Fast and furious

[WiPT 2018] Fast and furious

Michel Leibgorin

Soyons honnêtes : on ne sait plus vraiment où donner de la tête en ce milieu d’après-midi. Les “all-in and call” fusent dans la salle VIP, et les éliminations s’enchaînent à vitesse grand V. Évoquons tout d’abord la descente aux enfers de Michel Leibgorin.

L’ancien régulier de l’ACF a tout d’abord filé 2,2 millions de jetons au Finlandais Pekka Ikonen. Ce dernier a resteal tapis de petite blinde la relance (300 000) de Michel au bouton, qui n’en est pas à son premier raise sur ce spot. L’homme aux 102 lignes Hendon Mob se tâte puis paye avec un étonnant A8 de cœur, en coin flip contre la paire de 5 adverse. Le flop apporte deux cœurs, mais le reste du tableau conserve l’avantage de Pekka, qui peut respirer et doubler à hauteur de 4,5 millions de jetons.

C’est ensuite Bruno Sangla qui s’est occupé de Leibgorin, en deux temps. Bruno a tout d’abord doublé son tapis de 525 000 sur Michel (A6 de carreau > QT off). Quelques instants plus tard, MichMich a tout mis UTG avec une main plus que légitime, les Femmes. Second round pour Bruno, qui call avec AK, et touche un roi au flop pour éliminer le doyen du tournoi en 18e position (4500 €).

Thibaut Faullimmel

Juste avant, c’est Thibaut Faullimmel qui a rejoint le banc des éliminés. Thibault aurait pu triple-up son tapis de 5 blindes dans un coup un peu wtf. Tapis de Thibaut UTG +1, call de Cédric Arnaud du cut-off, call de Badr Bensallam de petite blinde. Side pot entre ces derniers, qui partiront à tapis sur le flop 68J avec deux carreaux. Les jeux messieurs : paire de dames pour Cédric, K9 de carreau chez Badr, A5 de cœur pour Faullimmel. Et boum, le roi tout de suite au turn pour donner l’avantage à Badr, et un carreau à la river histoire d’achever les deux hommes. Résultats des courses : Thibault Faullimmel sort en 19e position (4500 €), Badr Bensallam s’envole à 4,6 millions et Cédric Arnaud se retrouve shortstack.

Loic Guille

Loic Guille, de son côté, s’est heurté à la machine Jérémie Routier. Loic a open push 600 000 (6 blindes) UTG +1, l’ancien régulier de feu l’ACF call avec les valets de grosse blinde, et touche un Valet dès le flop pour remporter la mise sans souffrir. Jérémy Routier domine littéralement sa table et pointe à 11 millions de jetons.

Fabien Gaudin

Fabien Gaudin s’est quant à lui pris un petit setup dans la face. Monsieur s’est chauffé avec Frédéric Bertrand sur un flop KJ8. Le premier possédait J8, le second KJ pour double paire supérieure, de quoi lui faire remporter un joli pot de 5 millions de jetons.

Enfin, et oui, on en a pas encore fini : au tour d’Aymeric Schultze (désolé pour lui, je n’ai pas eu le temps de prendre une photo) de prendre le chemin de la sortie. C’est Florent Estegassy qui part à l’attaque en envoyant la boîte, du bouton, pour 20 BB, avec une paire de neuf. Aymeric Schultze, de grosse blinde, se chauffe avec AT, mais s’inclinera suite à un board JT9xx.

Voilààààààà pour les dernières infos. Il est 15h40, nous sommes à 9 éliminations de la fin de journée… Allez, on repart à l’attaque.

Ils ont pris le chemin de la sortie :
16e : Aymeric Schultze – 5400 €
17e : Fabien Gaudin – 5400 €
18e : Michel Leibgorin – 4500 €
19e : Thibaut Faullimmel – 4500 €
20e : Loic Guille – 4500 €

Il reste 15 joueurs (sur 1262 inscriptions)
Level 27 / Blindes : 50 000 – 100 000, ante 15 000
Moyenne : 4 200 000