fbpx
Connect with us
center>

Classements

High Stakes Poker : la fin d'un mythe ?

Published

on

Chaque année, le début d’année arrivant, c’était une cohorte de fans de poker qui se pressaient devant le petit écran et la chaîne GSN —ou, plus prosaïquement téléchargeait à tour de bras sur les pokertube locaux…— la nouvelle saison d’High Stakes Poker.

Car rapport aux bien falôts “Poker After Dark” de NBC, cette émission-là avait du panache : les meilleurs joueurs mondiaux, bien sûr, mais aussi des gamblers pur jus, quelques businessmen totalement décomplexés, des pots à 6 chiffres, des moments d’anthologie du poker télévisé grâce à Gus Gansen, Patrik Antonius, Phil Ivey, David Benyamine, Barry Greenstein, Doyle Brunson, Phil Galfond ou Tom Dwan.

Seul problème, et nous l’avons déjà évoqué, depuis cette saison, le show est sponsorisé par un géant du online, PokerStars. Et en retour, la Team Full Tilt (soit 80% des noms de joueurs pré-cités) a décidé de bouder les festivités pour les réserver au Million Dollar Cash-Game. Résultat : la première émission, High Stakes Poker, perd ses meilleurs joueurs ; la seconde les récupère, mais avec une équipe qui ne sait pas faire du poker télévisé un véritable show…

Au final, ce sont les amoureux du poker qui en souffrent : pas un forum ne regorge de centaines de messages désabusés des téléspectateurs qui s’ennuient à mourir devant la nouvelle saison d’High Stakes Poker. Il faut dire qu’une fois de plus, le troisième épisode dévoilé cette semaine se morfond de bout en bout, avec un seul gros pot à la clé.

Sauf que ce dernier est finalement partagé car dealé deux fois à la turn et à la river entre Selbst et Brunson. Si ce dernier se fiche pas mal de gagner ou non la somme, Selbst joue clairement scared-money, surtout après son très mauvais départ lors de l’épisode 1.

Tout le reste du temps, les pots sont ennuyeux, avec une calling-station, David Peat, un milliardaire spécialiste du mauvais timing et des bad beats (Klein), un autre plus fantasque qui donne son argent par petits pots et overbets (Ruffin), tandis que même Esfandiari, d’habitude si agaçant avec son comparse Phil Laak, n’a même plus l’énergie de gratifier de ses “Weeeeee” habituels.

L’arrivée d’Andrew Robl en fin de partie ne devrait pas mettre plus d’action que cela, au vu de sa piètre prestation en poker télévisé habituellement. A chaque épisode, la série déçoit en tout cas de plus en plus et il serait urgent, pour la production, de rectifier le tir, notamment depuis le départ de Gabe Kaplan remplacé par un McDonald lénifiant et catastrophique en terme de niveau pokéristique…

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Classements

[BPT Toulouse] Et à la fin, c'est Sofian qui gagne !

Published

on

Niveau 34 – 200k/400k ante 50k – 2 joueurs

Le heads-up aura finalement été assez rapide malgré un retour de suspens dans un match qu’on pensait à sens unique après le KO de Sofian dès le début de la finale.

Didier Logghe se sera bien battu mais s’incline au final avec Valet Sept contre la paire de Huit à l’issue d’un board : 6 7 K 2 4

Belle victoire pour Sofian, qui empoche un chèque de 35230€, tandis que Didier repart avec un gain de 23350€.

Place désormais au champagne et à la photo officielle pour célébrer le vainqueur du BPT Toulouse 2018.

Assis devant une tonne, Sofian remporte le trophée du BPT Toulouse 2018, en costaud !

 

Sofian Benaissa, vainqueur bien entouré !

 

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Heads-up de fête foraine

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 2 joueurs – Moyenne : 10425k

Le heads-up commence très fort par un double-up de Sofian, qui arrive à doubler avec As Six contre les Dames, une nouvelle fois, chez Didier. Le 6 au flop puis l’As turn et Didier doit se délester de 9025k, le montant du tapis adverse. Pour la plus grande joie du clan de Sofian, resté en nombre malgré l’heure tardive.

Puis Didier relance la machine et enchaîne deux double ups de suite pour revenir à niveau !

Ce heads-up commence très fort, en mode montagne russe.

Le champagne va réchauffer si les deux finalistes ne se décident pas !

Continue Reading

Classements

[BPT Toulouse] Soleau, 3ème, laisse place au duo final

Published

on

Niveau 33 – 150k/300k ante 25k – 3 joueurs – Moyenne 6950k

Enorme coup entre Didier Logghe et Ludovic Soleau, le premier allant sortir le second en deux coups de suite.

Le coup principal, celui qui déstacke Soleau et le laisse avec une toute petite blind, se déroule d’une façon bien étrange. Fatigue ou méconnaissance des règles, Didier de petite blind, annonce “relance” en poussant la mise initiale qu’avait posé Ludovic au bouton, soit un min-raise. Sofian en BB s’échappe du coup et après intervention rapide et efficace du floor, on n’autorise à Didier qu’une min relance, ce que s’empresse de compléter Ludovic.

Flop QJ4. All-in de Ludovic et insta call de Logghe, avec QQ pour brelan max floppé. Ludovic retourne les As, meurtris, et rien ne vient l’aider. Après avoir payé les 4420k du tapis adverse, il ne lui reste que 450k, soit à peine une BB, qu’il perdra le coup suivant contre le même adversaire.

Ludovic Soleau sort donc à la troisième place, pour un joli gain de 15720€ !

Place au heads-up final.

 

Soleau à gauche, sorti par Logghe au centre

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.