fbpx
Connect with us
center>

Classements

Davidi Kitai et le métagame

Published

on

C’est sur le toujours excellent blog du Team W que le champion WSOP belge Davidi Kitai revient sur une notion de plus en plus importante dans le poker de tournoi : le “metagame”. Soit le “jeu dans le jeu”, une analyse psychologique de l’historique de jeu entre les différents protagonistes à une table, qui permet de jouer les coups différemment avec le temps ou de renvoyer une image de “serrure” ou, au contraire, de “maniaque” : “L’appellation metagame regroupe toutes les informations ayant trait au facteur humain, par définition non quantifiables, et extérieures au jeu lui-même. C’est de la psychologie : on s’intéresse à l’image que l’on perçoit des joueurs, et à l’imagine que l’on dégage soi-même à la table, grâce à l’historique des mains.”

Kitai revient ainsi sur ses récents Day 1 en tournoi : “ En général, un seul setup dans la journée suffisait pour terminer le Day 1 avec un tapis double de celui de départ, ce qui est déjà parfait ! Mais en réalité, ces situations ne sont pas si fréquentes, et l’on peut parfois gagner des gros pots avec une bête top-paire. Ces jours-ci, la survie au Day 1 m’est toujours aussi importante… Mais j’ai intégré à mon jeu des gros moves préflop qui me permettent de gagner des jetons, tout en créant un « historique » qui va me permettre de faire surgir plus rapidement des situations potentiellement rentables. Pour ce faire, il faut raconter une histoire crédible, en restant conscient de notre image à la table. Cette histoire fait partie de toute la partie psychologique de la stratégie du jeu, ayant pour but de brouiller la lecture de nos adversaires.

Car, bien souvent, le Day 1 d’un tournoi est une mécanique bien huilée où l’image à table est prépondérante : quand on y pense, peu de joueurs jouent de leur image. Le plus souvent, ce qu’ils réflètent correspond à ce qu’ils font. Le Vieux Nit ne bluffe jamais, et le Dario Minieri ne s’arrête jamais (de bluffer). “A mes débuts, j’aimais profiter du Day 1 pour donner l’impression d’être un joueur très tight jouant simplement la valeur de ses cartes, pour ensuite en profiter un maximum en fin de journée, jusqu’à me faire prendre en flagrant délit de bluff. C’est une méthode que je conseille à la plupart des joueurs. Par la suite, reconnaissance publique aidant, et avec l’apparition d’un logo rouge envoyant le message « Joueur Loose Agro » aux yeux de nombreux autres pros, mon image de nit s’est décrédibilisée. Aujourd’hui, j’essaie de m’adapter selon les joueurs à ma table lors du Day 1. Lorsque j’ai une table difficile, je mets mon égo de côté, et joue serré. A l’inverse, j’essaie d’imposer une image de maniac lorsque la table est faible.

La suite sur le blog du Team W !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.