fbpx
Connect with us
center>

WPT

WPT LAPC : Une table finale haut de gamme

Published

on

Avec plus de 1 300 000$ à la gagne (et 800 000$ pour le runner-up), le World Poker Tour LAPC organisé au Commerce Casino a attiré un field d’exception, avec notamment le Who’s Who des joueurs américaines. La demie finale de ce mardi avait tout d’un all-star game, afin d’arriver à la table finale à 6 joueurs typique des tables télévisées du World Poker Tour.

Parmi les éliminés du jour, on retrouve de très grands noms du poker, dont le champion du monde WSOP 2005 Joe Hachem (toujours aussi en forme malgré la fin de son sponsoring, voulu par le joueur, avec PokerStars) mais aussi David « The Dragon » Pham, un des plus redoutables joueurs de tournoi et de cash-game de la scène nord-américaine.

Pamri les six survivants, en tête, David Sands et Noah Schwartz, deux sérieux prétendants au titre qui devront batailler contre le chipleader Sean Jazayeri. Comme toujours dans les WPT —et surtout dans les tournois à la structure exceptionnelle organisés par Matt Savage—, la profondeur de tapis est impressionnante (plus de 60 BB pour les gros tapis), tandis que derrière les petits stacks auront une stratégie plus push/fold, avec tout de même plus de 13BB au compteur (ce qui change de quelques grands tournois internationaux).

Le premier éliminé repartira avec 200 000$, puis les incrémentations de gains se feront par 50k, 100k, 150k, 300k et 500k de plus entre le deuxième et le vainqueur. Qui deviendra millionaire en dollars ? Réponse cette nuit, heure française, avec un livestreaming avec holecards décalé de 30 minutes, sur www.worldpokertour.com

Seat 1.  Sean Jazayeri  –  4,380,000  (73 BBs)
Seat 2.  Jason Burt  –  835,000  (13 BBs)
Seat 3.  Dan Kelly  –  2,570,000  (42 BBs)
Seat 4.  Jason Somerville  –  840,000  (14 BBs)
Seat 5.  Noah Schwartz  –  3,835,000  (63 BBs)
Seat 6.  David Sands  –  4,010,000  (66 BBs)

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WPT

Phil Ivey devient ambassadeur pour le World Poker Tour

Published

on

Alors que le WPT s’apprête à fêter en grandes pompes la fin de sa vingtième saison au Wynn au mois de décembre —nous y reviendrons dans notre magazine de daté décembre, avec un entretien in extenso avec le patron du WPT, Adam Pliska—, la célèbre marque a annoncé une recrue de premier rang : Phil Ivey, ambassadeur monde du World Poker Tour. Une recrue unique et historique qui sera elle aussi bientôt dans nos pages…

Continue Reading

Autres tournois

Le WPT pose ses valises à Amsterdam

Published

on

By

Un évènement incontournable pour tous les joueurs européens vient d’être annoncé par la franchise World Poker Tour : le retour de la marque WPT à Amsterdam, dans le cadre toujours idyllique et historique du Holand Casino.

Le festival s’articule sur une semaine, du 25 mars au 2 avril, avec à la clé plusieurs grands moments de la franchise américaine : un Main Event WPT Deepstacks à 1000 doté de deux Day 1, avec re-entry illimités, les 29 et 30 mars, deux beaux tournois de PLO à 300 et 500€ sur deux jours, les 28 et 31 mars, mais aussi un high-roller WPT Deesptacks à 2000€ le 1er avril.

On attend bien sûr des stars locales comme Marcel Lüske ou Noah Boeken, mais aussi un beau contingent américain, belge, suédois, allemand et français. Des tournois Opener pour les plus petits budgets débutent le vendredi 25 mars, ainsi que d’autres satellites et tournois NLHE pour quelques centaines d’euros —de quoi fêter dignement les 20 ans de la marque World Poker Tour ! Prenez votre billet dès aujourd’hui…

Continue Reading

Portraits / Interviews

Mike Sexton, figure historique du WPT, est décédé

Published

on

C’était avec une immense tristesse que nous avions appris il y a une semaine que Mike Sexton, l’une des figures les plus importantes du poker mondial, était touché par une terrible maladie. La communauté poker américaine, de Daniel Negreanu à Phil Hellmuth, en passant par la jeune génération, s’était mobilisée pour soutenir le joueur et présentateur historique du World Poker Tour dans ses derniers jours.

Mike Sexton était depuis plusieurs décennies l’un des hérauts du poker dans le monde entier. Joueur émérite, pédagogue hors pair, présentateur ultra-populaire du WPT, il a contribué plus que quiconque à l’essor du poker aux Etats-Unis, en Europe et même en Asie. A 72 ans, le World Poker Tour venait de renommer sa Champions Cup en « Mike Sexton WPT Champions Cup », afin de célébrer son nom et sa mémoire.  Sa bonne humeur et sa proximité avec les joueurs de tous horizons seront regrettés par tous.

Pour Poker52, nous l’avions rencontré au Bellagio il y a quelques années, en marge des WSOP, alors qu’il jouait à une table de mixed-games high-stakes. Nous reproduisons ici un extrait de notre rencontre

« Vous souvenez de votre premier tournoi à Vegas ?

Je me souviens très bien de ma première participation aux World Series : c’était en 1984, et cela a changé ma vie. Je vivais en Caroline du Nord, et c’était la première fois que je voyageais aussi loin pendant longtemps. A cette époque, il y avait très peu de tournois : trois au total. Et dès ma première inscription, j’ai fait deux tables finales et ca m’a propulsé dans le monde du poker. Ensuite, j’ai décidé de déménager à Las Vegas, pour devenir un joueur professionnel, ce qui ne m’avait pas encore traversé l’esprit.

Qui étaient les grands joueurs ?

A l’époque, on craignait tous les grands joueurs high-stakes : Chip Reese, Puggy Pearson, Doyle Brunson ou Stu Ungar. Ils jouaient à des tables incroyables. Et je pense que Stu Ungar sera toujours le meilleur joueur de poker au monde. Un type incroyable, au QI de génie, imbattable en No Limit Hold’Em. Personne n’a jamais eu son talent, loin de là, même… Sa capacité à lire les adversaires était phénoménale.

Vous étiez très proche de Stu…

J’ai un nombre important d’anecdotes incroyables au sujet de Stu Ungar. Un jour, je le regardais jouer dans une très grosse partie de Limit, et j’étais broke, impossible de jouer. Il se retourne vers moi : « Je dois aller aux toilettes, joue ma prochaine main, Sexton ! » Il se lève en courant, et je prends sa place… Et j’ai 9-10 de carreau, relancé par 4 joueurs tout au long de la main, et je touche une quinte hauteur Dame à la river. Je 3-bet mes adversaires, et Stu débarque tout à coup à table et il a éclaté de rire : « Les mecs, je vous écrase même quand je ne suis pas là pour jouer ! » Il m’a donné quelques milliers de dollars pour me remercier et j’ai été les jouer à une plus petite table… ce qui m’a permis de me refaire !

En quoi le WPT a participé à l’explosion du poker ?

Le World Poker Tour a beaucoup changé la face du monde du poker : l’explosion du poker vient du WPT. C’était la première fois que l’on voyait les cartes des joueurs à la télévision, et cela a fait exploser le No Limit Hold’Em. C’était bien plus important que Chris Moneymaker, par exemple. Après, plus rien n’a été pareil… Toutes ces années, passées à commenter le WPT, sont magnifiques. J’ai pleuré lorsque Doyle a gagné son WPT au Bicycle, tellement c’était émouvant. Et il faut bien se souvenir que tous les gagnants des premières saisons sont devenus des stars du poker online ensuite : ils étaient au bon endroit au bon moment !

Avez-vous déjà commenté vos propres mains ?

Lors de la saison 6 et 7, nous avons eu le droit de jouer enfin aux WPT. Ils avaient peur qu’on pense que c’était truqué si on se trouvait en table finale ! J’ai fait une table finale cette année, et c’était assez amusant de me commenter par la suite… J’ai signé trois belles places payées, et j’en suis content car les fields sont beaux, avec des jeunes joueurs brillants et sans peur. »

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.