Connect with us

Coverage

[BPT Deauville] Sacocheurs

Published

on

Quatre hommes en particulier se démarquent des autres après un peu plus de deux niveaux de jeu sur le Main Event. Quatre hommes ayant activé le mode bulldozer, histoire de montrer quel est le patron de chaque table. Quatre hommes parmi les chipleaders actuels de l’événement, que voici : El Mostafa Ederoua, qui multiplie les tours de 25 000 jetons ; Mikael Guenni, auteur d’un excellent départ et bourreau de Olivier Dahan ; Kamel Atoui, dont l’activité ne cesse de monter en puissance ou encore Loic Dobrigna, qui enchaîne les éliminations.

Mikael Guenni a le sourire. Et il peut ! La cadet de la fratrie pointe à 2,3 millions aux dernières nouvelles, notamment grâce à un coin flip (AQ > TT, quinte trouvée sur la river) remporté contre Olivier Dahan.

Après Suat Uyanik, Loic Dobrigna s’est occupé de récupérer les jetons de Mohamed Mamouni, le chipleader du Jour 1B. Du bouton, le premier open, de BB, le second shoove 400 000 environ (14 BB) : c’est payé, AQ chez Loic, QT chez Mohamed, qui ne trouve aucune aide sur le board. Dobrigna poursuit son sans faute et tutoie les 1,5 million de jetons. Soit le triple de son tapis au départ du Jour 2.

Kamel Atoui est chaud d’action : j’ai notamment vu le régulier français relancer la mise de Vincent Lahalle sur le turn K248 avec un tirage flush draw, avant de balancer un énorme parpaing de 500 000 sur une brique à la river. Vincent hésite très longtemps et se contraint à jeter sa main, pour découvrir un K chez son adversaire. Kamel Atoui : 2,6 millions de jetons.

Et mercéé :
40e : Olivier Dahan – 1840 €
41e : Mohamed Mamouni – 1840 €
42e : Yoni Houri – 1840 €
43e : Jérémy Mace – 1840 €
44e : Virginie Nunez – 1840 €

Il reste 39 joueurs (sur 722 inscriptions)
Level 22 / Blindes : 14 000 – 28 000, ante 3000
Moyenne : 925 000

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coverage

[WSOPC Marrakech] Victoire de Sonny Franco au bout de la nuit

Published

on

Sonny Franco s’impose à 6 heures du matin et remporte une nouvelle bague WSOPC

Edition record avec 544 entrées

 

L’écran de contrôle affiche « niveau 33 – Blinds 100k / 200k ante 25k ».

La structure du tournoi ne prévoit pas de niveau au-delà. Les niveaux seront réduits à 45 minutes et à 25 lors du heads-up.

Et pour rappel, aucun deal n’est accepté dans le cadre d’un tournoi WSOP.

Jimmy Kebe en mode short stack a retrouvé une énergie bienvenue vers 4h30. Sur une énième tentative à tapis, Jimmy retourn Roi Dix face à… Roi Dix chez Julien Robert ! Mais Jimmy parvient à doubler grâce à quatre carreaux, complétant sa flush avec son {K-Diamonds}. Une nouvelle fois, tout est à refaire.

 

Jimmy « KGB » a pris des accents russes dans un remake marocain de « Rounders », le film culte sur le poker.

 

Il a fallu attendre 5h30 du matin pour connaître le duo final à l’affiche de ce Main Event. Que ce fut long !

 

Sonny Franco marque les esprits avec ce nouveau deeprun. Et chez lui, à Marrakech

 

Dans un premier temps, c’est Julien Robert qui saute. Après plusieurs coups perdus, et alors que Sonny agresse très régulièrement les blinds adverses, Julien se retrouve à tapis avec {Q-Spades}{10-Diamonds} face à Sonny et son {A-Clubs}4s.

Tableau complet : {A-Diamonds}2s{A-Hearts}{K-Spades}{9-Spades}

 

Julien Robert sort à la troisième place, après avoir eu un très gros avantage en jetons et de l’avoir laissé échapper.

Lorsque le heads-up démarre, le chipcount donne un avantage à Sonny Franco avec 13525k, bien loi, très loin, devant Jimmy Kebe (2800k).

 

Julien Robert réalise sa plus belle performance sur le circuit live avec cette troisième place

 

Avec sa place de runner-up, Jimmy Kebe réalise lui aussi sa meilleure performance sur le circuit live. C’est ce qu’on peut appeler une reconversion réussie pour cet ancien footballeur pro, passé par le RC Lens ou encore Crystal Palace

 

Les niveaux passent donc à 25 minutes et après la photo officielle, le match reprend. Sonny continue son agression et Jimmy semble survolté malgré l’heure tardive. Seuls les quelques fêtards fraîchement sortis de boîte et tout juste arrivés pour soutenir l’un ou l’autre des deux finalistes, semblent être sur la même longueur d’onde.

Les blinds passent désormais à 125k/250k ante 50k.

Après quelques folds préflop, Jimmy accepte la première invitation à tapis de Franco. Jimmy ouvre Roi Valet, devant la Dame Quatre adverse et trouve un full au flop pour un double up ! Médusée, la salle se demande bien si cette finale se terminera un jour. Deux mains plus tard, nouveau double up pour Jimmy, hauteur Roi devant hauteur Dame chez Sonny.

Le heads-up semble complètement relancé et nouveau tapis chez Sonny, payé par Jimmy. Jimmy a une paire de Neuf, bien devant la paire de Cinq de Sonny ! Si Jimmy gagne ce coup, toute la dynamique bascule de son côté, surtout que Sonny commence à fatiguer… Mais un {5-Spades} sur la turn offre le titre à Sonny ! Il est 6h passé et Franco peut enfiler à son doigt une nouvelle bague WSOPC.

 

Sonny Franco récupère une nouvelle bague, remise par Jean-Alexandre Bauchet, bien matinal pour cette occasion

 

Cette victoire est historique à plus d’un titre. Tout d’abord parce que cette édition du Main Event WSOPC Marrakech a battu le record de participation, avec 544 entrées.

On retiendra de cette table finale sa longueur insoupçonnée. La première main disputée en heads-up était la 360ème main de la table finale. Bien plus que ce que prends par exemple une table finale du Main Event WSOP !

Compte tenu du rythme des éliminations tout au long de la journée, on était en droit d’espérer une fin de tournoi plus précoce. Mais c’était sans compter sur l’exceptionnel persévérance des joueurs, leur résistance au stress et à la fatigue.

On retiendra aussi l’excellent parcours d’Isabel Baltazar (7ème), et le nouveau deep-run de Sonny Franco sur ses terres marocaines, lui qui avait remporté le Main Event WSOPC Cannes en mars dernier pour plus de 100 000 euros.

Sonny Franco succède ainsi au Russe Shabalin et remporte 1 500 000 MAD soit 138 000 euros. En bonus, Sonny embarque une nouvelle bague et un ticket à 10 000 $ pour la Finale des WSOP Circuit aux Etats-Unis.

 

Palmarès Main Event WSOPC Marrakech

Vainqueur : Sonny Franco – 1 500 000 MAD (138 000 €)

Runner-up : Jimmy Kebe – 950 000 MAD (87 000 €)

3ème place : Julien Robert – 650 000 MAD (60 000 €)

Continue Reading

Coverage

[WSOPC Marrakech] Mortera terrassé

Published

on

Niveau 32 – Blinds 75k / 150k ante 25k

3 joueurs sur 544 entrées

Moyenne à 5440k

 

Dans une ambiance de fin de soirée, Edoardo Mortera vient de se faire éliminer. Du bouton, il envoie son tapis après une relance de Julien Robert. Sonny Franco, fossoyeur de la table, se réveille avec les Rois et reshove de small blind.

Julien hésite et finalement couche deux Valets, face up. Edoardo se trouve en danger avec As Dame et après un baby board se voit éliminé de ce tournoi au pied du podium.

Celui-ci est désormais connu : Sonny Franco, Julien Robert, Jimmy Kebe. Reste à en connaître l’ordre de sortie.

 

Quelques mains suivantes, c’est Jimmy Kebe qui tente sa chance face à Sonny Franco, avec tapis préflop. As Dix devant le Valet Dix de Sonny mais un Valet au flop met Jimmy sur la sellette. L’ex-footballeur pro complète néanmoins une couleur sur la river et double son tapis.

 

4ème – Edoardo Mortera : 480 000 MAD

 

Edoardo Mortera réalise de très loin sa meilleure perf en live

Continue Reading

Coverage

[WSOPC Marrakech] Retiens la nuit

Published

on

Niveau 32 – Blinds 75k / 150k ante 25k

4 joueurs sur 544 entrées

Moyenne à 4080k

 

Chipcount à la pause de 2h30 du matin :

Julien Robert  : 5410 k

Sonny Franco : 4235k

Edoardo Mortera : 3710k

Jimmy Kebe : 2960k

 

Très peu d’action sur le dernier niveau. Les stacks sont équivalents et tout le monde semble jouer le pied sur la pédale de frein. Alors à ce petit jeu, le vainqueur risque bien d’être le moins fatigué.

Le Salon égyptien est totalement vide. Les croupiers quittent la salle de tournoi au fur et à mesure. Les serveurs ont disparu depuis belle lurette. Seuls et vaillants, vos courageux serviteurs veillent au grain. Mais pour combien de temps encore ? Si aucun vainqueur ne parvient à l’emporter, le casino fermera ses portes à 5h du matin. Quoiqu’il arrive. Il faudra donc revenir demain pour désigner un vainqueur.

A moins que d’ici là la situation ne se décante enfin. Mais l’espoir est mince.

 

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.