Connect with us
center>

Classements

Mike Sexton : un nom gravé dans l'histoire

Published

on

En succédant à des noms aussi
prestigieux que Johnny Moss,
Nick “Le Grec” Dandolos, Wild
Bill Hicock, Puggy Pearson, Doyle
Brunson, Jack Straus, Benny Binion,
Chip Reese, Amarillo Slim, Roger
Moore, Stu Ungar, Lyle Berman,
Johnny Chan, Bobby Baldwin, Jack
Binion, T.J. Cloutier, Billy Baxter
ou Phil Hellmuth, Mike Sexton
célèbre le trentenaire du Poker
Hall of Fame en entrant dans la
légende. Plus connu pour son
activité de présentateur du World
Poker Tour, Mike Sexton est avant
tout un joueur complet, auteur de
dizaines de places payées en tournoi
(près de 50 pour les seules World
Series), pour un gain avoisinant
les 4 millions de dollars. C’est au
Bellagio, cet été, puis à Londres,
lors du World Open, que Mike
Sexton nous a accordé cet entretien.
Rencontre avec un passionné et un
formidable ambassadeur du poker.

Que représente pour vous cete nomination au
Poker Hall of Fame ?

C’est un grand honneur pour moi, surtout cette année
puisque c’était la première fois que le vote était réparti
entre les fans de poker, les média et les membres
vivants du Hall of Fame. J’avais énormément d’affection
pour tous les nominés, et je pense que la plupart
(voire tous) me rejoindront un jour ou l’autre
au Poker Hall of Fame… J’ai vraiment été touché
par tout le soutient et l’amitié que m’ont apporté les
grands joueurs et les membres du Hall of Fame.

Quelle est la première édition des World Series
à laquelle vous avez participée ?

C’était en 1984. A cette époque, on ne pouvait jouer
qu’un seul tournoi par jour, et au maximum trois par
semaines. On venait à Las Vegas pour jouer une poignée
de tournois uniquement… Lors de ma première
participation, j’ai fait deux tables finales, en Pot Limit
Omaha 1 000 $, et en 7-Card Stud 1 000 $. C’était
un beau résultat pour une première participation, et
ça m’a donné envie de déménager à Las Vegas. Avant
je vivais en Caroline du Nord et jouais des parties
privées, tout en étant coach de baseball. Et puis petit
à petit, j’ai pensé à déménager dans le Nevada et devenir
un joueur professionnel…

POUR LIRE LA SUITE, ENREGISTREZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

Continue Reading
Advertisement

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce « relance » en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.