Connect with us
center>

Classements

EPT DE VILAMOURA

Published

on

GOLF ET POKER SUR LA COTE PORTUGAISE

L’étape portugaise de l’EPT ne ressemble aucune aux autres tournois du circuit : organisée à la fin de l’été, elle propose avant tout un incroyable moment de luxe, calme et volupté à ses participants. cette année, des stars mondiales comme Daniel Negreanu avaient fait le déplacement pour le simple plaisir de jouer un tournoi mixte golf et poker, dans un décor de rêve surplombant l’océan Atlantique.
Compte-rendu.

Par Julien Morello

S’il est un parallèle saisissant entre l’évolution du poker au Portugal et en France, c’est le récent essor de ce jeu jusqu’ici très peu joué dans les casinos lusitaniens. Certaines poker-rooms ne s’y sont pas trompées, puisqu’après Everest ou les casinotiers Partouche, c’est au tour de Pokerstars, depuis deux ans déjà, de recruter de nouveaux joueurs dans cette péninsules réputée peu portée sur les jeux de cartes. Mais le récent succès de quelques étapes à buy-in plus modérés ont aiguisé les appétit, et la dernière étape de l’European Poker Tour, sise dans le cadre idyllique et estival de Vilamoura ne font que confirmer la tendance : le Portugal pourrait bien constituer un nouvel eldorado du poker européen.

Sea, golf & sun
Il faut dire que pour l’occasion, Pokerstars avait décidé de faire plaisir à tous les joueurs présents : hôtellerie de luxe, ville balnéaire assez vide pour pouvoir profiter du beau temps et de toutes les activités aquatiques imaginables et terrain de golf magnifique dominant la mer. Un cadre qui profite d’autant plus aux joueurs qu’en marge du Main Event était organisée une grande première pour l’European Poker Tour : un tournoi mixte golf et poker, qui a attiré de nombreux joueurs américains friands des deux activités, comme la superstar Daniel Negreanu. Malgré le buy-in raisonnable, les high-rollers ont agrémenté et pimenté le parcours de side-bets monstrueux, faisant ainsi décupler les enjeux de chaque birdie ou autre joli coup technique sur les greens.

Affluence record
Côté Main Event, l’EPT Vilamoura a battu le record du plus gros tournoi jamais organisé au Portugal, avec 384 participants s’étant acquittés du buy-in de 5 300€. Un prizepool énorme que se sont partagé au final près de 70 joueurs, dont l’indéboulonnable Luca Pagano, auteur d’une énième place payée sur le circuit européen. Une performance qui prouve, s’il en était encore nécessaire, que le Vénétien est une des valeurs sûres les plus incroyables du circuit, pratiquant un poker tout en retenue et maîtrise. Cette belle place devrait lui ouvrir une bonne fois pour toutes la route du meilleur joueur de l’année européen sans aucun doute, même si l’Italien n’a pour le moment jamais gagné de titre EPT, malgré ses finales à répétition depuis le lancement du circuit.

Rob Hollink manque la passe de deux
Côté tournoi, les grandes stars ont vite laissé place aux joueurs européens venus en masse grâce aux nombreux satellites qualificatifs online proposés par le sponsor Pokerstars. Surprise du chef, la présence en finale de la star du football anglais, Teddy Sheringam, récemment reconverti dans le poker, comme l’ont fait avant lui des anciennes icônes, Tony Cascarino en tête. Sheringam finit d’ailleurs à une belle cinquième place, devançant de deux places le champion hollandais Rob Hollink, récent détenteur d’un bracelet en Omaha aux WSOP. Si cette icône du poker européen des années 1990’s avait déjà remporté un titre EPT lors des premières saisons, il doit s’incliner en septième place, pour un peu plus de 55 000€, laissant filer la jeune garde. Au final, ce sera l’Anglais Toby Lewis qui décroche le titre et les 467 853€ associés, juste devant un Suédois (Martin Jacobson) et l’Américain Jason Lee. Prochaine étape : Londres, pour un EPT qui arrive quelques jours après la fin des WSOP-E.


1. Toby Lewis (UK) 467 836€
2. Martin Jacobson (Suède) 297 985€
3. Jason Lee (USA) 186 241€
4. Sam Trickett (UK) 139 681€
5. Teddy Sheringham (UK) 93 121€
6. Frederik Jensen (Danemark) 74 496€
7. Rob Hollink (Pays-Bas) 55 872€
8. Sergio Coutinho (Portugal) 37 248€

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce « relance » en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.