fbpx
Connect with us
center>

News

Partouche Poker Tour : La victoire pour Ole Schemion

Published

on

Il a fallu une vingtaine de minutes à Ole Schemion pour confirmer sa supériorité dans ce Partouche Poker Tour Saison V (8500 euros). L’Allemand avait un énorme avantage au début du duel final qu’il a dominé de bout en bout.

Il sera donc à jamais le dernier vainqueur du Partouche Poker Tour. Wizo Wizo succède à Alain Roy, Jean Paul Pasqualini, Vanessa Selbst et Sam Trickett. L’Allemand a été le meilleur joueur des 573 participants. Il n’a plus lâché la tête du classement du tournoi depuis le milieu du Day 3 et devrait à nouveau perfer très vite…

Schemion élimine Karen Sarkisyan sur un flop [7h] [8h] [9h] où il check-raise la mise de Karen du bouton. Le Russe paye avant de faire tapis sur le tournant [6c] avec [ah] [9c]. Ole Schemion suit dans la seconde avec [kh] [2h].

Karen Sarkisyan

Ole Schemion remporte 1 172 850 € puisque les deux derniers protagonistes n’ont pas réussi à s’entendre sur un deal. Karen Sarkisyan encaisse lui 693 494 €.

Le classement complet

Le classement du Partouche Poker Tour Saison V
Vainqueur – Ole Schemion – 1 172 850€
Runner up – Karen Sarkisyan – 693 494 €
3e – Aaron Lim – 417 499 €
4e – Dan O’Brien – 341 991 €
5e – Marcello Marigliano – 267 492 €
6e – Fabrice Touil – 223 498 €
7e – Dan Smith – 179 496€
8e – Romero Gomila – 139 499€
9e – Tom Alner – 105 404€

L’interview d’Ole Schemion
Le groupe Partouche garantit 5 millions
L’annonce de l’arrêt du Partouche Poker Tour
Tout ce qu’il faut savoir sur le Ladies du Partouche Poker Tour

Le résumé du Day 5
Le résumé du Day 3
Le résumé du Day 2
Le résumé du Day 1A
Le résumé du Day 1B

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coverage

[SISMIX MARRAKECH] Comme un début d’agitation au Day 1C

Published

on

BigZoowAAp est toujours dans la place. Au level 600/1200, il reste 388 joueurs sur 568, et l’average stack est de 73K. La salle principale est pleine à craquer et une partie des joueurs a été délocalisée dans le salon égyptien où les joueurs continuent d’aligner les coups plus subtils les uns que les autres. Saïd Haho essaye par exemple de trapper ses adversaires à la river sur un board As-K- 8-5-J mais ça ne prend pas et les deux joueurs derrière lui checkent – il montre Q-10 et encaisse le minimum.

                                               Saïd Haho est un peu déçu

Toujours au salon égyptien, on trouve des têtes connues, dont celle de Nicolas Vayssières (qui tente d’arracher un pot sans succès avec ce qui pourrait être un thin value bet), ou une table plus loin Chotec.

                                                 Nicolas Vayssières

 

                                                                  Chotec

D’étranges décorations pendent du plafond dans le salon dont j’essaye de justifier le patronyme – et me revient en tête un proverbe oriental célèbre : il ne faut pas prendre les vessies du salon égyptien pour des lanternes égyptiennes.

 

Un coup un peu déglingué qui annonce peut-être un changement de rythme : un joueur en jaune fluo (qui n’a pas voulu donner son nom après le coup pour des raisons qui vont bientôt vous apparaître) annonce qu’il est à tapis sur le coup qui vient. La croupière lui dit qu’il est petite blinde et il retire son tapis pour mettre la blinde demandée. Avant qu’il parle, Victor Salinier ouvre UTG, il est relancé par Victor Hoogstoel au high-jack, le bouton folde, et Jaune fluo jette ses cartes ! Victor Salinier part à tapis, c’est payé et ce sera paire de 10 contre paire de 8. Au  final, c’est Hoogstoel qui sauve sa peau (il était le joueur en danger) en attrapant un 8 à la river.

                                                      Victor Salinier

 

                                                      Victor Hoogstoel

 

Continue Reading

Coverage

[SISMIX MARRAKECH] Fin du Day 1B – Personne n’a craqué ! (en fait si)

Published

on

A une des tables réserves de la table télé, un potentiel chip leader, Isam Benhaddou, qui a une belle muraille de jetons devant lui.

 

Mais dans les minutes qui suivent, c’est clairement Jeremy Palvini qui se détache au-dessus du lot à 1,1 M de jetons, comme chip leader officiel.

Le solde de joueurs restants continue de descendre régulièrement, et on pourrait s’attendre à ce que la bulle éclate au galop comme la veille, mais cette fois-ci, personne n’a craqué. Pendant plus d’une heure, le main par main va battre son plein (qui est en fait un vide), avec des petits tapis qui doublent malgré la bonne volonté des gros à payer très léger pour en finir.

Cela avait d’ailleurs commencé dès la barre des 105, quand David Vergnes, armé d’un Q-10 de carreau, avait payé Patricia Almeras qui montrait paire d’as et doublait sans encombre.

 

A 104 joueurs, la bulle officielle, on pense que la libération va venir très vite, d’une table où s’affrontent paire de 2 (en danger) et 10-6. Avec Q-Q-3 au flop, puis 9 au turn, il y avait encore énormément d’outs pour faire sortir les 2, mais c’est un valet qui tombe, et l’attente reprend.

                   Le groupe de ceux qui voudraient que quelqu’un craque

Trois ou quatre fois encore, on pense tenir notre bubble boy (dont Antoine Goutard comme candidat potentiel, avec paire d’as), mais l’espoir reflue à chaque fois pour ceux qui veulent rentrer dans l’argent et dans le Theatro (et dans le jour 2). Et c’est finalement du coin des tables télé que vient la libération. Ultra short stack,  Christian Ly part avec 6-9, payé par K-6 et le roi tombe au flop. C’est terminé !  Quelqu’un a craqué !

                                                Photo Winamax

 

Rendez-vous demain pour le Day 1C, qui devrait battre les records d’affluence observés aujourd’hui !

Continue Reading

News

[SISMIX MARRAKECH] La pause au Day 1B !

Published

on

Alexane Najchaus a rejoint Linda Hamdi à une des tables centrales de la grande salle. Elle y joue un coup contre Christopher Marcadet, un top reg des tournois Winamax en ligne et un habitué du circuit. Celui-ci paye jusqu’au bout les 3 barrels d’Alexane pour découvrir le As-J de son adversaire qui fait 2 paires. Toute la table part ensuite en table télé, que vous pouvez suivre sur les comptes Twitch et Youtube de Winamax.

 

Christopher Marcadet

 

Une table plus loin, on trouve le top shark de cette année, Maxime « Jokeezy06 », qui a connu une journée en dents de scie, après avoir doublé dès la première main, pour redescendre légèrement au-dessus du stack de départ.

 

Peu de temps avant la pause, une discussion animée prend place à une table au fond de la salle avec 2 floors présents. La main se joue entre Mounim Kaddouri et Touhami Cohen. Le problème vient de la mise de ce dernier à la river sur un board 2-5-J-4-9 avec 2 trèfles. Touhami vient de miser, sans annoncer le montant, en prenant 5 jetons de 5000 dans sa main et l’un d’eux est tombé en premier. Mounim indique qu’il s’agit d’un string bet. Un des floors explique que la règle du string bet ne s’applique plus comme précédemment et que l’intention dans le mouvement et sa fluidité sont jugés, ce qui l’amènerait à considérer que la mise de Touhami était légitime. Celui-ci dit qu’il comprend le point de vue de Mounim. Mounim dit que de toute façon il n’aurait pas payé. Tout le monde se dispute et tout le monde est d’accord. Les floors s’en vont, la vie reprend et les joueurs finissent bons amis.

Le floor et Mounim (en bas à droite)

 

Touhami Cohen

 

Pendant ce temps-là, Mohamed Kechiche a mis trois chapeaux, pour se protéger de la pluie, qui a fait une surprenante apparition aujourd’hui à Marrakech.

Il reste 207 joueurs pour un tapis moyen à 142000 jetons.

 

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.