fbpx
Connect with us
center>

WPT

WPT 10.000$ Bellagio Cup VI : Day 4 – Phil Ivey en table finale – Patrick Sacrispeyre ITM

Published

on

Alors que les WSOP ne sont pas encore terminées, le World Poker Tour vient de reprendre avec sa première manche : le WPT Bellagio Cup VI à Las Vegas du 11 au 15 juillet.

DAY 4 :

31 joueurs sur les 353 au total se sont affrontés lors de ce Day 4 et étaient déjà assurés d’être payés puisque ce WPT en récompensait 50.

Joe Hachem termine à la 24ème place et encaisse 20 392$, Jeff Lisandro 15ème – 33 986$ et surtout le seul joueur français à finir In The Money : Patrick Sacrispeyre qui finit à la 13ème place et touche 33 986$ qu’il ajoutera à son gain de sa 2ème place du Side Marrakech Poker Open.

Cette journée s’est arrêtée avec les 8 joueurs de la table finale (moyenne : 1 765K)


John Caridad 5 000K

Moritz Kranich 2 015K

Eric Afriat 1 700K

Phil Ivey 1 300K


Zach Hyman 1 260K

Robert Akery 1 200K

Eric Panayiotou 1 060K

Justin Smith 600K

Phil Ivey pourrait bien créer l’exploit (un de plus) en remportant à moins d’un mois d’écart ce titre WPT en plus du bracelet WSOP qu’il vient de s’adjuger. Quoi qu’il arrive, il continue de creuser l’écart qui le sépare de Daniel Negreau dans “The Clash of the Titans”.

voir l’article “The Clash of the Titans”


DAY 3 : – P. Ivey IN / G. Darcourt OUT

Une dizaine de joueurs se sont ajoutés au tournoi à la dernière minute et le nombre total et définitif est donc de 353 inscrits pour 50 places payées .

Malheureusement, le chipleader du Day 1 Guillaume Darcourt a vécu une journée cauchemardesque en se faisant successivement craquer Q-Q puis A-K pour se retrouver dans une position très délicate. Peut-être un très bon souvenir pour sa carrière ou peut-être un très mauvais pour son tournoi mais Guillaume avait Phil Ivey, Chris Ferguson et Phil Hellmuth à sa table, peut-être était-ce trop pour un seul homme ? Après avoir fait le yoyo entre les portes de l’élimination et le short-stack, Guillaume perdra un ultime coin-flip A-Q contre 2-2 et sortira 72ème.

Les autres joueurs a le rejoindre après 3 jours de tournoi ou même après quelques heures de tournois (les derniers entrants n’avaient de 20 blindes de profondeur) sont : Erik Seidel, Daniel Alaei, Chad Brown, Chris Ferguson, Daniel Negreanu, Phil Laak, Phil Hellmuth, Tom Dwan…

Alors qu’il reste encore 31 joueurs à s’affronter lors du Day 4, les premiers joueurs sortis mais ITM sont connus : Pamela Brunson (47ème) – 13 594$, Todd Brunson (41ème) – 13 594$, DevilFish Ulliott (38ème) – 16 993$, Annette Obrestad (35ème) – 16 993$, Men Nguyen (34ème) – 16 993$1…

Le chipleader est Eric Panayiotou avec 1 335K pour une moyenne à 400K avec des Blinds qui reprendront à 4K/8K.

Les joueurs toujours en lice parmi les 31 sont : Phil Ivey 568K, le dernier Français Patrick Sacrispeyre 437K, Jeff Lisandro 364K, Joe Hachem 260K…


DAY 2 : – Guillaume Darcourt toujours sur le podium

Beaucoup de joueurs (la plupart éliminés du WSOP Main Event) sont venus s’inscrire lors de ce Day 2 et le nombre total est donc passé à 310 entrées.

A la fin de cette deuxième manche, il n’en restait plus que 113 pour une moyenne de 110K jetons. Cette deuxième journée a en effet été fatale a pas mal de prétendants au titre comme David Williams, Justin Bonomo, Erick Lindgren, Eli Elezra, Alex Kravchenko, Dario Minieri, Liv Boeree, Thomas Bichon ou Patrick Bruel.


En tête d’une chipcount, Joseph Miceli mène la danse avec 440K juste devant Jordan Morgan 431K et Guillaume Darcourt toujours très bien placé avec 378K. Le joueur de la Team 770 a beaucoup souffert et a traversé un désert de cartes qui l’a obligé à arracher des coups pour pouvoir rester dans le rythme.

Il reste néanmoins quelques sharks à leur poursuite : Men Nguyen 222K, Daniel Alaei 193K, Annette Obrestad 168K, Patrick Sacrispeyre 156K et plus loin Joe Hachem 108K, Phil Laak 79K, Chad Brown 78K, Alain Roy 66K, DevilFish 37K.


DAY 1 : – Guillaume Darcourt super chipleader

243 joueurs se sont présentés au Day 1 de ce WPT No Limit Hold’em Championship au buy-in de 10.000$ mais au prize pool encore inconnu puisque les inscriptions seront ouvertes jusqu’au Day 3.

A la fin du Day 1, alors que la moyenne des jetons est à 60K et qu’il ne reste plus que 162 concurrents, Guillaume Darcourt pointe en tête du chipcount avec une avance considérable : 252K contre 171K seulement pour son poursuivant direct.

Déjà vainqueur du WPT Bucarest il y a peu, Guillaume vient tout juste de réaliser son plus gros gain en tournois en décrochant la 3ème place de l’Event #51 WSOP : Triple Chance NLHE – 3000$ qui lui a rapporté 223 459$. Espérons pour lui qu’il fasse encore mieux au Bellagio qu’au Rio.

Derrière lui, les gros calibres n’ont pas dit leur dernier mot :

Chad Brown (15ème), Patrick Sacrispeyre (18ème), Men Nguyen (25ème), Thomas Bichon (56ème), Justin Bonomo (60ème), Joe Hachem (62ème), Alex Kravchenko (73ème), Liv Boeree (102ème), Annette Obrestad (111ème), Erick Lindgren (140ème), Alain Roy (158ème).

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portraits / Interviews

Mike Sexton, figure historique du WPT, est décédé

Published

on

C’était avec une immense tristesse que nous avions appris il y a une semaine que Mike Sexton, l’une des figures les plus importantes du poker mondial, était touché par une terrible maladie. La communauté poker américaine, de Daniel Negreanu à Phil Hellmuth, en passant par la jeune génération, s’était mobilisée pour soutenir le joueur et présentateur historique du World Poker Tour dans ses derniers jours.

Mike Sexton était depuis plusieurs décennies l’un des hérauts du poker dans le monde entier. Joueur émérite, pédagogue hors pair, présentateur ultra-populaire du WPT, il a contribué plus que quiconque à l’essor du poker aux Etats-Unis, en Europe et même en Asie. A 72 ans, le World Poker Tour venait de renommer sa Champions Cup en “Mike Sexton WPT Champions Cup”, afin de célébrer son nom et sa mémoire.  Sa bonne humeur et sa proximité avec les joueurs de tous horizons seront regrettés par tous.

Pour Poker52, nous l’avions rencontré au Bellagio il y a quelques années, en marge des WSOP, alors qu’il jouait à une table de mixed-games high-stakes. Nous reproduisons ici un extrait de notre rencontre

“Vous souvenez de votre premier tournoi à Vegas ?

Je me souviens très bien de ma première participation aux World Series : c’était en 1984, et cela a changé ma vie. Je vivais en Caroline du Nord, et c’était la première fois que je voyageais aussi loin pendant longtemps. A cette époque, il y avait très peu de tournois : trois au total. Et dès ma première inscription, j’ai fait deux tables finales et ca m’a propulsé dans le monde du poker. Ensuite, j’ai décidé de déménager à Las Vegas, pour devenir un joueur professionnel, ce qui ne m’avait pas encore traversé l’esprit.

Qui étaient les grands joueurs ?

A l’époque, on craignait tous les grands joueurs high-stakes : Chip Reese, Puggy Pearson, Doyle Brunson ou Stu Ungar. Ils jouaient à des tables incroyables. Et je pense que Stu Ungar sera toujours le meilleur joueur de poker au monde. Un type incroyable, au QI de génie, imbattable en No Limit Hold’Em. Personne n’a jamais eu son talent, loin de là, même… Sa capacité à lire les adversaires était phénoménale.

Vous étiez très proche de Stu…

J’ai un nombre important d’anecdotes incroyables au sujet de Stu Ungar. Un jour, je le regardais jouer dans une très grosse partie de Limit, et j’étais broke, impossible de jouer. Il se retourne vers moi : « Je dois aller aux toilettes, joue ma prochaine main, Sexton ! » Il se lève en courant, et je prends sa place… Et j’ai 9-10 de carreau, relancé par 4 joueurs tout au long de la main, et je touche une quinte hauteur Dame à la river. Je 3-bet mes adversaires, et Stu débarque tout à coup à table et il a éclaté de rire : « Les mecs, je vous écrase même quand je ne suis pas là pour jouer ! » Il m’a donné quelques milliers de dollars pour me remercier et j’ai été les jouer à une plus petite table… ce qui m’a permis de me refaire !

En quoi le WPT a participé à l’explosion du poker ?

Le World Poker Tour a beaucoup changé la face du monde du poker : l’explosion du poker vient du WPT. C’était la première fois que l’on voyait les cartes des joueurs à la télévision, et cela a fait exploser le No Limit Hold’Em. C’était bien plus important que Chris Moneymaker, par exemple. Après, plus rien n’a été pareil… Toutes ces années, passées à commenter le WPT, sont magnifiques. J’ai pleuré lorsque Doyle a gagné son WPT au Bicycle, tellement c’était émouvant. Et il faut bien se souvenir que tous les gagnants des premières saisons sont devenus des stars du poker online ensuite : ils étaient au bon endroit au bon moment !

Avez-vous déjà commenté vos propres mains ?

Lors de la saison 6 et 7, nous avons eu le droit de jouer enfin aux WPT. Ils avaient peur qu’on pense que c’était truqué si on se trouvait en table finale ! J’ai fait une table finale cette année, et c’était assez amusant de me commenter par la suite… J’ai signé trois belles places payées, et j’en suis content car les fields sont beaux, avec des jeunes joueurs brillants et sans peur.”

Continue Reading

WPT

La finale du WPTDS à Deauville du 8 au 13 avril !

Published

on

La finale du World Poker Tour DeepStacks European Championship se déroulera au Casino Barrière Deauville du 08 au 13 avril 2020.

Depuis le mois de juin 2019, le circuit du WPTDeepStacks a fait plusieurs fois le tour du Monde : Hô Chi Minh, Phnom Penh, New-York, Marrakech, San Diego, Montréal, Bruxelles ou encore Johannesburg. Il est cette semaine à Paris depuis le 20 février et fera étape à Amsterdam le 12 mars. Les joueurs sont dans la dernière ligne droite avant l’ultime étape du WPTDeepStacks European Championship qui se déroulera au Casino Barrière Deauville. Cette grande finale, événement très attendu, marque la clôture de la saison en récompensant les joueurs les plus méritants et fidèles. De quoi faire monter l’adrénaline avant les six jours de tournoi au Casino Barrière Deauville à compter du 08 avril prochain.

Le Festival se déroulera du 08 au 13 avril. Le Main Event, avec un buy-in de 1500€ débutera le 10 avril et sera clôturée par la finale retransmise en streaming le 13.

Côté jeu, le programme propose plus de 16 tournois et notamment son Main Event à 1500€ les 10 et 11 avril, le Ladies Event le 12 avril (buy-in 150€) ou encore le World Poker Tour DeepStacks European Championship High Roller à 2500€ le 12 avril à 17h00.

Bruno Chauvin, directeur général du Casino ne cache pas son enthousiasme : “C’est une vraie fierté pour nous d’accueillir la finale d’un tournoi aussi réputé et attendu par les joueurs. Nous sommes heureux de pouvoir faire découvrir notre établissement et de surprendre les joueurs avec des nouveautés. Depuis l’année dernière, la salle des machines à sous électroniques et la table Texas Hold’Em Poker Electronique complètent l’offre de jeux traditionnels. Toutes nos équipes sont prêtes à recevoir cet événement et à faire vivre une expérience inoubliable aux visiteurs.”

Rendez-vous le 12 avril à l’O2 Sofa Bar à partir de 23h00 pour la très attendue soirée qui récompensera le «World Poker Tour Deepstacks Player of the Year». Un package passeport WPT d’une valeur de 10 000€ lui sera remis. Les deuxième et troisième joueurs au classement repartiront aussi ave 3 500€ et 1 500€ de prix respectifs.

L’année dernière, lors de l’épreuve finale du WPTDS European Championship au Casino Barrière Deauville, Nathan Tetard avait remporté la somme de 102 655€.

Continue Reading

WPT

Laurent Lavige remporte le WPTDS Opener

Published

on

Premier énorme succès pour le WPTDeepstack Opener à 400€ organisé par World Poker Tour, le Club Pierre Charron, et partypoker.fr : plus de 700 entrées, et un énorme prizepool qui a vu Laurent Lavige décrocher le (très) gros lot pour… 43 500€, soit plus de 100 fois le buy-in !

 

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.