150 000 (61BB)
Siège 4 : Adrián Mateos Díaz – 13 810 000 (92BB)
Siège 5 : Kamel Atoui – 6 800 000 (45BB)
Siège 6 : Corentin Ropert – 8 470 000 (56BB)
Siège 7 : Miguel Tavares – 5 725 000 (38BB)

Rappel du payout
Vainqueur : 1 000 000 MAD / 89 496 €
2e : 730 000 MAD / 65 332 €
3e : 510 000 MAD / 45 643 €
4e : 360 000 MAD / 32 218 €
5e : 265 000 MAD / 23 716 €
6e : 195 000 MAD / 17 541 €
7e : 150 000 MAD / 13 424 €

Les supporters de Corentin Ropert sont en place !

Il reste 7 joueurs (sur 1252 inscriptions)
Level 29 / Blindes : 75 000 – 150 000, ante 25 000
Moyenne : 8 940 000

 

BEST OF DE LA SEMAINE