fbpx
Connect with us
center>

Classements

Emile Petit & Nicolas Cardyn intègrent The Korporation

Published

on

Après Antoine Labat, Florent Leprovost, Germain Gillard, Jean-Jacques Mars, Yohann Aubé, Anais Lerouge et Marine Gessat, l’agence The Korporation étend son équipe en intégrant Emile Petit et Nicolas Cardyn.

EMILE PETIT

Ex-numéro 1 français de sa génération (1984) au tennis, Emile, 26 ans, a choisi d’arrêter sa carrière en raison de trop nombreuses blessures. Il a d’ailleurs commencé à jouer au poker online en 2003 suite à l’une d’elle, pour s’occuper pendant sa rééducation.
En 2005, il décide de devenir joueur professionnel puisque cette activité lui rapportait déjà de substantiels revenus.
Entre 2005 et 2008, Emile Petit est le plus gros gagnant français en Cash-game online avec environ… 5 millions de dollars de gains !
Il est d’ailleurs sponsorisé durant cette période par 2 sites internet successivement : Interpoker.com et… Playboypoker.com. Il participe donc à un certain nombre de tournois live et fait notamment 2ème du World Speed Poker Open 2005 à Londres et 26ème de l’EPT Deauville 2006.
Mais pour différentes raisons (dont la paternité) il arrête totalement le poker online pendant 2 ans tout en participant occasionnellement à de belles parties, notamment pendant l’été à Monaco.
En parallèle, il joue beaucoup aux paris sportifs, là aussi avec succès et devient rapidement un des meilleurs spécialistes de l’hexagone.
Résident Suisse depuis 4 ans, il vient de rentrer en France il y a quelques mois et a fait son retour avec succès dans le poker, sur le .fr, depuis septembre 2010.
Parallèlement il s’est découvert une vraie motivation pour les gros tournois live et vient de disputer plutôt brillamment l’EPT de Deauville en janvier (24ème) et le WPT Paris National Series en février (16ème).
A 26 ans, joueur professionnel depuis 6 années déjà, Emile va participer en mars aux WPT Vienne et Bratislava avant d’enchaîner par la plupart des grosses étapes du circuit, dont l’EPT San Remo, L’EPT Grand Final de Madrid, puis les WSOP à Las Vegas et la finale du Partouche Poker Tour à Cannes en septembre.

NICOLAS CARDYN

Nicolas est né à Tokyo, au Japon, il y a 23 ans. Il a ensuite vécu 6 ans à Paris avant de s’installer à Londres ou il passé un Bachelor en Business Management à Warwick.
Il commence le poker en 2006, à 18 ans (S&G puis HU CG) et à la fin de ses études en 2009 est déjà positif de 100.000$.
Arrivée en Amérique du Sud début 2010 pour un stage il se qualifie avec 100$ sur PokerStars pour le LAPT Punta del Este (Uruguay). Il termine 2ème de ce 1er tournoi live majeur pour 162.000$.
Recruté comme coach par Bestkicker pour faire des vidéo de Head’s-up, Nicolas se met progressivement aux tournois et part en octobre pour jouer les championnats de Belgique (BOPC). Il termine 2ème du tournoi HU à 5.000€ pour un gain de 33.000$ et 2ème du Main Event pour 188.000$ !
Malgré une fin d’année passée sans jouer pour raisons de santé, 2010 se termine sur un profit de l’ordre de 500.000$.
Rien qu’avec le live il fini 14ème du classement français Poker 52/Hendon Mob et 36ème du classement Live Poker en ayant disputé 8 tournois uniquement.
En 2011, Nicolas choisi de se consacrer principalement aux MTT.
En live il participe à 2 tournois. Le WPT Venise où il termine 11ème/523 et la finale des FPS ou il signe encore un ITM.
Online, sur le .com puisqu’il habite à Londres, Nicolas enchaîne des résultats impressionnants.
– 3ème de l’event 37 des FTOPS pour 158.000$.
– 1er d’un 10 rebuy sur PokerStars pour 20.000$.
– 1er du 162$ 6 max sur PokerStars pour 23.000$.
– 2ème, le 6 mars dernier, du Sunday Warm-up pour 138.000$.
En deux mois, ses profits rien qu’en tournois online se montent donc à 340.000 $ !
Et dès avril, Nicolas repasse au live puisqu’il prévoit de disputer les EPT de Berlin et San Remo, le Grand Final de Madrid et ensuite bien sûr les WSOP et la finale du Partouche Poker Tour à Cannes.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.