fbpx
Connect with us
center>

Coverage

[BPT Bordeaux] Visse cloué

Published

on

On commence à y voir un peu plus clair sur ce Jour 3 : les places payées ont été atteintes, l’effet popcorn à eu lieu, le nombre de tables se réduit à vue d’œil et les paliers financiers se font de plus en intéressants au fil de la journée. Et à ce stade de la partie, la tension sur le visage des rescapés se lit davantage qu’en début de Jour 2. Il faut dire que chaque coup à tapis est désormais crucial, soit pour sa survie, soit pour grimper un peu plus dans les hauteurs du classement. Pour une bonne dizaine d’entres eux, c’est malheureusement le rêve d’un week-end (ou d’une vie pour certains, who knows) qui s’est envolé.

C’est par exemple le cas de Charles Visse, dont les 400 000 derniers jetons ont été logiquement engagés avec une paire de dix en main. Manque de bol, Lassri Chadid l’attendait gentiment avec les flèches. Et hop, voilà comment engranger un nouveau pot conséquent pour monter à 1,6 million de jetons.

Destin similaire pour Xavier Trarieux : après un open en early position d’un camarade de table, Xavi’ a 3-bet shoove 300 000 jetons en milieu de position. Mais derrière, Christophe Delerm envoie à son tour la couscoussière. L’open-raiseur, tank, tank, tank, et finit par fold. Trarieux retourne un solide {A-Spades}{Q-Spades}, soit la pointure du dessous face au {A-Diamonds}{K-Spades} d’en face. Un board anodin plus tard, Delerm remportait le pot pour grimper à 800 000 jetons.

Christophe Delerm, plutôt serein.

Xavier Trarieux

Le coup de la veste pour Charles Visse. Et bien non, ça ne peut pas fonctionner à chaque fois.

Je vous évoquais le cas de Sonny Franco dans le post précédent. Et bien nous en savons un peu plus sur sa fulgurante ascension. Le récent vainqueur du Main Event WSOPC Marrakech 2019, en janvier, a fait parler de son talent pour en arriver là. « Sur les blindes 8000 – 16 000, le cut-off ouvre à 40 000, en se laissant 400 000 derrière lui. Moi je flat avec les As de petite blinde, la BB défend », débute-il. Et de poursuivre : « On check tous les trois le flop 887. Je check de nouveau sur le turn Q, la BB bet 80 000, et le cut-off relance all-in pour 400 000. Je call, il a KQ et ça passe ». De quoi le propulser à 1,2 million de jetons, suivi d’un travail de grind de qualité pour tutoyer les 1,8 million.

Ils sont ITM

29e : Xavier Trarieux – 2190 €
30e : Charles Visse – 2190 €
31e : Christophe Charlet – 2190 €

32e : Jonathan Santos – 1970 €
33e : Lucas Sfez – 1970 €
34e : Dylan Patanchon – 1970 €
35e : Sauveur Haramburu – 1970 €

36e : Jean Estrabou – 1760 €
37e : Madi Macalou – 1760 €
38e : Arnaud Peyroles – 1760 €
39e : Youssef Bakir – 1760 €

40e : Jean-François Martineti – 1570 €
41e : Sarah Martin – 1570 €
42e : Tal Sardal – 1570 €
43e : Olivier Paris – 1570 €

Il reste 28 joueurs (sur 551 inscriptions)
Level 23 / Blindes : 15 000 – 30 000, Big Blinde Ante de 30 000
Moyenne : 980 000

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coverage

[Winamax Poker Tour] Les 8 meilleurs sans Beyer : la table finale connue

Published

on

Niveau 42 – 200k/400k ante BB 400k

9 joueurs restants sur 2987 inscrits

Moyenne 16 600k

 

Les deux revenants sont clairement Sébastien Lesoif, qualifié via un satellite Winamax et Gautier Lucas : les deux joueurs étaient les short-stack il y a encore deux heures et les voilà revenus à un niveau de jetons proche de la moyenne à l’entame de cette dernière table.

Quant aux deux chipleaders, ils ont fière allure, avec Omar Lakhdari qui pointe à deux averages, suivi de près par la team pro Winamax Alexane Najchaus.

Avec trois qualifiés, dont un sur le freeroll de Lyon (Rémi Debord), deux joueurs au statut Red Diamond et une team pro, Winamax tient sa table de rêve !

Et dès la reprise du jeu, un premier sortant est annoncé. Sans surprise, il s’agit de Christophe Beyer, l’un des deux Red Diamond, qui avec 7 blinds, était contraint à agir ou à subir. Son élimination en 9ème place pour un gain de 15 000 euros, met un terme à ce jour 3 et ouvre la voie à la table finale officielle, demain lundi à 14 heures.

Christophe Beyer, éliminé en 9ème place, le dernier joueur éliminé de la journée

Le vainqueur aura encore fort à faire pour s’imposer compte tenu de la qualité des joueurs encore présents. Pour avoir vaincu un field record de 2987 joueurs, il repartira avec la fameuse épée et un chèque de 155 000 euros.

La table finale à neuf : le seul qui ne reviendra pas demain est donc Christophe Beyer (rang assis, second en partant de la droite, en sweat blanc). Le premier sortant de la table finale de demain repartira avec 20 000 euros garantis : de quoi motiver les joueurs à revenir en forme. Le vainqueur prendra quant à lui 155 000 euros.

 

Et on ne termine pas un tournoi Winamax sans une photo souvenir de celle qui immortalise les plus beaux moments de ces événements, Caroline Darcourt, en pleine action pour tirer le portrait des neufs finalistes

 

Composition et chipcount de la table finale à 9 joueurs :

Prénom Nom Statut Jetons
Omar LAKHDARI 34 700k
Alexane NAJCHAUS Team Winamax 30 575k
Clément MULLER Qualifié Expresso 21 050k
Sébastien LESOIF Qualifié Satellite Winamax.fr 14 800k
Jorris HESSE 13 625k
Daniel PEREIRA HENRIQUES Red Diamond 12 850k
Gautier LUCAS 11 275k
Remi DEBORD Qualifié freeroll Lyon 7 700k
Christophe BEYER Red Diamond 2 875k

Continue Reading

Coverage

[Winamax Poker Tour] La (pré) table finale à 9

Published

on

Fin du niveau 42 – 200k/400k ante BB 400k

9 joueurs restants sur 2987 inscrits

Moyenne 16 600k

Décidément, ils sont pressés ! Coup sur coup et juste avant la pause, ce sont trois joueurs qui disparaissent dont Charles Tellier qui a longtemps flirté avec les sommets du chipcount et Corentin Sala, un Red Diamond aguerri.

Les neufs rescapés sont donc réunis en une seule tribu, celle de la pré table finale. Pré ? Car la véritable table finale aura lieu demain, à 8 joueurs. Mais pour des raisons de confort de jeu, les neufs joueurs sont réunis d’ores et déjà sur une seule table. L’occasion pour tous d’expérimenter le soleil des spotlights même en cas d’élimination en 9ème place.

Pas d’épée pour Corentin Sala, éliminé en 11ème pour le premier palier de paiement à 5 chiffres. Une belle performance pour quelqu’un qui jouait avec une épée dans le dos !

 

Ils ne verront pas la TF mais se consoleront avec un beau chèque :

10ème 12 000 € Mathieu Carrere
11ème 12 000 € Corentin Sala
12ème 9 600 € Charles Tellier

Continue Reading

Coverage

[Winamax Poker Tour] Meunier, tu sors…

Published

on

Niveau 42 – 200k/400k ante BB 400k

12 joueurs restants sur 2987 inscrits

Moyenne 12 500k

Trois nouvelles éliminations permettent au tournoi de tomber à 12 joueurs restants. Et c’est la team pro Winamax Alexane Najchaus qui tire son épingle du jeu dans un coup qui se joue à trois, avec Clément Meunier et Omar Lakhdari. Si Omar laisse quelques plumes dans le coup, il est tellement énorme avec encore deux fois l’average que ça pique sans trop l’atteindre. En revanche, énorme bol d’air pour Alexane qui remonte un stack décent à environ 20 000k et qui en profite avec sa paire en main {9-Clubs}{9-Hearts} pour sortir Clément Meunier, tombé short-stack au cours de la dernière demie-heure de jeu.

La main suivante, Alexane continuera son agression et prendra un coup à un autre Clément, Muller cette fois, toujours aussi solide mais qui a perdu son statut de chipleader depuis un niveau.

Clément Meunier (à droite) prend la 14ème place pour un gain à 7 700 euros.

Julien Ehrhardt tombe quant à lui en table TV dans des circonstances que chacun pourra visionner en direct.

 

Les derniers éliminés :

13ème 9 600 € Julien Ehrhardt
14ème 7 700 € Clément Meunier
15ème 7 700 € Florian Vachez

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.