fbpx
Connect with us
center>

Classements

EPT Deauville by Pokerstars.fr : The special one

Published

on

Si les joueurs français ne devaient marquer qu’une date dans leur agenda ce serait forcément celle de l’EPT Deauville. Les amateurs de poker tricolore vivent en effet une véritable histoire d’amour avec le tournoi de la côte normande.

Chaque début d’année c’est la même chose : qui sera à Deauville ? Et la réponse est simple : tout le monde. Ou quasiment. Les pros car avec un grand nombre de joueurs moyens, c’est un tournoi que l’on qualifie d’ «Ev+» et les amateurs car avec toutes les qualifications live et online c’est l’opportunité de venir se frotter aux tous meilleurs. Et pour tous car en tant que français réussir à s’imposer sur ses terres est un rêve qu’ils souhaitent tous caresser.

Enfin rêve on devrait plutôt parler d’utopie. Car en cinq éditions et une affluence toujours en hausse aucun français n’a jamais réussi à s’imposer en Normandie. Pourtant en 2009 la victoire n’était pas passée loin de nous revenir avec la seconde place d’Arnaud Esquevin et la troisième de Tristan Clémençon.

L’année dernière c’est donc plein d’espoirs que nous étions revenus au Casino Barrière de Deauville, pensant que pour cette nouvelle édition la victoire ne pouvait nous échapper. Avec une très très grande majorité de français sur les 768 participants notre rêve a pris forme tout au long de la semaine avec les très belles performances de nos tricolores ( ElkY 9ème, Alexia Portal 10ème, Bruno Fitoussi 14ème, Hugo Lemaire 18ème, Philippe Ktorza 20ème, Jacques Guenni 23ème, Nicolas Levi 28ème).

Mais au final «seulement» deux bleus ont réussi à se hisser parmi les finalistes : Stéphane Albertini (6ème) et Michael Fratty (7ème). Une nouvelle fois le titre nous a échappé et est revenu à l’Anglais Jake Cody, auteur de la plus belle horreur du tournoi sur la révélation de l’année dernière Hugo Lemaire. Le britannique a effectivement éliminé le français en 18ème position en lui craquant les rois avec [Tc 4c]. Tous écœurés à l’époque par ce coup atroce on doutait du talent de Cody. Le jeune homme a su nous faire ravaler nos paroles en remportant en septembre dernier le WPT Londres.

Classement final 2010

  1. Jake Cody (857 000 euros)
  2. Teodor Caraba (516k euros)
  3. Mike «Timex» MacDonald (295k)
  4. Craig Bergeron (221k)
  5. Claudiu Secara (165k)
  6. Stéphane Albertini (129k)
  7. Michael Fratty (92k)
  8. Peter Eastgate (70k)

Malgré ces différentes déconvenues c’est toujours confiant dans nos chances de succès que nous revenons aujourd’hui pour cette nouvelle édition de l’EPT Deauville.

2011 sera l’année de la consécration tricolore. On y croit fort. Bon en plus de nos prières au petit Jésus du poker certains éléments plaident également en notre faveur.

En premier lieu, c’est le premier tournoi d’ampleur internationale sur le sol français depuis l’ouverture des jeux en ligne sur l’hexagone. Et lorsque l’on connait l’expansion que cela a permis de connaître au poker tricolore, il va forcément y avoir un impact conséquent sur la taille du field. Les organisateurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en décidant de déplacer le tournoi à quelques mètres du casino, juste en face à vrai dire, au sein du Centre International de Deauville. Ce nouvel emplacement, habituellement utilisé pour des conférences, permet de disposer d’une salle à la taille imposante où près de 50 tables peuvent être disposés. Cela devrait donc permettre d’accueillir sans soucis les près de 900 joueurs espérés par l’EPT.Si on se réfère aux années précédentes on devrait donc avoisiner les 800 français. Si avec ça on ne parvient pas à décrocher la couronne c’est à n’y rien comprendre.

D’autant plus que bon nombre de protagonistes sont en très grande forme en ce début d’année. Pour n’en citer que 3 parlons tout d’abord d’ElkY qui a réalisé une fin d’année en fanfare en remportant deux tournois : le BPT de Lille et le Main Event des Trophées Haussmann. Autre pro Pokerstars en pleine forme : Arnaud Mattern. Sur cette nouvelle saison Frenchkiss a déjà signé une 3ème place sur l’EPT Tallinn et une 12ème place lors du Main Event des WSOPE à Londres. Enfin une petite mention spéciale pour Stéfan Gérin qui auteur d’un très beau début 2011 online jouera le Main Event sous les couleurs de la nouvelle Team Sajoo.

D’ici quelques minutes le tournoi va donc commencer. Comme pour tous les EPT les joueurs disposeront d’un tapis initial de 30 000 jetons et débuterons aux blinds 50/100. Et bonne nouvelle 8 niveaux d’une heure seront joués aujourd’hui sans dinner break. Cela annonce donc une fin de journée aux alentours des 22h. Cet allégement du planning est dû au fait que le tournoi se déroule sur 7 jours au lieu des 6 habituels.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.