fbpx
Connect with us
center>

Classements

Triomphe français à Varsovie

Published

on

Si l’EPT Varsovie n’est sûrement pas la plus médiatique des étapes du circuit européen de l’European
Poker Tour, la participation en hausse de l’événement de Varsovie confirme la bonne santé du poker
dans les pays de l’Europe de l’Est. Avec 203 participants au départ du Main Event et seulement une
poignée pour le High-roller réduit à un gros sit’n’go à 10 000 €, l’EPT Varsovie aura marqué par la présence
massive du contingent hexagonal, nation la plus représentée lors de cette étape. Au final, c’est
l’amateur Christophe Benzimra, un Français expatrié en Roumanie, qui sort vainqueur d’une table finale
de haut niveau. Reportage.

Au moment où le poker européen avait semblé se donner
un rendez-vous massif au WPT Marrakech, dans le
cadre ensoleillé des médinas marocaines, le contraste
avec l’austérité du lourd bâtiment soviétique du Hyatt
Hotel de Varsovie était saisissant. Un ciel gris plomb, une
pluie fine qui ravine les routes, et des températures désespérément
en dessous de 5 degrés : bienvenue à Varsovie,
sa ville reconstruite après la guerre, son architecture
post-communiste et ses distances insensées au moindre
déplacement. Malgré le caractère rébarbatif à premier
abord, cette étape polonaise de l’EPT n’en est pourtant
pas moins une des plus intéressantes. Premièrement,
parce que le caractère réduit du field donne la possibilité
aux joueurs de mieux gérer la montée des blindes
et endurent des journées moins épuisantes, propices
aux erreurs d’inattention ; ensuite parce que le niveau
de jeu est très hétérogène entre les riches locaux, venus
en nombre, le contigent de joueurs pros cloîtrés dans
le lobby de l’hôtel en attendant de pouvoir se mettre à
table et les jeunes qualifiés internet qui débarquent dans
la capitale polonaise comme s’ils étaient à Deauville, San
Remo, Las Vegas ou Love Island —c’est-à-dire avec un
PC portable, un short et une paire de baskets.

Circuit fermé
Drôle d’ambiance donc à la salle de tournoi, qui rappelle
étrangement les premières saisons des EPT : des
habitués en majoritaire, qui se connaissent presque
tous entre eux, des tables rapprochées et en pagaille,
une véritable appropriation du lieu par ces gamblers
de passage. En comparaison des gigantesques events
du nouvel EPT, on pourrait presque devenir nostalgique
de l’ambiance familiale que propose l’étape de
Varsovie. Mais, à field restreint, prizepool tronqué, et
les nombreux pros n’avaient à se mettre sous la dent
“que” quelques 350 000 e réservés le vainqueur. De
quoi à peine amortir une année de joueur professionnel,
entre les buy-ins, les hôtels et les déplacements… Un
calcul que ne devait pas avoir fait Scotty Nguyen, le
multichampion s’étant égaré on ne sait trop…

POUR LIRE LA SUITE, ENREGISTREZ-VOUS GRATUITEMENT EN CLIQUANT ICI

Continue Reading
Advertisement

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.