fbpx
Connect with us
center>

Online

Scandales poker : la fin de l'innocence ?

Published

on

Le poker semble être entré dans une « deuxième phase médiatique ». Comme l’ont analysé les sociologues des médias, cette deuxième phase est critique : elle s’accompagne d’une remise en cause globale du système des valeurs d’un milieu.

Dans le cas du poker, le « déclencheur » a été le retour de manivelle du Black Friday : pendant des années, les sites web online ont opéré en toute illégalité aux USA, avant d’être rattrapés, un matin, par la réalité judiciaire. Les centaines de milliards joués (et les milliards prelévés par les rooms onlines) avaient disparu depuis longtemps, mais à l’aune de ces arrestations en masse, le grand public s’est levé avec la gueule de bois : leur passion n’était-elle que blanchiment, détournement et évasion fiscale ?

Le joueur, adulé, héros moderne, pionnier du hasard serait-il en fait un vulgaire bandit du quotidien ? Les rounders, leur arme sur les genoux et les cartes truqués dans la manche, étaient-ils si différents des nouveaux champions WPT/WSOP/EPT ? Quelques mois auparavant, la triche supposée d’Ali Tekangamac, au PPT, avait déjà fait grand bruit. La parole des joueurs, souvent, était d’or. Comme le disait si bien Marcel Lüske dans un documentaire sur le poker : « dans un casino, on te vole l’argent, en tête à tête, sur tapis vert. Mais le voleur le fait savoir au type qui va se faire dépouiller. C’est un accord tacite… Par contre, tu peux laisser une liasse au bar de la poker-room, sans attention, et personne n’y touchera. »

Sauf qu’avec l’arrivée des millions de joueurs, l’appât du gain facile —comme dans tous les domaines sociétaux—a refait surface. Oh, il ne s’était pas non plus bien éloigné : les rumeurs de cartes marquées couraient depuis des années chez certains habitués des cash-games high-stakes ; le chip-dumping serait même un sport national en tournoi, chez une communauté de joueurs vietnamiens menés par The Master, lui-même… Mais quelles preuves à toutes ces allégations ? Quelles vidéos le prouvant ? Quel joueur avouerait, « face up » de tels scandales ?

Et puis le Black Friday est arrivé. Un système, dévoilé au grand jour. Des entreprises, déjà pourries, comme UltimateBet, qui replongent ; d’autres, réputées irréprochables, qui plongent dans un enfer financier gris/noir, comme l’argent qu’il manie, les sommes qu’il « prête » au grand jour à leurs joueurs vedettes (Ivey en tête) d’un simple clic. Et puis il y a ce vainqueur de l’Epic Poker League —compétition autoproclamée sans sponsor illégal— qui n’est autre que Chino Rheem, broke-for-life, qui doit des dizaine de milliers de dollars, jamais remboursés à ses congénères.

Avec cet évènement-choc, les langues se sont déliées. Des génies du online, comme Daniel « Jungleman12 » Cates se sont retrouvées pris dans la tourment de triches online globalisées ; dans l’arrière-cour de certaines salles online .fr, on évoque des collusions par chat IRC, du multi-account de certains joueurs vainqueurs réguliers de tournois hebdommadaires, de chip-dumpings en amis. On bannit, sous couvert de la confidentialité, ou l’on attend plus de preuves.

Mais la « deuxième phase » qui touche tout le milieu pourrait faire trembler tout le système de promotion du poker : comment assurer une parfaite légalité du jeu online ? et lors des tournois ? Les réponses viennent des Tournament Director : ne pas parler à table, comme le prône Matt Savage, pour ne pas communiquer de vraies/fausses informations, même à des complices. Les joueurs, Negreanu en tête, s’insurgent : le poker est un jeu d’informations, de détours et d’assertions. Il faut pouvoir tromper, analyser, faire parler. Les deux parties se tiennent, et la réponse aux fraudes n’est sûrement pas là. Il faudra peut-être uniquement accepter que le monde —du poker, ou autre— n’est jamais univoque, propre et sans faille. Tout cela, finalement, le « milieu » du poker le savait. Par coeur. Et depuis longtemps. L’heure de la « glasnost », de la transparence à tout va, semble avoir sonné. Pour combien de temps, et pour quels intérêts ?

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Online

Pierre Calamusa repart dans son défi de bankroll en MTT online !

Published

on

Du 15 au 29 août prochain, le Team Pro Pierre Calamusa se lance un défi de taille : monter la plus grosse bankroll possible en MTT en un mois avec 500 € au départ ! Un capital cinq fois supérieur à 2020 lors de sa première campagne dans la jungle des micro-limites.

Dans cette campagne, LeVietF0u sera « in dans tout » et s’engage à aller jusqu’au bout de son défi.

En toute transparence les joueurs pourront suivre, comme il y a deux ans, son challenge en intégralité grâce à ses streams en direct sur Winamax TV avec cartes visibles mais aussi via ses articles récapitulatifs de ses sessions jour après jour. De plus, un compteur de bankroll et un tableau de bord regroupant ses gains, ses pertes et ses perfs sera visible de tous.

Les joueurs seront aussi invités à pronostiquer son destin chaque semaine et remporter des goodies Winamax et des euros !

Mais écoutons déjà le joueur s’adresser au peuple du online !

« Françaises, français,
Grindeuses, grinders,

Deux années ont passé depuis ma dernière campagne. Ensemble, nous avons fait du chemin. Nous avons progressé. Nous avons protégé, contre vents et marées, nos bankrolls chaque jour mises à mal par l’inflation et les bad beats. Nous avons appris à naviguer dans la jungle des micro-limites et encaisser les assauts de la variance.

Mais il nous reste encore beaucoup à accomplir. Je ne me résigne pas à un monde du poker dans lesquels subsistent encore trop d’inégalités de bankroll. C’est pour cela qu’aujourd’hui, je brigue un nouveau mandat sur les tournois de Winamax.

Du 15 au 29 août, c’est ma stratégie et mes skills qui seront de nouveau en jeu, face à chacun d’entre vous. Je vous l’annonce solennellement : cette seconde campagne sera encore plus ambitieuse que la précédente. Pour aller plus haut, tous ensemble, c’est avec une bankroll de départ de 500 € que je m’engage à tenir mes engagements, défendre mes convictions et gagner votre confiance. 500 € : un capital cinq fois supérieur à 2020, qui va nous permettre d’atteindre des sommets inédits.

Et c’est tous ensemble que nous poursuivrons ces objectifs, dans la transparence la plus totale. Comme il y a deux ans, l’avancement de ma campagne sera dévoilé ici-même jour après jour, et chacune de mes sessions sera diffusée en direct et en intégralité sur Winamax TV. Et une fois de plus, votre voix sera entendue : vous pourrez pronostiquer le résultat de ma campagne, et remporter des goodies et des euros. Pour une bankroll plus juste, faites confiance au VietF0u.

I WILL KEEP YOUR BANKROLL GREAT ! »

Continue Reading

Online

Un été tout en Freeroll sur PMU Poker

Published

on

PMU Poker va animer l’été des amateurs de poker avec la nouvelle édition des « Summer Freerolls », qui se déroulera du 4 juillet au 31 août 2022. Au total, plus de 50 000€ de tickets seront distribués à travers 8 tournois Freerolls, qui auront lieu chaque mercredi à 20h, à partir du 13 juillet. 

Les 6 premiers tournois délivreront 5 000€ de tickets pour les tournois Daily Legends et les 2 derniers offriront 10 000€ de tickets pour jouer les tournois du futur festival Monsters Series XL. Pour décrocher une place à ces tournois, les joueurs doivent cumuler 5 points chaque semaine précédant le Summer Freeroll du mercredi, et ça commence dès le lundi 4 juillet !  Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site PMU Poker, la page Facebook, le compte twitter ou la chaine Twitch

Continue Reading

Online

Le WPO innove à Bratislava

Published

on

Comme l’ont prouvé les records d’affluence successifs signés à Dublin, Lloret de Mar puis Madrid, les joueurs de poker sont de plus en plus nombreux à venir taper le carton et profiter de l’ambiance incomparable des festivals live Winamax. C’est pour étancher cette soif de 6-max et de festivités que Bratislava est venue s’ajouter au calendrier du circuit live Winamax ! 

Au programme, les ingrédients d’une semaine réussie à la sauce Winamax : un programme de tournois 100 % en 6-max dont le Main Event à 500 €, du cash game, des soirées et animations déjantées, tout ça dans l’écrin luxueux du casino Banco au sein du Crowne Plaza ! 

Winamax a vu les choses en grand. « Ce ne sera plus le Crowne Plaza (l’hôtel qui accueille le WPO Bratislava) mais le WPO Hôtel !, promet Matthieu Duran. L’équipe là-bas est jeune et dynamique, ils sont heureux et impatients de nous accueillir. Le casino est ouvert 24 heures sur 24 et il est situé à l’entrée de la vieille ville, là où tout se passe. Bratislava dans son ensemble est une ville très agréable, très animée. On y boit pour pas cher – 1,90 € la bière – et, plus étonnant, on y mange aussi très bien. Ce festival va marquer les esprits. L’endroit, la ville… Tout est fait pour nous !« 

Mais avant de rentrer prochainement dans le détail de cette grande fête il faudra penser à se qualifier.   

Des qualifications à partir de 10 € !  

Des satellites sont organisés chaque semaine à partir de 10 € l’entrée et permettent de remporter des packages d’une valeur de 1 300 € !   

Sinon, il est possible de s’inscrire à ce festival dès aujourd’hui en remplissant un formulaire directement sur Winamax.fr, qui permettra de réserver sa chambre, au Crowne Plaza ou dans un autre des hôtels partenaires. À terme, en plus de l’hébergement, les joueurs pourront aussi concocter leur programme sur mesure en s’inscrivant à l’avance pour les tournois de leur choix.

Pour accéder au formulaire d’inscription pour réserver son séjour dès aujourd’hui, c’est par ici 

Programme chargé avec 7 journées poker avec 35 tournois de 10 à 1000 €. Voici le programme poker du Winamax Poker Open Bratislava 2022 !

Plus de 2 000 joueurs sont attendus dans le Banco Casino Bratislava. En plus du Main Event en 6-Max (500 €) et le High Roller (1 000 €), tous les joueurs auront également la possibilité de participer à d’autres tournois, tous les jours, de midi à minuit, dans des budgets compris entre 10 € et 150 € et sur des variantes différentes (Omaha, Irish…). Sans oublier les tables de cash game ouvertes 24/7 et les Midnight Deglingo qui promettent toujours plus de souvenirs mémorables ! 

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.