fbpx
Connect with us
center>

WSOP

EXCLU — Interview d'Hugo Pingray, le champion du Monster Stack WSOP !

Published

on

Hugo, tu vis sur une sorte de « nuage » immense depuis quelques heures, survolant le monde de ton bonheur en ayant remporté le « Monster Stack » des WSOP 2014, si tu dois en premier lieu dédier cette victoire à quelqu’un, ce serait qui ?

Si je devais dédier cette victoire ce ne serait pas à une mais plusieurs personnes. Je pense à mon amie Margaux qui me supporte et m’encourage depuis 2 ans et sur qui je peux me reposer quand les temps sont durs. A mes grand parents et parents qui m’ont inculqué des valeurs telles que la persévérance et le travail, à mes amis Gilles et Flo avec qui j’ai commencé à jouer il y a 3ans, et aussi à tous ceux qui étaient dans le rail pour me supporter hier.

Peu de personnes te connaissent en France à part tes amis grinders de ta génération ? Parisien de Fort-de-France ? Citoyen du monde ? Qui est Hugo Pingray ?

En ce qui me concerne je suis né et j’ai vécu en Martinique jusqu’à mes 16ans, j’ai pas mal bougé ensuite, j’ai vécu aux USA et à Lille. J’ai fini par atterrir en suisse où je faisais une école hôtelière. Deux jours avant d’arriver à Vegas j’étais encore en examen d’ailleurs. A propos de mon parcours pokeristique, j’ai commencé il y a un peu plus de 3 ans avec des SNG HU puis je me suis mis aux MTT. Je joue tout à partir de 50€ de buy in sur les .Fr. A cause de mes études chronophages je n’ai eu que trop peu de temps à accorder au live mais je compte m’y consacrer un peu plus l’an prochain, donc ça commencera avec l’EPT de Barcelone en aout!


Ta plus grande fierté, c’est d’être champion du monde ou d’avoir réussi une performance « indécente » face aux plus grands champions de la planète poker ? Heureux pour le bracelet ? Le gain ? Le prestige ?La plus grande fierté c’est d’avoir su rester concentré et confiant dans les moments difficiles pour aller chercher le bracelet. J’étais à bout physiquement en head-up à l’issue de ces 5 jours d’intense compétition mais je n’ai rien lâché! Je suis aussi très fier d’être Français en ce jour, et entendre la marseillaise résonner lors de la cérémonie de remise dubracelet restera un moment inoubliable!

Certains de tes partenaires de route t’ont stacké pour tes WSOP, ils doivent être heureux eux aussi non ? Une pensée pour ceux qui ont hésité ou renoncé à te stacker (rire) ?

En ce qui concerne le stacking, je n’avais en effet pas toute mon action. J’ai vendu à un ami allemand qui n’a pas pu venir à Vegas à cause d’un souci de dernière minute et je pense avoir « un peu » atténué sa frustration avec cette perf magnifique. J’ai aussi  avec des bons joueurs en fin des tournois. Ce sont des mecs avec qui j’échange tous les jours et qui me font progresser donc j’étais heureux de leur faire partager un peu de mon succès!

Ce bracelet, il est français, martiniquais, fils d’un jeune homme du monde ?

Tricky question (rire), la Martinique c’est la France donc français avant tout, mais le fait d’être le 1e joueur d’origine martiniquaise à gagner un bracelet ici à Vegas est forcément quelque chose de spécial et j’en suis très très fier. Je sais que tous mes amis d’enfance étaient derrière moi et de voir les messages de soutien et de félicitation en créole sur mon mur Facebook m’a bien fait sourire!

Malgré cette victoire, le poker coûte cher, peut ruiner tout homme rapidement, tu as des projets avec ce gain énorme ?

Pour la gestion de mon argent je ne m’en fais pas, la force numéro un d’un joueur de poker c’est la gestion de bankroll, et si j’en suis là aujourd’hui c’est surtout car j’ai su bien gérer mon capital au début. Je n’ai pas vraiment de projets particuliers pour le futur, je prévois de prendre quelques mois pour jouer les tournois que je veux. On verra ensuite… mais il est certain que la majorité de mes gains sera injectée dans quelque chose d’autre que le poker, car je ne me vois pas rester dans ce milieu très longtemps. J’ai toujours dit que le poker serait un tremplin pour faire quelque chose d’autre, il ne me reste plus qu’à choisir..

Propos recueillis par Fabien Richard

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Online

Qualifiez-vous pour les WSOPC Marrakech sur Winamax !

Published

on

La destination soleil et poker de l’hiver est enfin de retour pour la plus grande joie de toute la communauté poker… Les prestigieuses World Series of Poker s’invitent du 13 au 22 janvier 2023 au Casino de Marrakech avec le WSOP Circuit Maroc !

Avant d’y revenir en détail dans notre prochain numéro, les grands moments de ce 54e tournoi international de poker, qui a lieu au Casino Es Saadi de Marrakech : la fameuse franchise WSOPC offre des événements à « Rings » (des bagues pour chaque vainqueur des tournois principaux), avec un Main Event à 1 500 € à partir 19 janvier 2023, mais aussi un High Roller à 2 000 €, un Super High Roller à 3 000 €, et un Opener pour toutes les bourses, dès le 13 janvier, à 450 €. Immanquable.

Qualifiez-vous à partir de 10 € du 6 décembre 2022 au 3 janvier 2023 sur Winamax pour le Main Event qui se deroulera du 19 au 22 janvier 2023 !

Participez aux « Sat WSOP Marrakech » et gagnez votre package d’une valeur de 2 200 € comprenant :

  • l’entrée au Main Event (Inscription : 1 500 €)
  • 700 € supplémentaires pour l’hébergement, les frais de transport…

Calendrier des satellites

Date Inscription Packages
Mardi 6 décembre à 21h15 125 € 1 package garanti
Mardi 13 décembre à 21h15 125 € 1 package garanti
Mardi 20 décembre à 21h15 125 € 1 package garanti
Mardi 27 décembre à 21h15 125 € 1 package garanti
Mardi 3 janvier à 21h15 125 € 1 package garanti

Continue Reading

WSOP

Le nouveau champion du monde des WSOP a été couronné !

Published

on

Il est Norvégien, souriant, bien élevé et fort sympathique : le vainqueur du Main Event WSOP 2022 est au diapason de la qualité de tout l’été poker qui vient de se dérouler. Avec 10 millions de gains, décrochés au fil d’un heads-up assez court, l’homme qui n’était peut-être pas le plus fort de la table finale, a des projets plein la tête. On le reverra sûrement sur le circuit high-roller, « quand il se sentira prêt » !

Place Winner Country Prize (in USD)
1 Espen Jorstad Norway $10,000,000
2 Adrian Attenborough Australia $6,000,000
3 Michael Duek Argentina $4,000,000
4 John Eames United Kingdom $3,000,000
5 Matija Dobric Croatia $2,250,000
6 Jeffrey Farnes United States $1,750,000
7 Aaron Duczak Canada $1,350,000
8 Philippe Souki United Kingdom $1,075,000
9 Matthew Su United States $850,675
10 Asher Conniff United States $675,000

 

Continue Reading

WSOP

Joao Vieira ramène un deuxième bracelet WSOP au Team W !

Published

on

Cette année, après cinq semaines souvent frustrantes pour les joueurs de l’équipe, qui ont alterné entre éliminations précoces, deep runs avortés et finales trop brèves, c’est encore une fois en toute fin de calendrier que la lumière est arrivée.

Ce n’est pas une, mais deux tables finales que l’on a suivies ce weekend… Et si celle de François « On_The_Road » Pirault, sa première sur les WSOP, s’est arrêtée en sixième place (un baptême bon pour 115 122 $ tout de même), Joao Vieira est bien allé au bout de la sienne pour remporter le second bracelet de sa carrière. Trois ans après son implacable prestation sur le 5 000 $ 6-max de l’édition 2019, le numéro 1 portugais s’est surpassé sur l’un des tournois de No-Limit les plus relevés au programme de l’été, le Highroller à 50 000 $.

Ce nouveau triomphe, Joao l’a acquis en suivant son modus operandi habituel. Tout au long de l’été, on l’a vu se battre jour après jour sur l’infinité de terrains de jeu proposés sur les WSOP. Omaha High-Low ou Razz, Tag Team ou 6-max, Dealer’s Choice ou Limit, live ou online : quel que soit le prix d’entrée, peu importe le jeu, Joao était là, à l’aise face à n’importe quel type d’adversaire et dans n’importe quel format. Comme en 2019, la patience et le travail ont payé : la quinzième ligne au palmarès de son été est la plus belle de toutes, lui permettant d’achever son été à Vegas avec le sentiment du devoir accompli.

Dominant un field de 107 inscrits parmi lesquels on comptait nombre des meilleurs joueurs de tournoi de la planète, Joao remporte près d’1,4 million de dollars, doublant presque le high score établi lors de sa première victoire WSOP. Arrivé en table finale avec l’un des plus gros tapis après avoir éliminé nombre de joueurs, le pro devait encore affronter plusieurs de ses pairs : un casting impressionnant de pros bardés de titres, des joueurs qu’il respecte mais contre qui il joue depuis longtemps à armes égales : Stephen Chidwick, Fedor Holz, Brian Rast, Galen Hall

« Je suis très heureux. Je suis vraiment heureux de ce résultat. C’est la récompense de beaucoup d’efforts. L’automne dernier, je suis parti d’ici un peu triste, fatigué, épuisé. Beaucoup de semaines à jouer et les résultats n’ont pas été à la hauteur. Cette édition des WSOP semblait aller dans le même sens, mais heureusement, le résultat que j’attendais est finalement arrivé. Quand j’ai perdu avec paire d’As contre couleur, je me suis dit que si quelqu’un pouvait renverser la situation, c’était moi. J’ai décidé de rester positif et de me concentrer sur ce que j’avais à faire. C’était un tournoi difficile, très exigeant et je me suis retrouvé à la table finale avec certains des meilleurs joueurs du monde. Une victoire comme celle-ci a encore plus de valeur. »

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.