fbpx
Connect with us
center>

Classements

Le poker, c'est la guerre !

Published

on

Pour Alexis Beuve, auteur du déjà très remarqué “Le Poker, au-delà du hasard”, le poker, c’est la guerre. C’est en tout cas le titre de son nouvel ouvrage très attendu, “Poker is war” (ed. Praxeo), coécrit pour l’occasion avec Yann Le Dréau et Franck Garot, qui est d’ores et déjà disponible en pré-commande. Comme toujours dans les livres de Beuve, on est bien loin du énième traité technique aride et formaté. Ici, place à un dialogue didactique étonnant qui fait aller beaucoup plus loin que bien des manuels de poker.

Abondamment illustré, cet ouvrage contient 608 pages de théorie et de mises en situations en cash game (toutes limites) et en tournoi. L’approche est résolument orientée « compétition », vers un poker professionnel. Poker is War répond aux attentes les plus exigeantes et aux joueurs les plus ambitieux. Pour le volet technique, Yann Le Dréau s’est appuyé sur l’État de l’Art et ses nombreuses études personnelles. Il s’est aussi entouré de spécialistes du poker de haut niveau, notamment Poker Académie (Éloi Relange, Fabien Perrot, Basile Yaiche). Alexis Beuve, Franck Garot et l’illustrateur Ivan ‘Kenby’ Seisen ont donné forme à l’ouvrage.

Les thèmes traités couvrent l’exhaustivité des problématiques du poker contemporain : toutes les techniques de l’arsenal du joueur de no limit hold’em de cash game et de tournoi. Le sommaire présente les stratégies exploitantes, intermédiaires et inexploitables, l’agressivité préflop, le set-mining, l’information et l’intoxication, le contrôle du pot, l’art du continuation bet, tous les betting patterns post flop, l’art de balancer son range, la feuille de route de tournoi, les phases de tournoi, steals et re-steals, la théorie des blocs en pratique, l’ICM, le facteur bulle, le heads-up.

Pour accompagner l’apprentissage technique conséquent, les auteurs ont adopté une mise en scène originale, inédite, puisque Poker is War reprend non seulement le dialogue didactique cher à Praxeo, mais en plus, il développe aussi une mise en scène digne d’un roman. En effet, le lecteur incarnera Soren, le héros, un bon joueur de club, dans plus de vingt lieux prestigieux ou insolites, de Barcelone à Las Vegas, de Venise à Istanbul, Londres, Vienne, Bruxelles ou Taormina. Poker is War, c’est aussi une mystérieuse intrigue autour d’un gourou et d’une jeune et tumultueuse joueuse professionnelle en pleine vendetta.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.