fbpx
Connect with us
center>

Classements

Antoine Saout : le rêve à portée de cartes

Published

on

Un Français en finale du Main Event, le tournoi de poker le plus important au monde,
cela n’était arrivé qu’une seule fois, il y a onze ans. Avant l’épopée Moneymaker, le boom
d’internet et les fields de plusieurs milliers de joueurs. Quasiment à la préhistoire du poker
moderne, en somme… Cette année, les prétendants français au dernier carré de neufs
joueurs, les “November Nine”, étaient légion : Gabriel Nassif, “Elky”, Fabrice Soulier ou
Ludovic Lacay sont tous passés à quelques places seulement du sacré Graal. Seul un jeune
semi-professionnel du Nord de la Bretagne, Antoine Saout, a réussi à se faufiler parmi
ce parterre gigantesque d’adversaires. A quelques semaines de l’affrontement final, 52 a
rencontré ce jeune Français, futur millionnaire, qui semble ne craindre rien ni personne.

Depuis votre formidable parcours cet été aux
WSOP, vous avez décidé de jouer dans de plus en plus de tournois. Est-ce une volonté de vous
parfaire dans le domaine du poker live ?

J’ai eu la chance, grâce à ma place en finale, de trouver
un sponsor, celui des World Series d’ailleurs.
Cela change complètement mes possibilités de jeu :
je joue encore plus détaché de ma bankroll, je n’ai
pas de pression (ou presque) et je peux enfin disputer
de grandes compétitions internationales dans les
meilleures conditions. Là, j’ai fait ma rentrée poker au
Barrière Poker Tour La Baule. Cela me permet de me
confronter à des joueurs très différents…

Comment arrivez -vous à garder une bonne motivation dans des tournois à plus faible buy-in ?

A la Baule, par exemple, c’était un 1 000 e cappé
à une soixantaine de joueurs, et j’ai fini quatrième.
J’étais dans le bon tempo, concentré, sans aucune
pression. Je pense qu’en fait ce sont les conditions
idéales pour bien jouer au poker ! A Cannes, j’ai été
chipleader pendant trois jours et je saute sur une
main idiote, alors que j’étais deuxième en jetons. Je
m’en veux beaucoup, car j’ai fait un mauvais call à la
river, pensant que mon adversaire était sur un bluff.
J’ai As-Valet, et je le paye avec la deuxième paire du
board… Parfois, je pense qu’il faut suivre son instinct,
même si dans le cas présent, j’ai fini trentième…

Quels autres tournois pensez -vous disputer dans les semaines à venir, avant la finale du Main Event ?

J’ai prévu de faire quelques étapes de l’European
Poker Tour, comme Vilamoura au Portugal, l’EPT
Londres, mais aussi les World Series Europe, le WPT
Marrakech et bien sûr la finale du Barrière Poker Tour
à Enghien-les-Bains. Après la finale du Main Event,
tout dépendra de mon résultat, car ma vie pourrait
bien changer radicalement si je remporte le titre…

POUR LIRE LA SUITE, ENREGISTREZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

Continue Reading
Advertisement

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.