fbpx
Connect with us
center>

Classements

Pas grand chose à se mettre sous la dent

Published

on

Comme les joueurs qui n’auront pas le droit à dinner break aujourd’hui, pour les couvreurs aussi c’est la diète. Bien que 15 joueurs aient déjà trouvé le moyen de se faire éliminer, les coups intéressants sont vraiment peu nombreux.

Et le temps de latence entre les posts n’est pas du aux longs couloirs de la salle que je dois parcourir mais plutôt à l’attente avant d’avoir quelque chose à raconter.

Et je dois avouer que ce n’est pas le panier plein que je suis revenu de ma dernière excursion.

J’ai néanmoins pu voir le chanteur Tunisiano récolter un joli coup contre une qualifiée Barrière. Après une première relance à 450 d’un joueur en MP, la joueuse paie. Le chanteur 3-bet à 1 500 et seule la femme paie.
Vient alors le flop [7h] [4d] [5c] sur lequel la qualifiée envoie 1 600. Tunisiano relance alors à 3 500. La femme tank et paie. Adrien Garriques qui est à cette table se lève et me dit : «Elle a jamais payé de 3-bet jusqu’ici, elle a les as ou les rois c’est pas possible autrement».
Quand au turn vient la [qh] les deux joueurs checkent.
Puis sur le [5h] river, la femme sort à 5 125. Tunisiano tank un moment puis se décide à payer. La femme fait la moue et montre [ad] [3d] pour air max. Le chanteur montre [8d] [8h] et remporte le pot.

Antoine Arnault a hérité pour sa part d’une table assez calling station. Ils sont donc 6 à aller voir un flop pour 525 jetons. La croupière leur délivre le flop [2d] [7s] [3c]. Ils vont tous payer les 525 demandés par la BB à l’exception de la petite blind.
Puis sur le [td] turn, c’est l’UTG+1 qui envoie 1 600. Antoine Arnault le relance alors à 3200 ce qui a pour effet de faire folder tout le monde y compris le premier relanceur. Le Pro Bwin est assez étonné et montre à sa table 89 pour un tirage quinte par les deux bouts.

A la table de Victor Choupeaux c’est la croupière qui a un peu de mal. Après un limp à 200 du joueur UTG, le HJ fait tapis pour 275. Victor qui est au bouton veut relancer à 1 200 mais la croupière lui annonce que la relance est bloquée. L’histoire fait débat, Jérôme Zerbib qui a rejoint la table tente de lui expliquer que ce n’est pas possible, le floor est appelé et après quelques minutes Choop a le droit de faire sa relance. Les blinds foldent et l’UTG call.

Le flop amène [7c] [qd] [4h]. Le premier joueur check et Victor mise 1 800. Son adversaire maugrée contre le jeune homme qui continue son attaque mais paie. Puis sur le [3h] au turn, le premier check et Victor envoie 3 100. Il se fait immédiatement min-raise à 6 200. Victor lance à son adversaire : « C’est un min-raise ?» L’homme lui répond : «C’est ce que tu veux ?» «Bah j’ai pas trop le choix en même temps. Mais bon au moins en foldant je vais voir votre main.» Et Choop fold pour voir le joueur montrer [4c] [4s] pour un brelan floppé et remporter le coup.

Christophe Lesage qui est à une table très active avec Youcef Benzerfa où les joueurs passent leur temps à se 3-bet, vient de prendre un pot très conséquent.
Je le retrouve sur le board [td] [2c] [jc] [3s] [qh] sur lequel il mise 12k. Son adversaire tank puis finit par payer avec [2h] [2s] pour un brelan. C’est malheureusement insuffisant face au [8c] [9c] de Lesage qui a trouvé sa quinte.

Au moment de finir ce post, Christophe passe à la table de presse et m’explique le coup plus en détail : «On est 4 dans le coup préflop. Sur le flop Youcef envoie 1 500 et on est encore 4 à payer. Le pot est déjà bien gros. Sur la brique turn, les deux premiers dont Youcef checkent. Je décide d’envoyer 5 500 pour faire comprendre à Youcef qui a 11k que je lâcherai pas le coup. Et là seul un qualifié me paie. Puis river la dame et là il lui reste 12 800 et je mise 12k. Il tank et paie».

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.