fbpx
Connect with us
center>

Coverage

[BPT Toulouse 2019] Une touche de féminité pour finir la soirée

Published

on

Niveau 10 – blinds 800/1600, ante 1600

Il reste 134 joueurs, pour un tapis moyen de 94800, le chip count suivra bientôt.

Il n’y avait pas beaucoup de femmes autour des tables ce soir, mais elles ont bien résisté dans l’ensemble. Deux d’entre elles étaient présentes à la table 10 juste avant la fermeture des débats à 2h30 du matin. L’une d’elle, Jessica Berdichou, a été impliquée dans un des derniers coups de la soirée, en relançant à 3100 en UTG, suivi par Luc Izard en UTG+5 et le hijack, sa contre-partie féminine qui tient à garder l’anonymat. Le flop sort 2s {2-Diamonds} {J-Clubs} et Jessica mise 2500, relancée par Luc à 8000 jetons. Au turn, le {9-Spades} apparaît sans danger, Jessica mise 5000, payés par Luc. La river, un {5-Clubs}, ne change rien, les joueurs sont trop défiants pour relancer et checkent tous les deux. Les mains : {A-Hearts} {J-Spades} pour Luc, {Q-Diamonds} {Q-Clubs} pour Jessica, qui peut aller se coucher tranquille, avec un tapis de 98k.

Touche de féminité anonyme, mais élégante

 

Jessica n’a pas laissé passer les Dames

Le chip count, dans l’ordre croissant des aiguilles d’une montre :

LOCATELLI GUILLAUME 8 10500
LY BLIA MAY HMONGOJON 2 18000
DESMARIS SEBASTIEN 3 18500
MONNIER LUCAS 2 20800
CARAYON PHILIPPE PIERRE 5 27500
PERRON MICHAEL HERVE GEORGES 9 31000
PLANTIN NICOLAS 7 34000
LAGARDE THOMAS PATRICK BENOIT 1 34500
OKO STEPHANE 2 35500
VARENNE SEBASTIEN PASCAL 2 35500
FONVIEILLE PATRICIA SIMONE 5 38000
THIBAUDEAU LIONEL 1 41000
GAZAIX FLORENCE 8 42000
DIDIER JEROME MICHEL 1 43500
LE BENJAMIN 6 43500
DELATTRE MIKAEL ALBERT ARSENE 8 48000
LAUZE PATRICE 2 49000
LAURENT PIERRE YVES MARIE REMY 1 49500
VICK PATRICK 9 49500
ARABIA ALEXANDRE JEAN CHRISTIAN 9 50000
ATHIAS MICKAEL 7 50000
BABY LASSANA 7 50000
BACHELLEZ FABRICE MAURICE 9 50000
BENBEKKAR MOHAMED 1 50000
BERNADETS BRUNO 9 50000
BERREBI LUCIEN ELIE 2 50000
BOYER ANTHONY SYLVAIN JEAN MARIE 6 50000
BOYER FLORENT PIERRE 2 50000
BRAS NOGUEIRA JONATHAN FRANCIS 1 50000
BRINGUIER MICHEL HENRI 6 50000
BROUTIER MAXIME 4 50000
BRUGNOOGE GAUTHIER 5 50000
BUZARD YOAN 8 50000
CABANNES MATHIEU PHILIPPE 3 50000
CABOT LUDOVIC 2 50000
CARRERE PATRICK 7 50000
CASTAIGNON REMI 8 50000
CAUBET GREGORY GINO 6 50000
CHAHMIRIAN MARC  PATRICK 9 50000
CHECHIN SERGE 2 50000
CHOLOU DAVID 7 50000
CISSOKHO IBRAHIMA 10 50000
COMEMALE ANDRE HENRI 9 50000
COSTANZO PATRICK 5 50000
COUTUREAU LUC MICHEL 2 50000
CRANSAC JEROME 5 50000
CRESSON JEAN LUC EMILE 6 50000
CULLA GEORGES 2 50000
CURE CLEMENT  HENRY GUY 2 50000
DARTAGNAN CHRISTOPHE HERVE 3 50000
DE ROMANET DE BEAUNE LOUIS MARIE PIERRE 4 50000
DECAMPS OLIVIER 5 50000
DEMIREZEN BURAK BRUNO 6 50000
DEZUTTER ALEXANDRE 7 50000
DIDIER ALEFTINA 2 50000
DIDIER JEAN PIERRE 6 50000
DUCROS CYRIL DIDIER 7 50000
DUFFAU MICHEL PATRICK LEON 8 50000
DUNAU GWENAEL 9 50000
DUPONT MAXENCE SOFIANE 1 50000
DUPUY GREGORY 2 50000
ENAUD JEREMY 5 50000
EREN MUAMMER 1 50000
FALZON POL JOSEPH 8 50000
FERNANDEZ FREDERIC 5 50000
FERNANDEZ LOIC 1 50000
FERRER FRANCK BERNARD 3 50000
FIGINI MARJOLAINE 4 50000
FLEURENT ALAIN 1 50000
GALAN ERIC RENE 7 50000
GALINDO GARY 1 50000
GANEM FABIEN 8 50000
GASSER DOMINIK 5 50000
GILBERTON BRUNO 2 50000
GORINI PIERRE 10 50000
GOUTARD ANTOINE XAVIER CHRISTIAN 5 50000
GROBOCOPATEL BENOIT 6 50000
GRUAU MAXIME ONESIME JEAN PHILIPPE 1 50000
GUYOCHIN OLIVIER DANIEL NICOLAS 8 50000
HAO ANTHONY TAC VAT 4 50000
IBANEZ LIONEL 8 50000
JACQUIN AXEL SELIM 7 50000
JUAN MIGUEL AITANA 8 50000
KERNER PATRICK 3 50000
KLEIN FRIEDRICH GREGORY BERNARD 10 50000
LAPAIX THIBAUD 3 50000
LARROQUE DARAN YOHAN DESIRE 5 50000
LESSA GUEDES WELLINGTON 10 50000
LOUARGANT STEPHANE FRANCIS 1 50000
LOUSTAU JEAN CLAUDE 2 50000
MAES TERENCE 5 50000
MAGNETTE ERIC 6 50000
MARINOV TODOR 7 50000
MARS JEAN JACQUES 10 50000
MARTIN JOHNNY 6 50000
MARTINY PHILIPPE HENRY 7 50000
MASSUH INGRID 1 50000
MAZURIER ALEXIS 6 50000
MERCERON NICOLAS 1 50000
MOINET CYRIL 9 50000
MONTAUT CHRISTOPHE JEAN YVON REMY 7 50000
MOREUX VINCENT 5 50000
MUNOZ FRANCOIS 10 50000
NATIVEL NICOLAS 8 50000
NETO ANTHONY 6 50000
OLDAK STAN 7 50000
OLDAK THIERRY MICHAEL 7 50000
PACE FRANCK PIERRE 5 50000
PAILHES CEDRIC PIERRE DOMINIQUE 7 50000
PERNET REGIS BERNARD ANDRE 3 50000
PEYROLES ARNAUD 6 50000
POLITO FABRICE 8 50000
PONTIE BENJAMIN 3 50000
ROBINEAU LOIC 7 50000
ROBYNS WIM ARTHUR M 8 50000
RODRIGUES JEREMY GREGORY 9 50000
ROLDAN STEPHANE 7 50000
ROSADONI GIOVANNI 6 50000
ROUS FREDERIC 7 50000
RUSSOTTO PIERRICK PAUL 5 50000
SANCHEZ PABLO 7 50000
SEGUIN SEBASTIEN 9 50000
SELSELDEB ADBENACER 2 50000
SENYURT OKAN 8 50000
SERVIES ALEXANDRE 5 50000
SOLEAU LUDOVIC PHILIPPE PATRICK 7 50000
SOULA GAETAN CEDRIC 6 50000
TABOURIN MARC RAYMOND 4 50000
VALERY DOMINIQUE ANDRE 8 50000
VANDECASTEL SYLVAIN 8 50000
VASILEV DENIS 8 50000
VERDIER STEPHANE ANDRE 8 50000
VERGNES DAVID ARNAUD 10 50000
VIEL ALEXANDRE 5 50000
VIONNET MARC FRANCIS MARIE PIERRE 8 50000
WALTER SEBASTIEN 6 50000
ZSCHIESCHE PASCAL 5 50000
LECRU FA LAURENCE 2 51500
AZEMA GUILLAUME HUGO 3 52500
SINTES OLIVIER 6 52500
CATALA MADRERO CHRISTIAN 4 53500
SANCHEZ MATEOS AXEL  JEAN 7 55500
HAYOUN PATRIK  FRANCO 2 57000
SUBIRA MARCO 6 58500
MARBLEU CLAUDE 8 59000
GALLOIS HADRIEN JEAN LUC 5 59500
RIZZETO MAXIME ROMAIN 4 59500
MAGLIOCCO FRANCKY 6 60000
DUMARTIN JEAN ALAIN MARIE 8 61500
SUBIRA BENOIT 6 64000
SAUERMANN GHISLAIN CLEMENT 6 66000
LOUPIAC KEVIN THIERRY 1 67000
SCOTTI TIMOTHEE MARIO FRANCOIS 4 67000
GUILHOT MICKAEL 4 70000
SERES CHRISTOPHE 5 71000
CHAPUIS HENRI LUC THOMAS 1 71500
DAVID YANNICK 1 71500
MOLLA ANTHONY 9 71500
PENA PASCAL FABRICE 5 72000
BRECHAT DIMITRI 9 72500
AZAZGOUR JIM 1 73000
THOMAZEAU ALEXANDRE 1 75000
COHEN ORENN ELLE 8 77000
LE LOCH THOMAS ANTONIN ESTEBAN 4 77000
MORYOUSEF LUDOVIC FRANCOIS 1 77000
QUIGNARD PIERRE ANTOINE 7 77000
TAMIN CHRISTOPHE 9 77000
BOISSIERES JEAN PIERRE 8 78000
DRY CHRISTOPHE 3 78000
CASSAGNE STEVE 6 78500
ALBIGES BENOIT CYRIL FRANCK 8 79500
PASCUAL PATRICK 2 79500
VIEIRA ANTONY LAURENT 9 80000
FABRE CYRIL 9 81000
DUJARDIN JOANN GERARD 2 81500
GAYER DAMIEN 4 87500
VALLEE BORIS 2 87500
LEMMOUCHI MARC MICHEL MOHAMED THARD ALI 1 91500
BOUNY GILBERT 6 92000
DUCROS FREDERIC 9 92500
RIEUMAJOU BRUNO 7 94500
PATANCHON DYLAN 4 96500
BENDICHOU JESSICA 3 98000
DUCHE MICHAEL 7 98000
PEREIRA OLIVIER 9 98500
PONS PATRICK 5 98500
VALLIERE JEAN FRANCOIS 7 99500
CASANOVAS YOANN 2 100000
MOREL JEAN PIERRE 3 100000
LEPAPE SEBASTIEN 6 103500
CASSAGNE AURELIEN 1 104000
CHETRIT JOSEPH HENRI 5 108500
IZARD LUC 7 108500
PAGES REMI 8 110500
COLLET JEAN MICHEL HENRI 7 114000
MARTY NICOLAS MICHEL 2 114500
THOUY ANTHONY 7 116500
DE GUYENRO OLIVIER VINCENT 2 118000
FORTUNATI BRUNO ALAIN 7 118000
GORAK RAYMOND 8 119500
RIBEIRO NICOLAS 6 120000
VIEL MAXIME ROBIN ANTOINE 1 122500
SIMONETTI SERGE 1 123000
MANOURY MICHEL BERNARD EMILE 6 125500
STREIT JEROME 6 125500
PICHET KEVIN CANER 2 126000
TAQUET PHILIPPE 5 127000
DELIVRE RAPHAEL ADRIEN 7 130000
CASTELLS ALEXANDRE 3 130500
LAVIS LORENZO JEAN CLEMENT 2 133000
POKKER RICHARD 3 133000
TEILLAC PIERRE 1 133500
CARSI AYMERIC SEBASTIEN 2 134500
LE GUYADER SYLVIE JULIA ALINE 4 138500
VAYSSIERES NICOLAS 8 142000
KARMATSANG DHONDUP 5 144500
MORCEL DIDIER 1 144500
KAJJAJ BENYOUNES 1 150000
ARAUJO RICHARD 6 155000
NETO FRANCOIS ANDRE 5 159000
GOMEZ FERNANDO 2 160500
NAGUY DAMIEN 2 168000
WAIRY JULIEN 9 178000
SALLABERRY PIERRE 4 186500
AZEVSKIS DMITRIJS 9 204500
PAULY DANIEL, EMILE, MARCEL 3 210000
ARBUS CHRISTOPHE 1 212000
DAVID MICHAEL 4 242500
CLEMENT JONATHAN 4 267000
BODY FABRICE 7 300500
ALONSO MIKE 9 342500
MIKIC STANOJE 7 415000

 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Coverage

[WPO MADRID] Le résumé de la table finale

Published

on

By

Comme on pouvait s’y attendre, c’est Anthony Soules qui sort en premier. Après son beau début de journée, où il a réussi à attendre son moment pour réaliser une belle progression – et être pendant une heure le second au chiplead derrière l’intouchable Herrera, Soules a commencé à déjouer. Il a pris des mauvaises décisions, peut-être sous l’effet de la fatigue, qui culminent avec son bluff raté contre Omar Del Pino. Il explique d’ailleurs à Winamax qu’il y avait un historique entre eux de la journée précédente qui aurait dû l’inciter à plus de prudence. S’il parvient à la table finale, c’est avec une poignée de blinds et il perd après avoir survécu à un premier all-in – le second lui étant fatal, Q de pique – 10 de carreau de son côté contre A-8 de coeur pour Herrera, qui gagne sur un board qui ne touche personne.

Pablo Herrera n’a pas eu de chance (image Wina)

C’est ensuite au tour de Pablo Herrera de sortir sur un bad beat horrible. Passé derrière Omar del Pino en termes de jetons après avoir longtemps dominé les débats, il fait une relance à 3M de jetons au bouton sur une ouverture à 1,4M d’Angel Rodriguez UTG. Omar del Pino le sur-relance à tapis avec une paire de valets, Angel sort rapidement (il avait une paire de 3) et Pablo Herrera est ravi de payer avec une paire d’As en main. Le flop est déjà menaçant pour lui avec un dix-neuf-sept qui rajoute des outs à Omar del Pino. Puis un valet arrive à la turn, qui brise le coeur d’Herrera – le roi à la river ne change rien – qui repart tout de même avec 26000 euros.

Avec cela, Omar del Pino devient large chipleader (45M), deux fois au-dessus de son poursuivant le plus proche, Matthieu Lamagnère, surnommé « Sixcoups » et déjà auteur d’une 3ème place à Dubin en 2018 (27M). Suivent Angel Rodriguez à 16M, Hugues Mazerolle alias Chotec à 10,8M et Antonio Lopez à 8,7M.

Le fan-club d’Omar (image Wina)

Omar bénéficie également du fait d’être le favori des locaux et d’avoir de nombreux soutiens dans le public qui explosent de joie à chacun de ses exploits. On peut y retrouver notamment (à droite sur la photo ci-dessous) José Manuel Gonzalez Sanchez, l’ancien leader en fin de Day 1 qui avait disparu corps et âme dans le courant du Day 2, seulement pour revenir et faire partie des 3 joueurs à parvenir à battre les pros de la Team Winamax en heads-up pour remporter 2000 euros.

C’est ensuite au tour d’Angel Rodriguez d’être éliminé. L’Espagnol a connu quelques avaries et s’est retrouvé short stack à table. Sur un coup déjà relancé deux fois avant lui, il découvre As-Q en BB et part à tapis, seulement payé par Chotec, détenteur d’une paire d’As suffisante pour l’emporter. Angel sort en 5ème position avec 35000 euros tout de même – pas mal pour celui qui avait commencé la journée en 23ème position !

Ils ne sont plus que 4 et c’est Antonio Lopez qui se retrouve en danger en tant que plus petit tapis à la table. Il patiente autant qu’il le peut, moitié parce qu’il ne touche aucune main, moitié sans doute parce qu’il espère gagner une place sur un malentendu, mais tombé en-dessous des 5 blindes il doit se lancer avec un Q-9 de trèfle – seulement pour découvrir que son timing n’est pas idéal : Omar del Pino ne lui fait aucun cadeau avec As-Roi. Antonio repart quant à lui avec 48000 euros.

Ciao, Antonio (image Wina)

Ils ne sont plus que 3 : Omar Del Pino, toujours devant en termes de jetons, Matthieu Lamagnère, et Hugues Mazerolle, à peu près à égalité derrière. Malheureusement pour Chotec, il semble que sa provision de paires de Rois ait fait long feu – et à 1M d’euros la BB, difficile de tergiverser longtemps. Il décide de pousser son tapis de 14BB au milieu avec une paire de 2 sur une relance pré-flop d’Omar – comme il s’en expliquera par la suite à Winamax, le stream en décalé n’a pas été étranger à sa décision puisqu’il a pu s’apercevoir que la range de l’Espagnol était très large en termes d’agression. Malheureusement, Omar retourne les 7 et il est devant. Non seulement ça, mais il fait un 7 au flop – et un 7 à la turn, pour compléter son carré !

Hugues Mazerolle repart avec 67000 euros (image Wina)

Ils ne sont plus que deux ! Matthieu Lamagnère est à 38BB quand Omar Del Pino part avec un avantage à 71BB. Les compteurs sont cependant remis à zéro quelques mains plus tard, Lamagnère revenant à égalité sur une main A-Q contre As-10 après avoir glissé un peu plus loin derrière.

Omar et Matthieu (image Wina)

Cet équilibre ne va pas se maintenir longtemps. Omar continue dans son style agressif à mettre la pression sur Matthieu, qui a de plus perdu un gros tapis sur un tirage quinte ventral transformé en bluff et relancé à tapis par Omar avec seconde paire. La confrontation finale a lieu quand Sixcoups décide de payer un 3-ber à 12M de jetons de l’Espagnol avec Roi de trèfle Dame de coeur. En face il y a As de coeur, Valet de trèfle. Le flop vient Roi de coeur, Valet de coeur, 5 de coeur, pour maintenir le suspense à son comble (les odds sont alors de 51/48). Avec le 6 de carreau au turn, Omar est encore à 30% – et le 2 de coeur river lui donne la victoire finale !

Matthieu Lamagnère repart avec 94000 euros, Omar encaisse la victoire et 130000 euros, bravo à lui !

Le titre « Avec Lamagnère » ne sera pas pour cette fois (image Wina)

Et merci à toute l’équipe Winamax pour cette superbe semaine du WPO, couronnée par le record de participants au Main Event !

L’équipe Winamax (image Wina)

Mise à jour : Et j’ai complètement oublié de vous dire que Adrian Matéos n’a pas eu de réussite cette fois-ci au High Roller, puisqu’il s’est finalement incliné en 8ème position.

Continue Reading

Coverage

[WPO MADRID] Le HR approche de la table finale

Published

on

By

En allant voir les tables de HR, je vois un joueur se lever à la table de Mateos : il vient de se faire éliminer, paire de Q contre J-10 avec J-10-X-X-X au board – et devinez qui est l’auteur de cette élimination ? Et oui, Adrian lui-même. Il semble qu’il soit encore parti pour réaliser un des exploits dont il a le secret.

La table finale du Main Event va débuter, le problème étant qu’il est impossible de s’en approcher, du fait de la priorité donnée aux caméras. Vous pouvez néanmoins la suivre avec les commentaires de Ponce P accompagné d’invités de marque – ça se passe ici : www.twitch.tv/winamax

Pour ce qui est du match France-Espagne qui s’y joue, l’équilibre est repassé en faveur des locaux, avec 4 Espagnols contre 3 Français.

Demain matin, je vous ferai un résumé des événements de la soirée.

Continue Reading

Coverage

[WPO MADRID] Table finale !

Published

on

By

Matthieu Lamagnère, qui a commencé la journée en 23ème position, est toujours présent, en compagnie d’Antonio Lopez en table télé. Cesar del Pino a rejoint la table 2 pour répartir les joueurs par 4.

Le High Roller est tombé à 10 puis 9 joueurs, et les deux tables ont été ramenées à proximité immédiate de celles du Main Event dans la partie Mandalay du casino. Tout à fait à droite, vous pouvez voir Adrian Mateos qui fait partie des finalistes.

Niveau 45 (250k/500k) – Une main importante sur chaque table. Côté table TV, les deux petits tapis partent all-in l’un contre l’autre. Gytis Juskevicius avec les valets, Antonio Lopez avec K-10. Le flop sort K-Q-J rainbow, et tout est encore possible. Le 9 au turn fait passer Del Alamo devant, et le 3 de la river ne permet pas à Gytis de faire full. Il n’est pas éliminé mais il lui reste moins de 500k. Il doit partir à tapis le coup d’après et affronte la paire de 2 (pique et coeur) de Del Alamo avec son J-9 de trèfle, fait son valet au flop, mais il y a 4 piques sur le bord.

Gytis préfère en sourire

Il sort 8ème (15000 euros). De l’autre côté, je tourne la tête pour découvrir Soules au prise avec Del Pino, le nouvel arrivant. Le board montre As de coeur – 6 de coeur – K de carreau – 10 de coeur – 9 de pique. Soules est parti à tapis, un over-bet sur le pot d’environ 7M. Del Pino hésite un moment, il y a des tirages quinte, coeur, mais le bluff de Soules ne prend pas, il paye avec Roi-dix et Soules jette 6 de carreau – 7 de coeur. Il perd un très gros morceau de son tapis sur ce coup.

César sur le point d’éventer le bluff.

Les joueurs ne sont plus que 7 et la table finale est mise en place. Je profite du passage de François Pirault dans la salle presse pour lui demander comment il est sorti du High Roller – il me répond qu’il a été 21 ou 22ème, et a empoché 2250 – mais il avait reentry. Il est en route vers les Heads Up avec les pros, qui permet à tous les joueurs même amateurs d’affronter les pros de la Team Winamax pour 50 euros. S’ils gagnent, ils peuvent en affronter un autre pour 100 euros d’enjeu, puis 200, 400 et 1000 – au risque de tout perdre en cas de défaite.

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.