Connect with us

Interviews

EXCLU : Phil Hellmuth évoque ses amis, Gavin Smith et le Millions South America à Rio

Published

on

Nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec Phil Hellmuth, afin d’évoquer son actualité : l’hommage qu’il rend à son ami Gavin Smith, tout juste décédé, mais aussi son avis sur la scène poker actuelle et le gros évènement live à venir pour lui : le Millions South America, qui aura lieu au Brésil, à Rio de Janeiro. Entretien express.

Récemment, on a vu votre implication afin d’aider les deux enfants orphelins de leur père, le pro Gavin Smith. Que représentait-il pour vous ?

Gavin changeait toute l’énergie d’une pièce ! Et surtout d’une table de poker… Il avait un charisme dingue, une personnalité débordante et il amenait toujours le sourire avec lui. Les gens se métamorphosaient littéralement.

Un jour, il m’a dit de le rejoindre à un bar. Gavin était canadien, et il m’a proposé de l’affronter à une sorte de quizz sur le sport américain, à 500$ la question. Comment ce Canadien allait-il pouvoir me battre sur des questions de sport amateur américain ? On a doublé la mise. Et j’ai perdu 18 000$ contre lui. Quelques années plus tard, après sa disparition, je racontais cette histoire à un groupe d’amis, et deux d’entre eux ont éclaté de rire. Apparemment, il avait appris par coeur les questions et réponses de ce quizz et lorsqu’ils lui avaient demandé pourquoi, il avait répondu en rigolant : « je crois que j’ai le pigeon idéal ». A mon avis, il parlait de moi !:)

Le prochain gros évènement live prévu à votre calendrier, c’est le Millions South America, qui aura lieu à Rio de Janeiro du 15 au 24 mars, avec 5 millions de garantie…

Cela faisait très longtemps que je voulais aller au Brésil, car à part le Vénézuéla que j’ai visité avec mon frère Dave en 1988, je n’ai rien vu de l’Amérique du Sud. Je voulais aller voir Michael Phelps, le nageur, participer aux JO mais j’avais eu un empêchement. D’autant que j’adore Michael, qui est aussi un très bon joueur de poker…

Je pense que le Millions South America va être un énorme festival, et que l’on va voir de grands joueurs, vu la garantie… J’espère que Leon Tsoukernik, le propriétaire du King’s Casino sera là, car ma femme et moi l’adorons ! Et puis aussi Warren Lush, qui est un sacré type… Quant aux pros, j’en connais déjà beaucoup qui ont prévu le déplacement. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de découvrir un pays pareil.

Vous pensez revenir en Europe bientôt ?

Pour les WSOPE, bien évidemment ! J’étais dégoûté de ne pas pouvoir y aller l’an dernier… Je prendrai de la mélatonine et des somnifères s’il faut, car je perds tout sommeil quand je voyage.

Quels sont encore vos objectifs, après autant de titres ?

Ce n’est pas difficile de se motiver lorsque des gens comme Daniel Negreanu m’attaquent constamment ! Daniel a attendu que je finisse runner-up au WPT en août 2017, et que je gagne un tournoi de heads-up contre JungleMan et Doug Polk le mois d’octobre suivant, pour oser dire que je n’étais même pas dans le Top 50 des joueurs de tournoi en NLHE. J’ai dit à Daniel qu’il était désobligeant. Lui et moi nous aimons beaucoup —je suis invité à son mariage, avec mon épouse et nous irons avec grand plaisir— et pour être honnête, il m’a répondu que je me trompais totalement de penser être dans les meilleurs joueurs du monde.

Je lui ai proposé 100 000$ par bracelet obtenu par sa propre liste de 40 meilleurs joueurs, contre moi. Je lui paierais 100 000$ à chaque fois que l’un d’entre eux gagnerait un bracelet WSOP en NLHE, et lui me paierait 4 000 000$ à chaque fois que j’en gagnerait un. Il a refusé le pari. J’ai remporté un bracelet en juillet, et un ou deux de « ses » joueurs du Top 40 en ont décroché un. Je serais position de 3 800 000$ à l’heure actuelle…

Comment restez-vous à niveau ?

J’étudie toujours ce que les autres font. Brandon Cantu, Mike Matusow et moi essayons ensuite de trouver les failles de la mode du moment. Ils disent tous que le jeu GTO est imbattable, mais on a trouvé des failles. Mais tous ces petits génies vont bien changer de mode en 2019. Et je suis absolument certain qu’ils vont à nouveau affirmer que c’est imbattable, et que je suis ringard car je ne joue pas comme eux. Quel ennui… Vu que j’ai gagné un bracelet l’été dernier, j’espère que Daniel va s’abstenir de se prononcer quant à mon niveau pendant au moins un an ! (Arrête Daniel !:))

Quelle table est pour vous la table parfaite pour un bon moment ?

Avec mes meilleurs amis : Chamath Palihapitiya, Bill Lee, Sky Dayton, David Sacks, Rick Thompson, Jason Calacanis, Bill Gurley, Zander Lurie, David Cho, Brandon Cantu et Mike Matusow. Et aussi avec Antonio “The Magician” Esfandiari, Jennifer Tilly, Negreanu, Bob Suffai, Carl Westcott, et Reagan Silbur. L’important, c’est de s’amuser en jouant !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Buzz

POKER52 Magazine - Copyright © 2018 Game Prod. Design by Gotham Nerds.