fbpx
Connect with us
center>

Classements

Nicolas Lévi apprécie l'Epic Poker League

Published

on

Si le débat fait rage parmi les pros, l’Epic Poker League plait en tout cas à Nicolas Lévi, l’un des Français sélectionnés pour ces étapes qui ont lieu au Palms de Las Vegas. Contrairement à Negreanu (qui déteste cordialement Annie Duke, co-fondatrice du projet), Lévi défend ces tournois d’un nouveau genre sur le blog du Team Winamax, apr!s en avoir résumé le concept.

“Pour ce qui ne connaissent pas le principe, l’Epic League présente deux différences majeures avec un tournoi plus classique:
— Des critères de sélection pour y participer, environ 300 joueurs éligibles
(au delà d’un Buy In déjà rédhibitoire de 20 000 dollars)
— De l’argent rajouté par les organisateurs
(parce que bon sinon c’est juste pas très tentant pour les joueurs)”

Et pour le pro français, c’est du tout bon : “Je crois que c’est un cocktail gagnant pour la marque, et l’audimat devrait suivre: des tournois à hauts buy in entre les joueurs les plus réguliers sur le circuit (et non pas uniquement ceux qui font les clowns pour la caméra), le tout avec un budget à la hauteur et des structures de rêve ça a de la gueule non? Le problème pour les organisateurs viens justement de l’argent rajouté: en 12 mois l’entreprise se propose d’injecter 2,6 Millions au total dans 5 tournois en tout! Epic Poker espère récuperer ensuite ce argent au fur et à mesure que les droits télés augmenteront.

Je ne suis pas en général en faveur des tournois fermés à certains joueurs, mais j’aime l’idée de rendre aux joueurs de poker une partie des revenus générés par les show TV, et si cela peut convaincre les meilleurs de s’affronter entre eux (au lieu de chercher les fields les plus faibles), tout le monde y gagne! Le poker à cherché longtemps à se faire reconnaître comme un sport, ou si le terme ne vous plaît pas, disons comme une discipline de compétition respectable, et ce n’est pas une 27e tirade de Phil Hellmuth contre Farah qui grandira notre discipline.

Pour moi cette ligue est donc un pas de plus vers la professionnalisation du poker. Est ce que le projet sera rentable et fonctionnera sur le long terme? Je ne sais pas mais les résultats pour l’instant sont probants, 137 joueurs et une table finale évidemment palpitante avec Jason Mercier, Eric Seidel, Huck Seed ou encore Chino Rheem dans le role de l’homme à abattre!

Deux choses qui me font croire dans le projet: Matt Savage, le directeur de tournoi des WPT et anciennement des WSOP, apprécié unanimement des joueurs pour ses compétences et son approche du service; ainsi que les critères d’adhésion qui ont été choisis avec le plus grand soin. Difficile de faire une sélection parfaite, variance et volume de jeu oblige, mais leurs critères sont objectifs et la liste des joueurs éligibles qui en ressort plus que crédible.”

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.