fbpx
Connect with us
center>

Magazine

Qui veut la peau de Daniel Negreanu en couv’ du Poker52 de septembre

Published

on

Chers lecteurs,

Beaucoup y ont cru, et nous les premiers, mais le grand déconfinement du poker live devra donc attendre un peu plus que la rentrée 2020… Après des débuts encourageants – retour des tournois dans certains clubs de jeux parisiens, organisation par Texapoker de plusieurs événements en province ou à San Remo – et un cash-game qui ne désemplit pas à Paris, force est de constater que les grosses franchises se jouent pour le moment en ligne. Avec succès, d’ailleurs, puisque les WSOP ont fait carton plein, et que le WPT a connu une pareille destinée.

La situation est-elle pour autant figée dans le live? On attend, dans les jours et semaines à venir, le report ou l’annulation de plusieurs gros tournois, même si on a vu que des casinos comme Rozvadov, en République tchèque, avaient pu organiser des gros événements live en systématisant les tests journaliers pour les joueurs, ne créant ainsi pas de cluster connu à l’heure où nous écrivons ces lignes. Est-ce la solution provisoire pour nos plus beaux tournois à venir, ou faudra-t-il attendre l’apparition d’un vaccin qui se popularise dans toutes les couches de la population ?

L’économie, jadis florissante, du poker live comme online suit donc comme de nombreux autres secteurs les fluctuations des pouvoirs publics et des autorités sanitaires. Jeu de hasard, sport ou loisir, le poker ? Il est en tout cas embarqué dans la même « galère » qu’un spectacle, moribond depuis plus de six mois. Avec un motto qui semble parfois désespéré : The Show Must Go On.

Jérôme Schmidt

 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Magazine

L’incroyable come-back de Gus Hansen

Published

on

Chers lecteurs,

Nous sommes encore à Las Vegas au moment où nous écrivons ces lignes, après avoir vécu une quinzaine de tournois absolument exceptionnels grâce au World Poker Tour. Pour une fois, notre inclinaison critique n’a rien trouvé à redire, bien au contraire : entre le luxe discret des salles du casino Encore/Wynn, le professionnalisme et l’humanisme de toute l’équipe du WPT —d’Adam Pliska à Hermance Blum, toujours aux manettes—, on a pu profiter de compétitions d’anthologie dans les meilleures conditions.

Bien sûr, les stars s’étaient presque toutes données le rendez-vous à Las Vegas en cette mi-décembre,  et c’est avec un immense plaisir que nous avons pu croiser Patrik Antonius, Gus Hansen, Fabrice Soulier, Phil Ivey, Joe Hachem, John Juanda, Mike Matusow, Huck Seed, Erik Lindgren et autres Sammy Farha ! L’occasion, pour nous, d’évoquer avec certains d’entre eux les grands moments du boom du poker, dont ils ont largement été les acteurs, ainsi que de découvrir la nouvelle scène high-stakes live avec les joueurs du Big One for One Drop à 1 000 000$ le buy-in… La finale du Main Event commence dans quelques heures, avec malheureusement l’élimination en fin de Day 6 des deux derniers Français encore en lice, qui ont signé un très beau deep-run. C’est certain, eux comme nous reviendront l’an prochain.

L’intégralité de notre numéro est disponible gratuitement en ligne ici !

Jérôme Schmidt

Continue Reading

Magazine

Quand naissait le web poker français, il y a 30 ans : l’incroyable saga !

Published

on

Chers lecteurs,

La fin d’année arrive à l’horizon alors que la guerre des franchises a repris de plus belle aux Etats-Unis : d’un côté, le World Poker Tour avec son WPT World Championship (dont nous assurerons un coverage extensif et off sur Poker52.fr) et de l’autre, le WSOP « Paradise » qui attire tous les sponsoriés GGPoker. Entre les deux, une guerre de calendrier sans merci afin d’avoir le plus gros field, à coup de garanties monumentales. Qui en sortira gagnant ? On espère, comme toujours, que ce seront les joueurs !

Sur la scène high-stakes, un énorme scandale se noue actuellement après les révélations d’un gros joueur de parties privées, Wesley, riche en millions grâce à la crypto et celles de Nik Airball : tous deux assurent que « Mars », un joueur d’origine chinoise, fait partie d’une mafia de tricheurs qui plument les whales dans leurs parties privées avec l’aide d’un croupier véreux, qui ne serait autre que… Arnaud Mattern, ancien magicien et joueur professionnel. Pour le moment, aucun preuve n’a été dévoilée mais les deux plaignants affirment avoir été menacés de mort par des hommes de main de cette mafia de la triche… La rumeur et les accusations ont fait l’effet d’une traînée de poudre sur le réseau X et chaque heure amène son lot de révélations et de dénégations, notamment de la part de Mattern. A suivre de très près !

Poker52 sera présent sur place pour couvrir le Main Event, façon journal off et suivi des performances. En espérant qu’avec ce dernier prix faramineux, ce sera un Français qui pourra bouleverser le classement de fin d’année !

L’intégralité de notre numéro est disponible gratuitement en ligne ici !

Jérôme Schmidt

Continue Reading

Magazine

Tout sur le WPT World Championship de décembre !

Published

on

Chers lecteurs,

Alors que le bien aimé Jean-Noël Thorel vient de dépasser de nouveaux records en décrochant la première place française – place qu’il mérite largement –, on a appris l’arrivée d’un nouveau membre du Team W en la personne de Julien Sitbon, le plus grand performer français actuel. Une belle récompense pour ce joueur acharné qui respecte tous ses adversaires, affirmant même qu’il apprend beaucoup des amateurs et de ceux qu’on nomme avec condescendance les fish lorsqu’il les affronte à table. Rien ne sert donc de désespérer…

Tandis que le poker amateur, low-stakes et mid-stakes, signe des succès publics forts en France et en Europe, c’est désormais vers Las Vegas et son gigantesque WPT World Championship aux 40 000 000 $ garantis que tous les regards se tournent. Grâce aux réseaux Texapoker et PMU Poker, des qualifiés français vont vivre le rêve éveillé de cet événement qui a déjà battu tous les records l’an dernier. Pour Poker52, ce sont deux des ambassadeurs du WPT qui reviennent avec beaucoup d’humour sur ce festival pas comme les autres, avant le lancement des hostilités dès la fin
novembre.

Poker52 sera présent sur place pour couvrir le Main Event, façon journal off et suivi des performances. En espérant qu’avec ce dernier prix faramineux, ce sera un Français qui pourra bouleverser le classement de fin d’année !

L’intégralité de notre numéro est disponible gratuitement en ligne ici !

Jérôme Schmidt

Continue Reading
Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.