fbpx
Connect with us
center>

Classements

Après deux heures de bulle, on atteint enfin l'argent.

Published

on

Deux heures pour que la bulle éclate il y a bien longtemps que de mémoires de couvreurs nous n’avions pas vu ça

En deux heures de bulle, il y a finalement eu très peu de tapis payés. Il y a eu celui de Bruno Launais mais qui avec ces rois n’avait pas grand chose à craindre. En fait aucun joueur partant à tapis n’était dominé.

Après une heure d’attente, Michael “Fraton” Fratti propose même à Thomas Kremser de collecter 40 euros par personne afin de payer le 129ème et ainsi briser la bulle. Le floor sourit mais nous ne sommes pas dans un cercle parisien et la chose n’arrivera jamais sur un EPT.

Juste avant que la vraie bulle éclate nous avons tout de même droit à un petit frisson. Notre ElkY national se retrouve à tapis. Mais très serein le Team Pro PokerStars sait qu’il ne craint pas grand chose avec sa paire de dames. Et effectivement il est opposé à une petite paire de 7 qui ne fait pas le poids et qui lui permet de doubler son tapis et de se relancer dans la course.

Une dizaine de minutes plus tard, un attroupement se crée autour d’une table où le joueur de SB n’a plus que 500 devant lui. Un de ses adversaires fait l’erreur de relancer et lui offre la possibilité de folder et de garder une ante. Après quelques instants entendant qu’à une table avoisinante un tapis a été payé, il décide de folder et d’aller tester la véracité du dicton : “One chip one chair”.

Il se retrouve néanmoins obligé de jouer sa partie sur le coup suivant. 4 joueurs limp afin de se donner plus de chances de le sortir. Le coup ira jusqu’à l’abattage du tableau [2s] [9d] [ac] [9h] [6c] et Bernard Henri Guigon ne peut montrer mieux que la paire de deux de son voisin de droite. Voyant toutes les caméras il va tout de même prendre tout son temps avant de montrer sa main: un magnifique J5. Après tout le bubble boy de l’EPT Deauville a bien le droit de s’offrir un petit slowroll pour air.

"One chip one chair"

Les 128 joueurs encore en course sont donc assurés de gagner 7 500 euros.

Pour son premier EPT et son premier tournoi au sain d’une Team (SAjoo), Sarah Herzali est dans les places payées et est la seule femme !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.