fbpx
Connect with us
center>

Classements

Les casinos d'Atlantic City en difficulté

Published

on

Les casinos d’Atlantic City en difficulté
En 1946, lorsque le mafieux Bugsy Siegel ouvre le désormais célèbre casino Flamingo à Las Vegas, petie ville perdue en plein désert du Nevada, peu de personnes misent alors sur son succès. Et pourtant, contre toute attente, Sin City est devenue peu à peu la capitale mondiale des jeux d’argent.

Si “casino” rime avec “Las Vegas” pour un grand nombre de personnes, une autre ville, Atlantic City, a bâti sa renommée en quelques années à peine. Son port de plaisance, ses attractions, et bien sur ses douze casinos ont fait de cette station balnéaire le deuxième endroit incontournable pour tous les “gambleurs”.

Et pourtant, la ville située sur la Côte Est a vu son chiffre d’affaire diminuer à vue d’oeil ces derniers mois.

En juillet, les établissements de la ville enregistraient une baisse de revenus de 6,5% par rapport à la même période en 2010, avec pour seul casino bénéficiaire le Harrah’s Resort pour un chiffre d’affaire en hausse de 1% à peine.

La dette des USA impacte sur les casinos
Alors qu’en début d’année, les casinos d’Atlantic City affichaient des résultats encourageants, la dette des USA a rapidement stoppé la croissance de la ville, entrainant une nouvelle période de récession.

En effet, de nombreuses sociétés de jeux ont vu leurs actions chuter ces trois dernières années, et les revenus des industries de jeux d’argent sont en diminution depuis…  35 mois consécutifs !

Une chose est sûre, la crise de la dette américaine risque de faire replonger toute l’industrie dans la crise. Même le groupe Wynn Resorts, qui avait pourtant réussi à faire face à la récession de 2008, est désormais touché. Les actions du groupe enregistrent une baisse de près de 10% (soit 13$ environ), ce qui représente la chute la plus importante de toute l’histoire du casino.

D’autres grands groupes tels que Las Vegas Sands, Boyd Gaming ou encore Melco Crown ont eux aussi subi la crise, avec des baisses respectives de 10,84%, 12,79% et 15,79%.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.