fbpx
Connect with us
center>

Coverage

[Wipt 2016] Les infos du Day 1C !

Published

on

Le Day 1C vient à peine de se terminer que le Day 1D a débuté ! Mais revenons sur ce Day 1C qui vient de marquer une nouvelle fois un record d’affluence .. En effet, le Day 1A lui a amené 353 joueurs marquant lui même un record mais aujourd’hui ce sont 355 joueurs soit deux de plus qui se sont présentés à 10h.

Mais après 11 niveaux de jeux, ils ne sont plus que 195 à passer au Day 2 ! Il rejoignent ainsi les 158 joueurs du Day 1A pour avoir 353 joueurs pour le Day 2A dès demain à 10h !

Sur ce Day 1C, c’est le régulier parisien Sebastien Le Baron qui a pris les commandes en terminant avec 129 800 jetons !

clichymaineventday1C-85_2Credit photo Winamax

Retrouvez le chipcount complet de ce Day 1C :

Prenom Nom Jetons
Sebastien LE BARON 129 800
Edouard SADOUN 125 500
Benoit PIERRISNARD 110 600
Gaetan BALLEUR 105 000
Alessandro SARRO 101 500
Guillaume GIRAUDEAU 94 700
Gilles-François PIRET 93 300
Julien PHILIS 93 100
Arnaud BLESZ 90 800
Damien LHOMMEAU 86 500
Emmanuel DELPORTE 83 800
Arnaud LIGER 79 400
Vincent RONZIER 77 000
Hugo DE BENOIST DE GENTISSARD 76 700
Guillaume BAZOGUE 75 300
Manuel BARRAL 70 200
Omar DAHMANI 65 400
Clément GENON-CATALOT 65 400
Glen GENDROT 65 000
Antoine AIVAND ASSADI 65 000
Nicolas FAURE 64 700
Cédric GOMES 64 200
Nathalie ABREU 62 300
Josselin DESTAILLEUR 61 100
Nicolas AUGER 59 900
Drieu BRUCKER 57 500
Patrick PIEDNOEL 57 300
Joaquim CHICOT 57 200
Thierry CHANG 56 900
Daniel BENVENISTE 55 700
Fabien MATHIEU 55 200
David EVENO 54 300
Nicolas GASTAL 53 700
Jonathan ANDRAULT 53 100
Jean RODRIGUEZ 52 100
Joao LOPES 51 900
Thibault MORVAN 51 800
Jean-Philippe MOREL 51 100
Serge SZWARCBART 51 000
Mohamed-Lamine ICHE 50 300
Nicolas MILLION 49 900
Tristan VIAS 48 000
Jérôme MARCASSIN 48 000
Loïc ALEXANDROFF 47 100
Pascal RABANY 47 000
David SUSIGAN 46 400
Patrick CHAMPAGNOL 45 600
Garry BIGAND 45 300
Ateka AKAOUCH 44 300
Arnaud GRANGE 44 100
Alain GOLDBERG 43 800
Bastien GENEST 43 800
Thomas DELARCHE 43 300
Julien VAN PELT 42 200
Bruno GUENEE 42 000
Alexandre LUNEAU 41 900
Romain PASCAL 41 300
Andre METRAS 40 500
Alexis ROZENBLAT 40 400
Nicolas CARBONEL 40 000
Anthony LE DOUSSAL 39 200
Stephane GUIBERT 39 200
Alain LEHMANN 38 700
Benoit LOPEZ 38 000
Vincent BOSC 37 400
Bruno LOPES 37 400
Adrien AMORELLA 37 100
Oliver VOKOUN 36 900
Pierre MERLIN 36 500
Thibaut GILQUIN 36 100
Samuel PALOT 36 100
Gregory MALLET 36 000
Jérémy GAZAGNE 36 000
Sebastien CHANCLOU 35 100
Laurent DELOBEL 35 100
Mathias SAOUAT 35 000
Yockem COTRELLE 34 800
Sebastien GARCIA 34 800
Matthieu LAURENT 34 300
Amadou DIALLO 34 200
Olivier CHARZAT 33 900
Christophe CHARLET 33 900
Thierry OUIN 33 400
Anne-Sophie ROSEMBERG 33 400
David DIDIER 33 400
Yannis BARJONNET 33 300
Clément FERHATI 32 800
Benoit DAUVERGNE 32 800
Derek DECAMPS 32 600
Arnaud TOURMAN 32 400
Ludovic PEDRON 32 400
Romain QUIROSA 32 100
Cedric FONTCUBERTA 31 900
Jean-Louis CAP 31 700
Nicolas-Alexandre CASSEVILLE 31 600
Pierre HEBERT 31 500
Alexandre GEBERT 31 500
Olivier GROS 31 400
Julien COHEN SOLAL 31 300
Sylvain LOOSLI 30 800
Ariel CYPEL 30 700
Mickaël MUSELLI 30 000
Antonio CORREIA LAVAREDAS 30 000
Nicolas ROSSI 29 900
Pierre COUDERC 29 900
Amaury MAMOU-MANI 29 500
Cyril ROIG 29 400
Julien FIOUX 28 400
Sylvain BATANY 28 300
Bruno LOPEZ 27 600
Bertrand MERIGARD 27 100
Edouard MORET 26 900
Florian LAMANDE 26 900
Marc LAPERNAT 26 500
Stéphane SCHMITT 25 900
Ferhat NEGRI 25 900
Antoine GERVILLE-REACHE 25 400
Yu LUONG 24 900
Jonathan SÉNÉCHAUD 24 800
Calvin FONTANAUD 24 700
Fabien MELON 24 100
Yann GAQUIERE 24 100
Julien PINSON 23 900
Florian LE MANACH 23 900
Loïc ROUSSEL 23 900
Bastien FERRARI 23 800
Sebastien GIANGRASSO 23 700
Thomas GUILLOPE 23 400
Timothee SCOTTI 23 100
Frederic SCHOTT 23 100
Damien AUBURTIN 23 000
Eric DARDE 22 700
Tony FASSOLIS 22 200
Anthony VIDAL 22 100
Berenice RIFFLARD 22 000
Olivier VERDURE 21 900
Corentin ROPERT 21 800
David VIALLET 21 600
Michel AZOULAY 21 300
Thomas LEFRANC 21 200
Dan BANKHALTER 21 200
Pierrick JULIEN 21 000
Thomas DOURLENS 21 000
Maxime SAUSSAC 20 900
Fabien VERSANGE 20 900
Nathalie SCHAEFFER 20 800
Matthias HOFER 20 700
Alexandre DIRUIT 20 500
Xavier MAURICE 20 200
Sebastien LEBARBIER 20 200
Jacques SANTINI 20 100
Adel KABBANI 20 000
Duane BAILLET 20 000
Guy DALIER 19 900
Arnaud HASCOET 19 600
Laurent PETERHANSEL 19 600
Mehdi NCIRI 19 300
Bountoum VONGSOUTHI 19 000
Salim EL MAMOUNI 18 700
Patrick ZIEGLER 18 400
Sébastien GOURBILLON 18 400
Gwennaelle BRIQUET 18 300
Olivier LASALA 18 000
Julien VIENNET 17 800
Jean-Francois MONTREER 17 800
Romain GOUBET 17 600
Yacine KEBILA 17 500
Gauthier BORY 17 500
Cédric VANHOUTTE 17 400
Morgan BARBE 17 400
Michael D’INCA 17 400
Jan WOJCIKOWSKI 17 300
Nicolas VIALLE 17 300
Nicolas NABET 17 200
Georg NUHR 17 000
Samir CHEBAANE 16 700
David PARIS 16 400
Cyrille GOURINCHAS 16 100
Frederic VELATI 15 700
Romain DÉNARIÉ 15 100
Narcisse SAID 14 800
Sophian DALLE 14 600
Alexis CZAPSKI 14 500
Paul VANDEPUTTE 14 400
Guillaume JEHLY 14 400
Guillaume DEBON 14 200
Allan SEGOUFFIN 13 600
Benoit TEILLET 13 100
Nicolas DEPUISET 13 000
Bruno BARBERA 12 000
Romaric SIRET 11 900
Christophe LEBOULEUX 11 000
Dustin KARNER 9 400
Michel BOYER 7 700
Christoph ROTHWANGL 6 200

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Coverage

[WPO MADRID] Le résumé de la table finale

Published

on

By

Comme on pouvait s’y attendre, c’est Anthony Soules qui sort en premier. Après son beau début de journée, où il a réussi à attendre son moment pour réaliser une belle progression – et être pendant une heure le second au chiplead derrière l’intouchable Herrera, Soules a commencé à déjouer. Il a pris des mauvaises décisions, peut-être sous l’effet de la fatigue, qui culminent avec son bluff raté contre Omar Del Pino. Il explique d’ailleurs à Winamax qu’il y avait un historique entre eux de la journée précédente qui aurait dû l’inciter à plus de prudence. S’il parvient à la table finale, c’est avec une poignée de blinds et il perd après avoir survécu à un premier all-in – le second lui étant fatal, Q de pique – 10 de carreau de son côté contre A-8 de coeur pour Herrera, qui gagne sur un board qui ne touche personne.

Pablo Herrera n’a pas eu de chance (image Wina)

C’est ensuite au tour de Pablo Herrera de sortir sur un bad beat horrible. Passé derrière Omar del Pino en termes de jetons après avoir longtemps dominé les débats, il fait une relance à 3M de jetons au bouton sur une ouverture à 1,4M d’Angel Rodriguez UTG. Omar del Pino le sur-relance à tapis avec une paire de valets, Angel sort rapidement (il avait une paire de 3) et Pablo Herrera est ravi de payer avec une paire d’As en main. Le flop est déjà menaçant pour lui avec un dix-neuf-sept qui rajoute des outs à Omar del Pino. Puis un valet arrive à la turn, qui brise le coeur d’Herrera – le roi à la river ne change rien – qui repart tout de même avec 26000 euros.

Avec cela, Omar del Pino devient large chipleader (45M), deux fois au-dessus de son poursuivant le plus proche, Matthieu Lamagnère, surnommé « Sixcoups » et déjà auteur d’une 3ème place à Dubin en 2018 (27M). Suivent Angel Rodriguez à 16M, Hugues Mazerolle alias Chotec à 10,8M et Antonio Lopez à 8,7M.

Le fan-club d’Omar (image Wina)

Omar bénéficie également du fait d’être le favori des locaux et d’avoir de nombreux soutiens dans le public qui explosent de joie à chacun de ses exploits. On peut y retrouver notamment (à droite sur la photo ci-dessous) José Manuel Gonzalez Sanchez, l’ancien leader en fin de Day 1 qui avait disparu corps et âme dans le courant du Day 2, seulement pour revenir et faire partie des 3 joueurs à parvenir à battre les pros de la Team Winamax en heads-up pour remporter 2000 euros.

C’est ensuite au tour d’Angel Rodriguez d’être éliminé. L’Espagnol a connu quelques avaries et s’est retrouvé short stack à table. Sur un coup déjà relancé deux fois avant lui, il découvre As-Q en BB et part à tapis, seulement payé par Chotec, détenteur d’une paire d’As suffisante pour l’emporter. Angel sort en 5ème position avec 35000 euros tout de même – pas mal pour celui qui avait commencé la journée en 23ème position !

Ils ne sont plus que 4 et c’est Antonio Lopez qui se retrouve en danger en tant que plus petit tapis à la table. Il patiente autant qu’il le peut, moitié parce qu’il ne touche aucune main, moitié sans doute parce qu’il espère gagner une place sur un malentendu, mais tombé en-dessous des 5 blindes il doit se lancer avec un Q-9 de trèfle – seulement pour découvrir que son timing n’est pas idéal : Omar del Pino ne lui fait aucun cadeau avec As-Roi. Antonio repart quant à lui avec 48000 euros.

Ciao, Antonio (image Wina)

Ils ne sont plus que 3 : Omar Del Pino, toujours devant en termes de jetons, Matthieu Lamagnère, et Hugues Mazerolle, à peu près à égalité derrière. Malheureusement pour Chotec, il semble que sa provision de paires de Rois ait fait long feu – et à 1M d’euros la BB, difficile de tergiverser longtemps. Il décide de pousser son tapis de 14BB au milieu avec une paire de 2 sur une relance pré-flop d’Omar – comme il s’en expliquera par la suite à Winamax, le stream en décalé n’a pas été étranger à sa décision puisqu’il a pu s’apercevoir que la range de l’Espagnol était très large en termes d’agression. Malheureusement, Omar retourne les 7 et il est devant. Non seulement ça, mais il fait un 7 au flop – et un 7 à la turn, pour compléter son carré !

Hugues Mazerolle repart avec 67000 euros (image Wina)

Ils ne sont plus que deux ! Matthieu Lamagnère est à 38BB quand Omar Del Pino part avec un avantage à 71BB. Les compteurs sont cependant remis à zéro quelques mains plus tard, Lamagnère revenant à égalité sur une main A-Q contre As-10 après avoir glissé un peu plus loin derrière.

Omar et Matthieu (image Wina)

Cet équilibre ne va pas se maintenir longtemps. Omar continue dans son style agressif à mettre la pression sur Matthieu, qui a de plus perdu un gros tapis sur un tirage quinte ventral transformé en bluff et relancé à tapis par Omar avec seconde paire. La confrontation finale a lieu quand Sixcoups décide de payer un 3-ber à 12M de jetons de l’Espagnol avec Roi de trèfle Dame de coeur. En face il y a As de coeur, Valet de trèfle. Le flop vient Roi de coeur, Valet de coeur, 5 de coeur, pour maintenir le suspense à son comble (les odds sont alors de 51/48). Avec le 6 de carreau au turn, Omar est encore à 30% – et le 2 de coeur river lui donne la victoire finale !

Matthieu Lamagnère repart avec 94000 euros, Omar encaisse la victoire et 130000 euros, bravo à lui !

Le titre « Avec Lamagnère » ne sera pas pour cette fois (image Wina)

Et merci à toute l’équipe Winamax pour cette superbe semaine du WPO, couronnée par le record de participants au Main Event !

L’équipe Winamax (image Wina)

Mise à jour : Et j’ai complètement oublié de vous dire que Adrian Matéos n’a pas eu de réussite cette fois-ci au High Roller, puisqu’il s’est finalement incliné en 8ème position.

Continue Reading

Coverage

[WPO MADRID] Le HR approche de la table finale

Published

on

By

En allant voir les tables de HR, je vois un joueur se lever à la table de Mateos : il vient de se faire éliminer, paire de Q contre J-10 avec J-10-X-X-X au board – et devinez qui est l’auteur de cette élimination ? Et oui, Adrian lui-même. Il semble qu’il soit encore parti pour réaliser un des exploits dont il a le secret.

La table finale du Main Event va débuter, le problème étant qu’il est impossible de s’en approcher, du fait de la priorité donnée aux caméras. Vous pouvez néanmoins la suivre avec les commentaires de Ponce P accompagné d’invités de marque – ça se passe ici : www.twitch.tv/winamax

Pour ce qui est du match France-Espagne qui s’y joue, l’équilibre est repassé en faveur des locaux, avec 4 Espagnols contre 3 Français.

Demain matin, je vous ferai un résumé des événements de la soirée.

Continue Reading

Coverage

[WPO MADRID] Table finale !

Published

on

By

Matthieu Lamagnère, qui a commencé la journée en 23ème position, est toujours présent, en compagnie d’Antonio Lopez en table télé. Cesar del Pino a rejoint la table 2 pour répartir les joueurs par 4.

Le High Roller est tombé à 10 puis 9 joueurs, et les deux tables ont été ramenées à proximité immédiate de celles du Main Event dans la partie Mandalay du casino. Tout à fait à droite, vous pouvez voir Adrian Mateos qui fait partie des finalistes.

Niveau 45 (250k/500k) – Une main importante sur chaque table. Côté table TV, les deux petits tapis partent all-in l’un contre l’autre. Gytis Juskevicius avec les valets, Antonio Lopez avec K-10. Le flop sort K-Q-J rainbow, et tout est encore possible. Le 9 au turn fait passer Del Alamo devant, et le 3 de la river ne permet pas à Gytis de faire full. Il n’est pas éliminé mais il lui reste moins de 500k. Il doit partir à tapis le coup d’après et affronte la paire de 2 (pique et coeur) de Del Alamo avec son J-9 de trèfle, fait son valet au flop, mais il y a 4 piques sur le bord.

Gytis préfère en sourire

Il sort 8ème (15000 euros). De l’autre côté, je tourne la tête pour découvrir Soules au prise avec Del Pino, le nouvel arrivant. Le board montre As de coeur – 6 de coeur – K de carreau – 10 de coeur – 9 de pique. Soules est parti à tapis, un over-bet sur le pot d’environ 7M. Del Pino hésite un moment, il y a des tirages quinte, coeur, mais le bluff de Soules ne prend pas, il paye avec Roi-dix et Soules jette 6 de carreau – 7 de coeur. Il perd un très gros morceau de son tapis sur ce coup.

César sur le point d’éventer le bluff.

Les joueurs ne sont plus que 7 et la table finale est mise en place. Je profite du passage de François Pirault dans la salle presse pour lui demander comment il est sorti du High Roller – il me répond qu’il a été 21 ou 22ème, et a empoché 2250 – mais il avait reentry. Il est en route vers les Heads Up avec les pros, qui permet à tous les joueurs même amateurs d’affronter les pros de la Team Winamax pour 50 euros. S’ils gagnent, ils peuvent en affronter un autre pour 100 euros d’enjeu, puis 200, 400 et 1000 – au risque de tout perdre en cas de défaite.

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.