Connect with us
center>

Classements

WSOPE : London Calling

Published

on

Pendant trois semaines, les casinos londoniens
auront été le centre du monde du poker international,
accueillant coup pour coup les WSOP Europe, la
Caesars’ Cup, l’EPT Londres puis le World Open. Un tir
groupé qui aura eu pour conséquence de faire venir un
parterre de stars dans la capitale anglaise, pour des
fields exceptionnels. Parmi cette série de tournois, les
World Series of Poker Europe étaient sans conteste la
compétition la plus relevée, les plus grands noms du
poker américain ayant répondu présents. Retour en
arrière sur une semaine agitée au Casino Empire de
Leicester Square.

DDepuis sa création en 2007, les World Series of Poker
Europe ont fait du chemin. Toujours organisé dans
le cadre plutôt étriqué du Casino Empire (les tournois
étaient, cette année, répartis aux quatre coins
du casino, rendant l’accès peu facile aux tables et
minimisant le field d’exception en l’éloignant des yeux
du public), cet événement attire de plus en plus de
joueurs d’outre-Atlantique, attirés par un prizepool
conséquent digne des meilleurs tournois des World
Series made in Las Vegas. Mais si la grande messe
du poker a, dans le Nevada, tendance à privilégier la
multiplication journalière de tournois à petits buy-in,
les WSOPE font dans l’élitisme, avec seulement quatre
événements, répartis sur une dizaine de jours. Les plus
modestes se contenteront d’un 1 000£ NLHE ou d’un
2 500 £ PLHE / PLO, et les joueurs à la bankroll mieux
fournie, du 5 000 £ PLO et du Main Event à 10 000 £
NLHE. Un tournoi finalement bien plus cher que
le Main Event des WSOP, puisqu’avec la conversion
monétaire, le buy-in s’élève à 16 000 $…

Deux événements hors-concours

Les “coups” médiatiques étaient cependant à aller
chercher du côté des tournois sur invitation. Tout
d’abord le Betfair Million Dollar Freeroll, où 18 joueurs
qualifiés sur le site internet du sponsor européen se
sont battus pendant de longues heures avec un seul
but : devenir un millionaire du poker. Le principe,
simple mais efficace : 18 partants, 1 seul gagnant,
pour un format de “winner takes all”, qui décroche
la somme impressionante de 1 000 000 $. Un bel effet
d’annonce pour ce freeroll qui a finalement consacré
un jeune Grec de 23 ans, Anestis Metsas, au terme
d’un combat sans merci et sans deal. On imagine la
déception du runner up du tournoi qui aura bataillé
pendant des heures pour échouer à un coinflip de
la richesse…
L’autre coup de maître de Jeffrey Pollack, le grand
manitou des WSOP, était à aller chercher du côté de
la Caesars’ Cup où deux équipes de stars hors-catégorie
s’affrontaient pour la fierté de leur continent.

POUR LIRE LA SUITE, ENREGISTREZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

Continue Reading
Advertisement

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce « relance » en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.