fbpx
Connect with us
center>

Classements

A la conquête du titre

Published

on

C’est aujourd’hui que tout se joue, les 9 finalistes sont de retour pour le dernier acte de ce France Poker Tour. A l’issue de la journée, un seul sera couronné et huit seront déçus. Quoiqu’il en soit le nouveau champion de France ne sera pas un visage connu. Il s’agira d’un nouveau venu dans le paysage français mais c’est aussi ça le France Poker Tour.

Si on doit se laisser aller à quelques pronostics, notre favori est bien entendu le chipleader Eddy Sadoun qui a procuré du beau jeu et a eu la part de chance nécessaire pour en arriver là.

Avant les premiers coups voici les biographies des joueurs pour vous faire patienter :

Benoit De Hueger


Père de famille de 33 ans, Benoît De Bueger est l’un des amateurs constituant cette table finale. Agent immobilier dans la vie cet Agenais  est avant tout un passionné de poker qu’il a découvert il y a 6 ans de cela lors d’un séjour en Inde. Il pratiquait déjà à l’époque le Texas appelait là-bas le «Poker Flash».

De retour en France, il avait alors arrêté de jouer. Il a repris sur internet il y a un an de cela en ouvrant un compte sur Everest puis sur Winamax mais jamais sans réelle assiduité.

C’est un ami à lui qualifié pour le FPT qui l’a convaincu de jouer un freeroll sur Winamax pour tenter de gagner sa place pour un des freeroll live. Il gagne alors son ticket pour l’étape de Bordeaux où il parviendra à se qualifier.

Contacté alors par le Poker Club d’Agen qui a d’autres qualifiés, il est invité à jouer un tournoi et à prendre sa carte de membre ce qu’il fera.

C’est donc en pur amateur qu’il aborde cette finale et qu’il parvient à se hisser jusqu’en finale grâce, il le reconnait, à un coup de pouce de la chance.

Eddy Sadoun


Infographiste de profession ce jeune parisien de 27 ans profite du poker pour arrondir ses fins de mois. Comme beaucoup il s’est mis au poker grâce à Patrick Bruel en 2008, ce qui correspond à la fin de ses études. Il a suivi le parcours habituel : parties entre amis, puis début en cercle et internet.

Il joue désormais à la 250 en cercle. Depuis le Day 2 il est en haut du classement et a surtout marqué les esprits grâce au gros bad beat qu’il a infligé à Ness en début de Day 4. Armé d’une paire de 8 sur un flop 2 3 4, il ne croit pas la joueuse et paie son tapis. Face à la quinte floppée de la Team Pro il est quasiment éliminé mais c’était sans compter un full runner/runner venu de l’espace.

Chipleader de la finale, une victoire pourrait lui permettre de passer le cap vers la vie de joueur de professionnel.

Christophe Lesage


Qualifié online pour 10 euros (pseudo : Elsagio) , Christophe Lesage a débuté le poker en 2007 entre amis. Mais le vrai déclic a eu lieu lors de sa rencontre avec le «Poker Club 77» qui lui a permis de faire considérablement progresser son jeu.

Le jeune homme de 22 ans a eu un tournoi mouvementé faisant souvent le yoyo mais une fin de Day 4 assez solide lui permet d’atteindre la finale.

Bryan Benhamou


Non ses parents n’étaient pas fans de sitcoms pour lui donner ce prénom, il est tout simplement né aux USA il y a trente ans de cela de parents français. De sa culture américaine il a gardé une passion pour le poker qu’il a découvert sur internet en 2003 à la Nouvelle Orléans durant ses études.

Avocat fiscaliste de formation, il a décidé de se consacrer uniquement au poker depuis 8 mois. Il joue principalement en cash game live et online en NL 100 et 200.

Les 915 joueurs du field n’ont pas du lui faire peur puisqu’il avait participé aux WSOP l’année dernière et avait même réalisé deux min-cash sur des donkaments.

Pascal Léon


Doyen de la finale, cet orléanais de 43 ans et VRP de profession. Pascal est un amateur éclairé qui a déjà participé à l’IPO Dublin en 2010 où il avait terminé 8ème sur 1 300 pour un gain de 7 000 euros. C’est aussi un régulier de la 50 et 100 de l’ACF. Par contre il ne joue pas sur internet mais fait partie du Orléans Poker Club

Tombé à 3BB en fin de Day 4, il a bien cru ne jamais participé à la finale. Mais un miraculeux carré de deux va lui permettre de revenir aujourd’hui pour tenter de devenir champion de France.

Azzédine Zouitene


Membre du Hyères Poker Club, il a gagné son ticket via un championnat interne de son club. Il s’agit d’ailleurs de son premier gros tournoi live. Amateur, il est chef d’entreprise dans la vie.

Quand il a commencé le tournoi en voyant ses as muckés par le croupier puis qu’il a perdu  AK vs AQ il a bien cru que l’aventure n’allait pas durer bien longtemps. Mais le rush incroyable a alors commencé et ne s’est pas arrêté avant la fin de la journée.

Nous le retrouverons donc en finale.

Alexis Laurent


Amateur de variantes exotiques qui n’existe que sur le .com, les temps sont un peu durs pour Alexis depuis le passage au .fr cette performance vient donc à point nommé. Agé de 38 ans il joue au poker depuis l’âge de 16 ans.

Ce nantais a décidé de tenter sa chance au poker. Il a gagné son ticket via un championnat interne à son club le French Poker Connexion.

Alexis a un background que l’on retrouve souvent dans le poker : joueur de backgammon dans les années 90 puis croupier, il est désormais joueur.

Jordan Sitbon


Malgré une ressemblance frappante avec Ilan Boubli ce jeune homme de 19 ans n’a aucun lien de parenté avec le joueur parisien. Par contre comme ce dernier il est rég de l’ACF depuis 4 mois après avoir quitté son fief de Wagram. Il joue en cash à la 100 et à la 250.

Il est aussi présent en MTT avec plusieurs perds sur les tournois réguliers de Wagram.

Guillaume Lamour


Ancien membre de la Marine Marchande, lui qui joue depuis 4 ans s’est mis à jouer tous les jours depuis son licenciement. Il joue beaucoup dans les casinos du Nord de la France et de Belgique où il a réalisé plusieurs performances en tournois.

On est déjà assuré de revoir le joueur de 34 ans en septembre prochain puisqu’il s’est qualifié pour la finale du PPT grâce au Supersat d’Aix.

Vidéo d’intro de la table finale
France Poker Tour: Composition de la Table finale par poker52

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.