fbpx
Connect with us
center>

Coverage

As(sassin)

Published

on

A la même table, Laurent Leclerc et Julien Di Pace viennent de voir leur journée s’arrêter à quelques minutes d’intervalle.

Avec un tapis de 140k, Laurent se retrouve à tout envoyer préflop avec une paire de rois contre le AK d’un joueur italien. Tout ira bien pour Leclerc jusqu’à ce qu’un as assassin tombe sur la river. Vert de rage, Laurent quitte la salle dans l’instant.

Derrière, Di Pace short stack double une première fois avec Q7 vs  K4. Mais alors qu’un peu d’espoir renaît chez Julien, il va tout perdre sur la main suivante. En bataille de blinds contre Malik Nouri, il 3-bet shove sur la relance de Nouri. Ce dernier paie dans la seconde avec AA. Julien montre 88 et quitte le tournoi.

Il ne reste plus que 28 joueurs dans la compétition. La journée s’arrêtera à 18 left.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coverage

[SISMIX MARRAKECH] Fin du 1C : La bulle la plus longue

Published

on

L’envers du décor de la scène télé, en exclusivité pour Poker52.

Pierre-Alexandre Danty n’a pas de chance et part à tapis avec 130K et paire de 8 – il tombe sur paire de 9 chez son adversaire et saute à la 119ème place (objectif 106 rappelons-le).

A l’autre bout du spectre, une nouvelle présence dans la catégorie des tapis énormes : Maxence Vié.

 

Les piles de jetons oranges devant lui sont des 25000. Kool Shen est toujours vivant (légèrement en-dessous de l’average à 280K), tout comme Aurélie Réard, à sa droite, qui n’a pas bougé de toute la journée. Gaëlle Baumann, Romain Lewis, Dourbie étaient toujours là à mon dernier passage en tables télé.

 

Le compteur reste bloqué à 112 pendant un bon moment, et soudain la foudre frappe dans un ciel serein. Papineau ouvre toutes ses mains à sa table en profitant de son tapis énorme. Une première fois, il est relancé à sa gauche par Moulay Toujri et jette. La seconde – la main d’après – il réfléchit un long moment, change la musique qu’il écoute sur son téléphone, avant de partir à tapis. Toujri paye avec paire de 9 et Papineau retourne paire de 10, qui tient. Il est maintenant monstrueux. Quand les autres joueurs lui font remarquer qu’il a dû changer de morceau pour prendre sa décision, Papineau explique qu’il ne veut pas ruiner sa chance avec un son pas terrible.

                                           La pile de Papineau

                                                     Moulay Toujri

Toujri pourrait regretter sa décision, d’autant qu’il y avait de nombreux tapis plus petits que les siens (environ 200K quand il part à tapis), mais il est difficile de ne payer paire de 9 face à un joueur qui agresse en permanence. Sans doute le bas de range, il aurait possiblement jeté paire de 8 dans le même spot.

On descend rapidement jusqu’à 107 joueurs mais soudain la bulle dure deux heures et demie et tout le monde souffre intensément, d’autant qu’il n’y aura pas de deuxième chance pour tous ceux qui s’accrochent (le late reg du Day 1D est terminé depuis longtemps).

                               Le salon égyptien accueille le Day 1D

La libération vient après cette longue attente avec l’élimination de Rémy Cougnenc, malheureux bubble boy qui met fin à la torture et renvoie les joueurs chez eux. Demain le Day 1D va certainement démarrer sur les chapeaux de roue, tous les joueurs restants étant payés, nombre d’entre eux devraient essayer de doubler rapidement pour se donner des chances d’améliorer leurs aspirations.

                                 Rémi Cougnenc n’a pas eu de chance

 

Continue Reading

Coverage

[SISMIX MARRAKECH] Dernière ligne droite des jours 1

Published

on

Le dénouement du Day 1C approche et les gros tapis commencent à faire leur apparition, à commencer par celui de Guillaume Rousseau qui qui partage avec ses voisins de table dune discussion épicée sur la manière de garder la joie et la bonne humeur à une table de poker où tout le monde essaye de se dévorer vivant (je retraduis en langage de divertissement familial).

Autre chapeau de paille avec un tapis qui devrait lui permettre de voir venir : Juanito, à l’autre bout de la salle.

 

A sa droite, Mathieu Papineau est déjà très bien et va l’être encore plus quelques secondes plus tard. Grégory Caudet vient d’ouvrir devant lui à 10K, il le tri-bet à 40, tapis, payé, et c’est paire de 7 pour Grégory contre As-Roi pour Mathieu, qui touche l’As à la dernière.

 

Juste après la main, il se dit désolé d’éliminer un camarade qu’il n’avait pas vu depuis longtemps – « J’aurais aimé que ce soit quelqu’un d’autre.

Alejandro Vasquez vient de rejoindre Guillaume Darcourt à sa table ; ils ont tous les deux des tapis respectables. Alejandro ouvre une main au high-jack dès son arrivée, payé par la BB. Le flop vient J-8-5, il mise et est payé. Vient un autre valet au turn, checké des deux côtés, puis un 6 à la river, que son adversaire mise rapidement. Trop, peut-être. Alejandro est suspicieux et paye avec As-5 qui l’emporte contre Q-9 en pur bluff.

 

Pendant ce temps-là, Anas met l’ambiance au sprint.

 

Il y a 210 joueurs dans le 1D turbo, avec toujours une demi-heure pour s’inscrire.

 

 

 

Continue Reading

Coverage

[SISMIX MARRAKECH] Le Day 1D va-t-il vraiment être unidimensionnel ?

Published

on

Un cocktail Winamax en plein air au milieu des colonnes qui donnent une vraie touche d’authenticité au jardin archéologique de la piscine du casino antique.

J’y croise Moundir, qui devrait être aux tables. Il me raconte ses mésaventures : « J’étais bien et puis j’ai perdu deux gros coups d’affilée. » Puis il m’en raconte un : « J’ai As-J en early, je relance et suis payé deux fois. Le flop sort As-J-6, je mise, le deuxième me tri-bet, le troisième part à tapis, je paye, et il me montre paire de valets. » Moundir ne touche pas l’un des 3 as qui pourrait le sauver et sort du tournoi. Il m’indique qu’il ne compte pas remettre une bullett et qu’il se contentera du high-roller de demain. Bonne chance à lui

Avant la pause : un jeune innocent – Matthieu Pontin – décide de remonter sur Darcourt qui vient d’ouvrir à 8500 devant lui, en tri-betant à 30K. Pendant un moment, on pourrait croire que ça va marcher, Darcourt réfléchit dur, et puis bam, il part à tapis et Matthieu doit jeter ses cartes.

Derrière lui, Mohamed Hossam, en BB, vient de payer une relance en early position, également complétée par un tout petit tapis qui part all-in. Le coup est checké jusqu’au bout, mais le relanceur initial mise à la river, payé facilement par Mohamed avec 8-9 de coeur et 3 coeur au bord. Il a un joli tapis devant lui.

Incroyable mais vrai, j’ai quasiment vu la répétition à l’identique de la main jouée par Mohamed Kechiche en début de journée : min raise pré-flop, payée, relance 1/3 au flop sur K-6-8, payée, puis relance 1/3 au turn sur un 4, raise à tapis, payé. Le relanceur initial a paire de Rois qui fait brelan, son voisin le fameux 5-7 qui fait quinte, la river ne change rien et c’est l’élimination.

quinte à gauche, élimination à droite

Pendant ce temps-là, le turbo a enfin pris son essor, avec 87 inscrits pour le moment, – et déjà 14 éliminés. Les niveaux sont de 15 minutes – ce qui permet de répondre à la question du titre à l’avance : oui, le Day 1D va être unidimensionnel.

Dans le 1C, le floor vient d’annoncer le nombre de joueurs qui iront au jour 2 : 106. Ils sont actuellement 173 joueurs restants pour un average stack de 182K (blindes 2000/4000)

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.