fbpx
Connect with us
center>

WSOP

[WSOP 2021 – jour 2] Benyamine, Negreanu, Matusow… de retour au casino Rio !

Published

on

Durant toute la durée des WSOP 2021, Poker52 couvre les tournois grâce à son journaliste Fabien Richard, sur place durant toute la compétition. Résultats, rencontres, reportages à découvrir chaque jour sur notre site web & via notre newsletter gratuite (s’inscrire ici) ! Photos & breaking news en live sur notre feed Facebook également !

Et les WSOP ont repris comme avant…

Ce matin, tout passionné de poker pouvait être en droit de se poser la question du redémarrage des tournois pour les WSOP 2021, après une saison 2020 où les grinders de la planète ont dû se contenter de titres et de bracelets online…

Cette fois les joueuses et les joueurs ont pu fouler à nouveau la moquette des gigantesques salles de tournoi, de la Brasilia Room en passant par la non moins célèbre Amazon Room à travers trois compétitions qui sont les premières d’une liste de 88 événements live au total (il sera également possible de remporter dix autres bracelets en grindant depuis le Nevada sur wsop.com) :

♠Event #1: Casino Employees No-Limit Hold’em (500 $)/ 2 Days Event

♠Event #2: H.O.R.S.E.(25 000 $)/ 3 Days Event

♠Event #3: Covid-19 Relief No-Limit Hold’em Charity Event (1000 $)/ 2 Days Event

Le tournoi des employés de l’industrie du jeu, l’Event#1, a réuni 419 compétitrices/compétiteurs au total. Il permettra au vainqueur de remporter 39 013 $ et un bracelet WSOP. Il y aura 63 ITM pour un min-cash à 810 $.

L’Event#2 à 25 000 $ de buy-in se dispute en mixed-games, le H.O.R.S.E. : les joueuses et joueurs disputent cette compétition en Texas Hold’em, en Omaha Eight-or-Better, en Razz (Stud à sept cartes Low), en Stud (Stud à sept cartes High) et en Stud Eight-or-Better (Stud à sept cartes High-Low). 65 stars mondiales (et quelques chefs d’entreprises fortunés) se sont inscrites pour le moment, tout en sachant qu’il est possible de faire son entrée jusqu’à la reprise du Day 2 qui aura lieu ce vendredi 1er octobre à 14h00 (23h00 heure de Paris).

L’Event#3 qui a commencé à 18h00 (03h00 du matin heure de Paris) aura pour but de récolter des fonds pour les personnels de santé, 100 $ étant prélevés de chaque buy-in pour être reversés à des associations qui aident ses « sauveurs du quotidien », surtout dans la période actuelle du Covid. Ils sont pour le moment 227 dans la compétition, avec parmi eux « YoH ViraL », Dylan Linde ou encore Adrian Mateos.

Rendez-vous chaque jour également sur la page Facebook de Poker52 où vous pourrez découvrir des photos inédites de toutes les compétitions, mais aussi des informations en version « breaking news » en cas de grosses performances réalisées par nos tricolores, ou autres stars du poker !

Fabien Richard, « Au Cœur de Vegas », pour Poker52.fr

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WSOP

Alexandre Réard remporte un bracelet WSOP à Las Vegas !

Published

on

Il en a fallu des obstacles de taille à passer pour le pro Unibet, Alexandre Réard, avant de décrocher ce bracelet si convoité par cet habitué des deep runs aux WSOP ! C’est dans l’un des derniers évènements de l’été, un 10 000$ short-handed, que Réard a fait parler la poudre une bonne fois pour toute, au terme d’un final 10 très relevé, notamment avec Phil Hellmuth (sorti en 9ème place), un autre membre du contingent hexagonal et, en guise de heads-up final, le plus gros gagnant de tous les temps, un certain Stephen Chidwick…

Mais Réard avait foi en lui et son poker, et a dominé les débats tout du long, touchant ainsi son rêve (et également un très joli chèque de plus d’un million de dollars!). Félicitations à lui !

Continue Reading

WSOP

[WSOP – Event #15] Sarah Herzali survole un 1500$ NLHE à 15-left

Published

on

L’ancien star de l’écurie PMU Poker fait un retour remarqué à las Vegas, elle qui n’avait jamais cependant vraiment quitté les tapis verts du poker. C’est dans un de ces Event comme les World Series en organisent très souvent à chaque édition que la joueuse tire pour le moment magistralement son épingle du jeu, gardant à 15 joueurs restant le chiplead dans l’Event #16, un NLHE 1500$.

La joueuse avait pris les devants après un call perdant de Shannon Shorr, contre la paire de Rois touchée au flop de la championne française. Finale dès demain, avec 465 000$ à la gagne !

 

Rank Name Country Chip Count Big Blinds
1 Sarah Herzali France 12,800,000 128
2 Rafael Reis Brazil 7,825,000 78
3 Gabriel Schroeder Brazil 5,560,000 55
4 Ryan Hohner United States 6,200,000 62
5 Daniel Barriocanal Spain 5,455,000 55
6 Nikolaos Angelou Greece 4,535,000 45
7 Yue Liu China 4,425,000 44
8 Yun Choi Great Britain 3,755,000 38
9 Grant Wang United States 3,045,000 30
10 Ian Matakis United States 2,270,000 23

Continue Reading

Le journal Off du poker

[Journal Off des WSOP — 5 juin] Tête à tête, front contre front

Published

on

(Durant l’édition 2023 des WSOP, nous tiendrons, à distance, un « journal off » comme nous le faisons depuis plusieurs saisons, afin de raconter à notre manière une autre vision du plus grand évènement poker de l’année)

L’épreuve a longtemps été un des rendez-vous phare des WSOP : le Championship de heads-up, désormais à 25 000$, a accueilli en ses rangs les plus grands noms du poker au fil des éditions, de Tom Dwan à Phil Ivey en passant par John Duthie ou Jason Koon. Le field, mathématiquement, doit être un multiple : 2-4-8-16-32-64-128-256… En 2023, il s’est arrêté à 64, pour un tournoi 6 étapes, avec 8 places payées. A ce jeu là, tout le monde observait à distance Doug Polk, une des figures les plus bruyantes du TwitterPoker, actif à la fois en ligne avec sa chaîne YouTube faussement polémique et en live puisqu’il possède un des plus gros clubs de poker texan, The Lodge, à Round Rock. Polk a écrit sa légende en étant l’un des joueurs de tête à tête les plus redoutés des tables high stakes en ligne, puis a continué à imposer son nom via les nombreuses polémiques qu’il fait et défait au gré des vidéos YouTube. L’homme n’a que peu de foi, peut planter des couteaux dans le dos de ses amis de la veille ou encenser ses ennemis du lendemain : peu importe l’avis, tant qu’il y a du click.

En arrivant au Heads-Up Championship des WSOP, Polk sortait d’une éprouvante session de cash-game télévisé, diffusé par le Hustler Club Casino. Rincé par les nuits blanches et les « million dollar buy-in » déposés sur la table à force de recaves, il ne semblait plus avoir le jus pour faire grande impression dans une compétition qui demande plus que jamais concentration et analyse de son adversaire. Il venait de louper, en streaming, quelques calls contre des bluffs de riches cryptomillionaires, de se faire essorer par Tom Dwan, ennemi non avoué depuis bien longtemps, et même s’il ne jouait qu’un quart de « sa main » —information révélée à Rob Yong, sur Twitter, qui se demandait combien de pourcentage de leur stack jouaient ces millionaires du cash-game—, Polk semblait à bout. Mais au fur et à mesure des rounds, et des flips 20/80 qui passent (un heureux QQ>>KK pré-flop en demie finale), il a finalement réussi à atteindre le dernier duel, contre le Canadien Chanracy Kuhn. Une dernière marche trop haute pour l’Américain aux 4 bracelets WSOP, qui aura succombé aux calls judicieux de son adversaire aux moments-clés de ce dernier affrontement, front contre front. Polk passera vite à autre chose : un autre gros cash-game, de préférence médiatisé, un autre clash sur la plateforme Spaces de Twitter, une autre polémique sans lendemain. Le clickbait est encore plus addictif que le jeu.

Jérôme Schmidt

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.